• Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème: "Les yoyos de la météo"...

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème: "Les yoyos de la météo"...

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème: "Les yoyos de la météo"...

      

    Il pleut il mouille
    la grenouille est aux anges
                 Pas Robert le Diable (papillon)

     

    En goutte à goutte
    pleurent de chétifs nuages
    Jaunisse de l'herbe

     

    Météo yoyo
    se joue de nos états d'âme 
    au fil des saisons

     

    Ciel bleu blé blond
    la moisson avance bien mais
    S'avance un orage...

     

    Prévoir en valise
    p'tite laine par temps de chien
    Mon angora

     

    Soleil garanti
    à l'agence de voyage
    Séjour à prix d'or

     

    Un été pourri
    à manger des escargots
    Aïe pour eux

     

    Vague de chaleur
    déferlante humaine à l'eau
    Ô bonne mer !

     

    Une tente un pré
    temps comme vache qui pisse
    Nuit sans étoile

     
     

     

    jill bill wink2

     

     

     

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème: "Les yoyos de la météo"...

     

     

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème: "Les yoyos de la météo"...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    20 commentaires
  • L'inconnue de la foire...

    Pour Plume de Poète chez Evy

    Ecrire un texte avec dix mots en imposés

    « Combler, arbre, rêver, approcher, perdre

    infini, tête, tracer, balançoire, paysage »

    Sur le thème : « Rencontre »

     

     

    L'inconnue de la foire...

     

     

    Une demoiselle sur une balançoire

    Se balançait un dimanche à la foire

    Elle était belle et l'on pouvait voir

    Ses jambes blanches sous son jupon noir...

     

    Ainsi parlait un grand-père

    De sa rencontre avec cette inconnue

    A en perdre la tête à l'infini tant elle était jolie, si jolie,

    Qu'il rêva de l'épouser...

     

    Il traçait pour deux leur chemin de vie

    Bâtissant une chaumière dans un agréable paysage,

    Un jardin, des arbres, des fleurs,

    Une balançoire, qui la comblerait...

     

    Comment l'approcher

    Elle qui se balançait, balançait sans arrêt...

     

    Si elle en descendait, oser lui proposer

    Un tour sur les chevaux de bois,

    Un passage à la loterie Monique,

    Une barbe à papa...

     

    Mais hochant la tête dans un non

    Elle repartit de plus belle se balancer, se balancer...

     

    Ô... et alors grand-père... !?

    J'ai épousé ta grand-mère Paulette...

    Celle qui aimait le music-hall et Yves Montand !

     

     

    jill bill wink2

     

    L'inconnue de la foire...
      Gazette littéraire

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    48 commentaires
  • L'Acrostiche du mercredi chez Lenaïg...

     En juillet et août le mercredi de l'acrostiche chez Lenaïg Boudig

    ( En replacement de la cour de récré de JB en pause estivale)

    Le thème n°1 : « Vacances en France »

    ( Pour te faire plaisir miss Hélène, voici...)

     

    Vacances en France

     

     

    V alise à faire
    A ffaires d'été à y mettre
    C handail au cas où
    A h et un parapluie
    N 'oublions pas le K-way
    C 'est tout de même la Bretagne
    E t ses embruns
    S on gwalarn côté vent...

     

    E t côté table ah jamais déçu
    N e se refuse pas huître, galette saucisse, kouing amann et chouchen


    F anfare au biniou et danse bretonne
    R ond leur chapeau, coiffe bigoudène
    A h la Bretagne ça vous gagne
    N antes, Quimper, Rennes, Lorient, ah tonnerre de Brest
    C omment résister à l'invitation de la cousine Bécassine
    E t son chou-fleur et son artichaut à la mode à la mode...

     

     

    jill bill  wink2  wink2

    L'Acrostiche du mercredi chez Lenaïg...

     

    L'Acrostiche du mercredi chez Lenaïg...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    49 commentaires
  •  La nageur d'acier...
    L'Herbier de Poésie

     

    Le nageur d'acier...

     

     

    Changé en nageur d'acier

    Par on ne su quel sort

    Par on ne su quelle sirène maléfique

    A la fin du ponton

    On peut s'apitoyer sur sa fin

    Cette fin sans parole

    Il n'en dira mot le pauvre bougre

    Surpris de ce sort

    Dont il ne sortira, jamais...

     

    Jette un regard

      le marinier, le passant 

    comme une bouée

     

    Infortuné nageur d'acier

    Les eaux de cette rivière muette

    Gardent bien leur secret

    Même les carpes témoins le sont....

     

     

     

    jill bill erf

     

     

    La nageur d'acier...
     Photo JB

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    46 commentaires
  •  La méfiance...

     

     

    Il me tenait à l'oeil

    L'arbre du bord de la route

    Balafré

    Noir sur blanc

    Se méfiant des amoureux au canif

    Qui gravent leurs initiales

    Sur son tronc...

     

    Ô oui il me tenait à l'oeil

    Sans aucun doute

    Le balafré

    Noir sur blanc,

    Etais-je écologiste contemplatif

    Ou un p'tit vandale

    A la lame éperon...

     

     

    jill bill yes

     

     

    La méfiance...

     

    La méfiance...
    Photos JB

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    47 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique