•  Pour un jeu/défi chez Joye


    Un mot, zeppelin, une image, soir d'automne, une citation, appréciez les choses qui sont plaisantes; ce n'est pas le mal, il est la réduction de notre moral à l'esclavage par eux qui l'est, Thomas Caryle

    Prenez le mot, l'image, la citation ou les trois.


    Mademoiselle de...

     

    Elle rêvait d'un tour en zeppelin
    Je n'avais que quatre sous
    Pour un tour de grande roue
    Et nous envoyer en l'air... Oh m'enfin !
    Elle rêvait de Tour d'Argent
    Je n'avais pas un radis
    Elle rêvait d'une bague au rubis
    Soyons franc, je n'avais pas le franc...
    Elle rêvait de faire sa noce
    A Venise, bien entendu
    Soupir, je n'avais pas l'écu
    Maubeuge et sa lune... Oh atroce !!
    Sous parapluie
    Elle me confia un soir d'automne
    Pluvieux et sans personne
    La liste de ses envies...
    « Appréciez les choses qui sont plaisantes ;
    Ce n'est pas le mal :
    Il est la réduction de notre individu moral
    A l'esclavage par eux qui l'est ! »
    Lui lançais-je en poète
    Ce tour à votre bras
    Est pour moi
    Comme un arc-en-ciel, une fête...
    Chez Eugène allons
    Par le tram 33
    Manger des frites avec les doigts
    Un Brel y chante, pas mal, dit-on...
    Fiançons-nous d'un baiser
    Marions-nous dans une guinguette
    En mai et ses clochettes
    Ca porte bonheur le muguet...
    Au nez elle me ria
    Mademoiselle de la Haute, fille de mon directeur
    Nous en restâmes-là, moi et mon coeur
    Torchon et serviette ne se mélangent pas... !


    Cette leçon vaut bien un rhume
    Et avec une Marinette de l'usine
    Vont nos dimanches à la sardine
    Et en boîte, sans qu'elle me plume...

     

    jill bill yes

     

    Mademoiselle de....

    Léonid Afremov

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    57 commentaires
  • De toi à notre toit...

    Pour le Nid des Mots

    ABC

    Thème: "Pierre"

     

    De toi à notre toit...

     

    Elle m'a donné sa main,
    Son coeur, complice
    Je lui ai donné une maison
    Pour loger nos amours
    Dans la montagne, une de berger
    Une en pierre, dans la pierre
    Avec ses deux seins
    Son air de vieille nourrice
    Au milieu de nos moutons
    A l'abri de la pluie, du loup, du vautour
    Le prince du conte, trop tard arrivé,
    J'en ai fait mon histoire de cette jolie bergère !

     

    jill bill  wink2

     

    De toi à notre toit...
    photomonde

    Maison de Vitor Rodrique, Portugal

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    62 commentaires
  • Le Gustave...

     

    Gustave, vieux jeune homme
    Son chemin en p'tit bonhomme
    Aimait à suivre une veuve, de loin
    Dans le dos les mains
    L'été, en haut de la falaise
    Dans la fournaise
    Des chauds après-midis
    Elle sous sombre parapluie
    Lui dans son bleu de travail
    Pêcheur vaille que vaille
    Une journée bonne
    Et l'autre maigrichonne,
    Retraité de la mer
    Survivant de ses colères...
    Madame Blanche en noir
    Veuve du notaire un soir
    (Pulmonaire et suicidaire
    Il réussit son coup un hiver...)
    Venait-là depuis des mois
    Revoir l'endroit
    Où il avait mis fin à ses jours,
    Mal d'amour,
    Un couple uni, sans enfant
    La solitude pour parent...
    Gustave, maladroit avec le beau sexe
    La peur du mauvais réflexe
    Ne savait comment l'aborder,
    On ne jette point ses filets
    Sur une femme comme sur un poisson
    Bête morue ou noble saumon...
    Alors il se contentait
    De la suivre, dans ses braies,
    Elle encore si belle, si désirable
    Si inabordable,
    Tel le prix d'une lotte
    Ou d'un Caillebotte...

     

    jill bill wink2

    Le Gustave...

    Gustave Caillebotte

    Pour un défi/jeu chez Miletune

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    38 commentaires

  • Alors lui ou elle
    qui de l'oeuf ou de la poule
    Euh, bonne question !

    Vendredi haïku, senryu sur l'oeuf...
    Lesinrocks

    Celui de Pâques
    étouffe chrétien pour enfant
    Les bouchées doubles

    Vendredi haïku, senryu sur l'oeuf...
    Chocolatier Guylian

     

    Cot cot cot kodak
    cinq notes, à la clé l'oeuf
    Vie au chapelet

    Vendredi haïku, senryu sur l'oeuf...
    ysagetlouysapaints

     

    haïku minimaliste

    Oeuf battu
    cent coups de fouet
    En baver

    Vendredi haïku, senryu sur l'oeuf...
    Alorsquoidefun

     

    jill bill wink2

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    59 commentaires
  • Lavand'hier...

    Pour la communauté : « Les Croqueurs de Mots »


    Jeanne fadosi à la barre n°140


    Pour le jeudi/poésie2 laissé libre


    Lavand'hier...

     

    Hier à la rivière
    Les bra'ves mères Denis
    Buandières, blanchisseuses
    Laveuses, lavandières
    Sans grand confort au logis
    Sur les genoux, en mode batteuses,
    Lavaient les liquettes
    Et autres draps de flanelle
    Petites et grandes buées
    Cendre pour savonnette
    Le « carrosse » pour elles
    Pas vraiment un conte de fée... !
    Linge frappé au battoir en bois
    Brossé au chiendent, pleines d'énergie
    Le teint rouge aux pommettes,
    A la mi-carême, autrefois
    Ces grenouilles défilaient sur Paris
    Son carnaval, ces Gervaise à la fête...

    Journée certes éreintante
    Pour Clairette et sa cousine
    Qui déjeunent là, à même l'herbe haute
    Sur le pouce, vite fait,
    Le temps c'est de la monnaie,
    La faute, la faute
    A la montagne de linge en bassine
    Dont la bourgeoise est en attente...

     
    jill bill wink2

     

    Lavand'hier... 

    Daniel Ridgway Knight

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    77 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique