• Pour Gisèle Fayet, imagecitation 40

    Choisir une photo de Jazzy, y mettre une citation

    voire un mot de notre plume.

     

    Imagecitation 40...
    Aimer c'est avoir dans les mains un flambeau pour tous les chemins

    Victor Hugo

     

    Cracheur de feu

    flambeau se joue de la nuit

    Spectre de lumière

     

     

     

    Imagecitation 40...
    En mariage comme au moulin, une meule finit toujours par user l'autre

    Jacques Deval

     

    Moulin à vent

    juste-là par habitude

    Meunier est mort !

     

     

     

    Imagecitation 40...
    Le monde est aveugle, rare sont ceux qui voient

    Bouddha

     

    Croiser un sot

    seau sur la tête

    De but en blanc, surprise !

     

     

     

    Imagecitation 40...
    Le vrai blason de chacun, c'est son visage

    Marcel Jouhandeau

     

    Expressif sur scène

    comme un Brel qui ruisselle

    Le sosie d'un soir

     

     

     

    Imagecitation 40...
    Peu à peu, cependant, la rosée froide se dissipe, la brume s'évapore au soleil

    Alphonse Daudet

     

     

    Une purée de pois

    l'automne cuisine ses matins

    Loup... Y es-tu ?

     

     

    jill bill wink2

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    26 commentaires
  • Comme une sale maladie...

     

     

    Comment crois-tu

    Qu'il en est revenu... ?

     

    Il en est rentré souffreteux pardi,

    La guerre comme une sale maladie

    Et dès que les yeux fermés

    Ses nuits hantées

    De cadavres, amis, ennemis

    Et le Cri

    Du blessé par la mitraille

    Qui assaille

    Sous le soleil, sous la lune

    Pour toute fortune

    De jeunesse volée

    A la connerie sacrifiée

    Sur le champ troué, brûlé, saigneux,

    Sous le chant du canon, nez levé, à faire feu !

     

    Comment crois-tu

    Qu'il en est revenu... ?

     

    Lui et ses camarades, miraculés

    Mais ô combien traumatisés

    Dans leur chair et leur esprit

    La guerre, comme une sale maladie...

     

     "Non, ne parlez pas de moi en soldat,

    J'ai cherché à oublier cela...

    Les médailles, je ne les ai pas voulues,

    Juste en bon charpentier que je fus..."

     

     

    jill bill

     

     

    A Joseph-Léon, mon grand-père,

    Né en 1885, combattant de la der des der !

    Après lui, son fils...

     

     

    Comme une sale maladie...

    Devoir de Mémoire

     

    Comme une sale maladie...

    Ca vous fait une belle jambe, comme on dit...

    Remises en 2017 au musée 14/18 de Plugstreet.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    26 commentaires
  • Pour le petit jeu de lettres du dimanche chez Lady Marianne

    Voir le règlement chez elle ICI

     

     

    EEIIIOUUBOFFLMNNR = Infundibuliforme

     

     

     Goubi le bredin...

     

     

    Pour chapeau il a un infundibuliforme,

    Un haut-de-forme quoi !!

    NON ! Un entonnoir,

    Qui sied à tout idiot de village...

     

    Pas vrai Goubi !

    Oui madame la Fleur...

     

    Les frères Grafouillières se bidonnent

    A le voir jouer du bidon

    Sous le dolmen

    Délirium pas mince

    Dès que les taquins le font boire...

     

    Pas vrai Goubi !

    Oui madame la Fleur...

     

    Son père déjà marié, bémol...

    Sa mère, un numéro, une gaie luronne, pas la fibre

    L'abandonna sur le parvis de l'église...

     

    Il aurait pu vendre des crayons

    Et des cartes postales...

    Entre de mauvaises mains !

     

    Chez le bon vieux curé il grandit...

    L'employa comme enfant d'choeur,

    Mais à trop respirer l'encens au son du « bourdon »

    Il en devint bredin !

     

    Avec l'âge fut céder au fermier

    A brouetter le fumier...

    A traire le boeuf, furibond, ben oui en bon idiot !

     

      Goubi dort comme il urine

    Ca et là, à la belle étoile...

     

    Il rêve de Paris, son champ...

    De patates, ah va savoir,

    Comme dit Dudule, patron du bistrot.

     

    Pas vrai Goubi !

    Oui madame la Fleur...

     

    Ah si les Grafouillières

    Pouvaient l'emmener dans leur bétaillère !

     

    Compte dessus mon p'tit Goubi, compte dessus... intello

     

    En attendant viens donc pendre un bain,

    Ah la vache, tu pues comme un poilu de 14 !

     

    Oui madame la Fleur...

     

     

     

    jill bill wink2

     

     

    Goubi le bredin....
     Un idiot à Paris
     

    Partager via Gmail Yahoo!

    22 commentaires
  •  Un dimanche à l'ouvrage...

     

     

    Très tôt sur le tréteau...

    Foire à tout

    Foire aux puces, ça étale !

     

    Allez m'sieur, dame

    On fouille, on farfouille... !!

    Bonheur du jour

    Avec de l'hier, pour deux balles...

    Pan ! Dans l'mil ! C'est ici !

     

    J'ai de la « vieilles dentelles »

    Mais plus d'arsenic !! Ah ah ah...

     

    Le flâneur étranger sourit au bagout...

     

    12 euros quand même votre vieux livre...

    J'vous en donne une livre !

     

    Brader Anna Karenina, en russe, dans l'texte

    La reine, tu m'vexes !!

     

    Pour ce prix-là

    J'te vends un roman-photo,

    En noir et blanc, d'après guerre !

     

    Nan merci !

    Mais Jeanne Hachette, j'achète, auriez-vous ?

     

    Pour que tu coupes encore

    La poire en huit !!

     

    Quick et Flupke

    Une livre les deux...affaire conclue ?

     

    D'avant j'aurais dit oui

    Mais là j'ai plus dix ans !!

     

    Votre voisin en vend aussi du livre

    Il sera plus ouvert avec...

    Vous, vous êtes fermé !

    Pour des bouquins

    Qui ne sont plus à la page,

    12 euros, my good !

     

    Ah j'me gondole, good lucky luck la reine...

    C'est ça sauve-toi !

     

     

    jill bill no

     

     

    Un dimanche à l'ouvrage...
    Kärlis Dambräns

    Pour un défi écriture chez Mil et Une

    Illustration en imposé, mot, bagout, facultatif

    Partager via Gmail Yahoo!

    29 commentaires
  • Bien mère, oui mère...

    Bien mère, oui mère...

     

     

     

    Purée de pois au bois,
    On y voit goutte...
    Je suis encore de corvée
    Pour la galette et le pot de beurre
    Mère-grand oublie son diabète... !
    Ne te fais point prier petite Cherra
    Aide-toi de ce lampion.
    Bien mère !
    Et donne en passant à ton bûcheron de père
    Le litron et ses rillettes
    Tu le trouveras près du moulin à eau !
    Oui mère !
    N'oublie pas de saluer le garde-forestier
    Monsieur Leloup...
    Il aura pour nous un lièvre
    Fais en joli merci.
    Euh mère...
    M'sieur Leloup me fait peur,
    Il dégouline de bave à ma vue !
    Mère-grand dit de lui
    Qu'il a le bas-ventre dur comme bobinette
    Qu'il faudrait la lui couper !
    Mets ta cape rouge et file
    Mère-grand voit le mâle partout !
    Bien mère...
    Ah, donne un coup de main à Madame Lécureuil
    Pour ramasser ses noisettes
    Qu'elle vendra au marché du village,
    La pauvre veuve a peu d'épargne.
    Oui mère...

     

    Purée de pois au bois
    On y voit goutte...
    Un jour n'en reviendrai pas, conte dessus !

     

     

    jill bill yes

     

    Bien mère, oui mère...
    Steve Mitchell

     

    Pour l'Herbier de Poésie

    Piloté par Adamante

    Illustration en imposé

    Partager via Gmail Yahoo!

    30 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires