•  La nuit du Lycantrope...

     

    Pour Plume de Poète chez Evy

    Thème : « La nuit »

    Les dix mots en imposé :

    « Reflet, bercer, consoler, sourire, goutte,

    coeur, royaume, bouger, pénombre, peurs »

     

     

    La nuit du Lycantrope...

     

     

    Encore,

    La nuit de Lune pleine

    Il se raconte un étrange loup...

    Gare au loup murmurait-on, le gare ou

    Les tiens seront bien en peine

    De se consoler de ta mort...

     

    Parole de bûcheron

    Qui a vu la bête, dans la pénombre,

    Rien que d'apercevoir son reflet, son ombre

    Fait trembler le plus fanfaron !

     

    On berçait le marmot

    Avec de telles histoires

    Dans le soir

    Pour qu'il en ait peur déjà au berceau...

     

    Prudence disait les vieilles

    A leurs vieux partis avec un sourire en braconnage

    Après la goutte ou le verre de la treille

    Qui met dans l'sang du courage...

     

    Gare au Lycantrope sans coeur,

    Malédiction jetée sur un humain

    Dévoreur

    De ses semblables, acte inhumain !

     

    Alors, la nuit de Lune d'un blanc albâtre

    Les femmes ne bougeaient plus, le poil dressé sur le cuir,

    Au coin de l'âtre

    A la chandelle pleurant ses larmes de cire...

     

    La nuit, royaume de la Lune,

    La nuit et son monstre d'infortune...

     

     

    jill bill yes wink2

     

     

    La nuit du Lycantrope...

    monsterinmypodcast.com

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    26 commentaires
  • Guyot Poiret...

    Pour la communauté la cour de récré de JB

    Ma participation

     

     

    Guyot Poiret...

     

     

    Fils de maraîcher

    Petit-fils de maraîcher

    Arrière-petit-fils de maraîcher

    Arrière-arrière-petit-fils de maraîcher,

    Comment ne pas l'être lui même, Guyot... !!

     

    Pourtant il rêve de devenir comédien

    Comme son tonton Jean... olala oui !  

     

    Assez d'une cage aux folles chez nous, s'insurge le paternel !!

     

    Mais 'pa, les gens l'aiment Jean au théâtre,

    Il ne fait pas dans le navet et gagne de l'oseille ! 

    C'est aussi un homme de culture...

     

    Mon frère, cette tante, n'est plus un Poiret, comme je l'entends !

    Un Poiret reste dans le poireau et la poire !  

     

    A la rigueur fils tu fabriquerais de la guyottine à cigare

    Passe encore, mais saltimbanque, mon Guyot... !!

     

    Mon homme ! Coupons la poire en deux...

    La journée au champ, le soir sur les planches !

    T'en penses quoi mon p'tit raisin ?

     

    Ben euh m'an... j'vais y réflechir dans mon coing !

     

     

    jill bill sarcastic

     

    Guyot Poiret...

     

    Pour le mercredi 23 décembre 2020

    Le prénom suivant sera « Douce » ( féminin)

     

    Que l'inspiration soit avec vous

    Et le plaisir de lire vos personnages avec nous

     

    Bien cordialement de la part de m'dame JB

     

    Guyot Poiret...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    42 commentaires

  •  

    Décembre aux santons...

    Flickr

     

     

    Décembre aux santons

     

     

    Santons sous la pluie

    Tu me fais rigoler

    Ils sont de Provence, du soleil

    Tout ces beaux petits

    Pays de l'olivier

    De la crèche sans pareille...

     

    Chacun a son cadeau

    Pour l'enfant Jèsu

    Le maire, le curé, Lou bouscatié

    Le boumian, la masièro,

    Et d'autres, on ne compte plus

    Depuis les bergers...

     

    A l'Epiphanie rajoutons les rois mages

    Dans ce provençal village

    Et, faisons avant une placette

    Pour un vieux et sa vieille, Grasset et Grassette...

     

     

    Décembre aux santons...
     Amazon

     

     

     

    jill bill yes

     

     

    Pour l'Atelier d'Ecriture d'Annick SB

    « Un mot qui en dit long »

    Thème de la semaine « Santons »

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    52 commentaires
  •  Subresptisemcent

    Pour l'Atelier d'Ecriture chez Ghislaine

    Un texte avec 8 mots en imposé

    « Clé, volets, arbres, prairie,

    souffler, sentir, bouger, ouvrir »

    Ou avec au moins 5 mots commençant par « car »

     

    Subrepticement...

     

     

    Dans les alentours du village de Montpaillard

    Blaireau braconne le lièvre, le garenne,

    Sans carabine, sans cartouche,

    Collet posé le jour, façon, ni vu, ni connu

    De Parju le garde-champêtre,

    La caricature du pas fin sur les bords, la belle affaire !

     

    De nuit, volets fermés, un tour de clé,

    Il siffle son chien Fous-le-Camp,

    Une caresse et les voilà à se fondre dans le noir... !

     

    Minuit carillonne au clocher... le patelin dort, plus rien ne bouge !

    Léon traverse prairie et ruisseau

    Ruisseau à écrevisses, pêche interdite,

    Il a pourtant sa fidèle clientèle,

    Ce faux-cul de maire, de notaire, de docteur !

     

    Entre les arbres gît le gibier, sans souffle...

    Plaisir d'ouvrir sa gibecière, de la sentir remplie...

    Demain, mademoiselle Rose, monsieur Duranfort,

    Léontine la domestique des Dubenoît

    Lui achèteront, subrepticement, comme d'habitude, chuuuut !

     

     

    jill bill wink2

     

    Subrepticement...

     Louis de Funès dans "Ni vu ni connu" d'Yves Robert

    Inspiré d'un roman de Alphonse Allais

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    55 commentaires
  • Fesse Mathieu...

    Lettres pour un mot mystère, saison 1-15

    Chez Lilousoleil 

    Règlement à voir chez elle ICI

    AAEEEUDNQRS = Raquedenase

    (Terme usité au Moyen Age pour ce terme masculin synonyme d’avare)

     

     

    Fesse Mathieu...

     

     

     

    Raquedenase, qui aime l'argent avec passion,

    L'accumule sans avoir l'intention d'en faire usage !

     

    Fesse Mathieu est de ceux-là ;

    Jusqu'à dans son cercueil, de seconde main,

    Acheté bon marché au fossoyeur, revendeur de sapin d'occasion !

    Il n'y a ni sot métier, ni sottes gens, dit-on...

     

    Lui, tomber dans une arnaque... laissez-moi rire !?

    Pas du genre à se laisser plumer l'oiseau !

    Qu'on lui rende la monnaie de sa pièce, partout !!!

     

    Il endure cette vie d'écureuil qui lui sied,

    Noisettes à la Caisse d'Epargne,

    En fourmi

    Ne peut saquer la cigale !!!

     

    Même pas un kopeck au tronc, au mendiant,

    A Renée la concierge, grippe-sou dans l'âme...

    Au pompier, au facteur, à l'éboueur, sa réponse, y a personne j'vous dis !!!

     

    Ah laissez venir à lui les petits cents francs ;

    Il les enlacera, dansera avec façon harpagon, risible !

     

    Le thé-dansant Renaude peut se le mettre dans l'fion !!

    Cette pauvre veuve dénuée a usé, use et usera encore de ses charmes,

    Se mettre même à la sérénade inversée,

    Le puceau d'Mathieu, denrée rare, n'aime le verbe réunir qu'avec penny...

     

     

    jill bill winktongue

     

     

    Fesse Mathieu...

     gifimili.com

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique