• Pour la communauté les Croqueurs de Môts

    Josette à la barre n°244

    Quinzaine du 18-1 au 31-1-2021

    Thème du lundi/défi :

     

     

    Jouons sur le double sens des mots...

     

    Elle nous propose d'écrire une brève histoire commençant par la phrase suivante :

    « Depuis que je loue cette chambre à des hôtes charmants... »

    Ajoutons une petite contrainte en incluant dans son texte les mots suivants :

    Adresse
    Baie
    Grève
    Index
    Jour

     

     

    Revenus supplémentaires...

     

     

     

    "Depuis que je loue cette chambre à des hôtes charmants..."

     

    Hautes en couleurs sont mes soirées,

    De nationalité africaine, ils sont au son de leur tam-tam, joyeux !

     

    Et au p'tit noir crème pareil, d'humeur égale !

     

    Oh oui ils sont bien la crème de ma clientèle

     Ne regarde pas à boire et donner bon pourboire...

     

    Nice baie des anges, very nice pour eux,

    De même que ma confiture aux baies rouges,

    Jamais connu de déconfiture avec... !!

     

    Sur la grève le commerce ne chôme pas,

    La saison rapporte, au jour le jour...

    L'index flambe

    A mettre son index sur la tempe, eh oui touriste = pigeon !

     

    Demain autres vacanciers à mon adresse,

    De l'asiatique nouveaux riches...chic !

     

    J'aime leur adresse à faire sauter les aliments au wok !

    Bon chez moi on fera sauter les bouchons de champagne...yes

    Et l'addition !!

     

    Mon voisin, le clerc de notaire, me dit toujours 

    Claire vous irez loin, c'est clair !

     

     

    jill bill wink2

     

    www.booking.com

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    29 commentaires
  •  Moutons en Creuse...

     

    Moutons en Creuse...

     

     

    En passant par la Lorraine

    Il neige, il neige bergère

    Rentre tes blancs moutons

    A l'heure ou plus de colchique dans les prés

    Bergère allons, que fais-tu, dis-nous... ?

     

    La p'tite hirondelle n'est plus,

    Monsieur l'ours hiberne,

    Même le petit escargot est dans sa coquille !

     

    Mais, j'ai vu le loup, le renard et la belette rôder...

     

    Chut ! Avec le meunier elle dort, au moulin,

    Au clair de la lune...

     

    Cadet Rousselle, le petit mari

    Celui qui a du bon tabac, cocu,

    Ce brave marin revient de guerre !

     

    Avoine, avoine, avoine

    Bêlent en choeur les moutons...

     

    Ah ! Ainsi font font font les bergères

    Se demande l'apprenti pastouriau... !!

     

    « Blanc comme neige

    au creux d'un pré en Creuse

    Compter les moutons »

     

     

    jill bill wink2

     

    (Texte tiré de diverses comptines)

     

    Moutons en Creuse...

    Photo Nathalie Manaud (scène d'hiver en Creuse)

     

    Pour la communauté l'Herbier de Poésie

    Piloté par Adamante

    Sur une illustration en imposé

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    19 commentaires
  •  

    Lettres pour un mot mystère, saison 2-20

    Chez Lilousoleil

    Règlement à voir chez elle ICI

    AAEEICLHRMN = Amélanchier

    (Arbuste à fleurs blanches étoilées, vire au pourpre à l'automne, baies comestibles)

     

     

    Une passion enquiquinante...

     

     

     

    Il est chiant le père avec sa collection de vert...

    Y veut planter quoi encore m'an... !?

     

    Un amé... J'ai pas tout retenu !

    Qu'est-ce tu veux, l'an passé c'était l'arbre aux mouchoirs,

    L'an d'avant, un pin japonais à queue de vache,

    Et avant, avant...

     

    Ouais je sais m'an, un pince de homard !!!

    Et j'te parle pas de l'écran de bambou géant,

    Toute une armée, un crime

    Qui fait qu'on est en procès avec le voisin qui harcèle !!

     

    Et y va acheminer ça en 2 CV... !? Quel cinéma !

     

    Je l'entends déjà gueuler... « Marceline »

    Viens m'donner un coup d'main, merde !!!

     

    Oh ça m'revient, un amélanchier... !!

     

    C'est bien c'que j'dis man, il est chiant l'père...

     

    Peut pas planter de la mâche, du céleri comme tout l'monde hein... ??

     

    Ben nan, il a une tête d'acier l'père...

    Et pis la terre est basse min garçon,

    Et c'est trop haut pour la limace !!!

    Paraît que ça donne de bons fruits à tarte qui dit min homme !

     

    Ouais, si le merle s'échine pas à tout bouffer !

     

    Trêve de bavardage Archi,

    Le carlin réclame sa gamelle, le canari sa graine,

    Et ta chérie Halena attend sa bague de fiançailles... !

     

    M'an c't'année j'suis avec Claire... j'ai planté l'autre !

     

     

     

    jill bill sarcastic

     

     

    Une passion envahissante...

    hardyfruittreess.ca

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    24 commentaires
  • Les quidams du bord de mer...

     

     

     

    Sur la digue, se laisser porter

    Dans la brise marine

    Un printemps de 1900 et quelques...

    On tombe la veste,

    Garde le chapeau...

     

    Cliché tel une portée musicale

    Les quidams posé en notes...

     

    Vaguement présents, ne pas déranger,

    Histoire sans paroles

    Du rien faire au banc...

     

    La mer toujours spectaculaire

    Sans débourser un sou, sait mettre le coeur en chamade

    La mer qui rassemble

    Comme le dernier film sur grand écran...

     

    « Les contes de la lune vague après la pluie

    Ou encore 20.000 lieues sous les mers... »

     

    Tel est le bon et simple plaisir d'une époque

    Sur la digue du passant sans souci,

    Digne d'un Jacques Tati, en noir et blanc...

     

    Puis, ça rentre au bercail

    Bras dessus, bras dessous, contents...

    Ca reviendra demain, si le temps,

    Tuer quelques heures, en accordailles...

     

     

    jill bill yes

     

    Les quidams du bord de mer...

    Harold Feinstein

     

    Pour l'Atelier d'Ecriture chez Mil et Une

    Illustration en imposé, mot, facultatif

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    40 commentaires
  •  

    En livres SVP !

     

     

    Maçon romand

    à l'ouvrage chez un libraire

    « La métamorphose »

     (nouvelle de Franz Kafka)

     


    Ohmymag

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    40 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique