• Arbre, mon ami...

    Arbre, mon ami...

    Arbre, mon ami...

     

    Vieux bonhomme des bois, craquelé,
    Mathusalem de ton espèce
    Epargné jusqu'ici par les cogneurs, leur hache,
    La chaleur des flammes de nos âtres
    Que nos êtres réclament au premier flocon...

     

    Nous avons tous notre ultime heure
    Homme, animal et arbre...

     

    Tu la pleures en larmes de sève
    A l'approche du bûcheron aux pas qui craquent
    Comme coursé est un cerf aux abois,
    Mais planté-là, tu ne peux lui échapper...

     

    Quelle est ta dernière prière, le dernier voeu de ton âme,
    Nul ne le sait et j'en soupire,
    Demain sur ta souche lisse telle un marbre de tombe
    Je déposerai une violette des bois...

     

     

    jill bill

     

    Arbre, mon ami...
    Sur une illustration de Susi S

    Pour l'Herbier de Poésie
    Piloté par Adamante

    Yahoo!

  • Commentaires

    44
    Lundi 7 Août à 21:51

    Emouvant et romantique à souhait!

    43
    Samedi 5 Août à 23:42

    Magnifique et émouvant!!! 

    42
    Samedi 5 Août à 14:50

    C'est très bien écrit ! les arbres sont nos amis, surtout en ce moment où il fait très très chaud (dans mon sud, il a fait près de 40 ° hier et, à cette heure, il fait presque 37 °). Pas de grand arbre pour protéger ma maison des rayons du soleil et de l'air chaud. Bon week end à toi et bises.

      • Samedi 5 Août à 15:59

        Merci Elisabeth, ils ont leur place parmi nous, sachons en prendre soin et même les remercier... Chez nous ciel très couvert donc ombrage, sinon ça chaufferait aussi... merci, de même, bises

    41
    Samedi 5 Août à 11:06

    Tres émouvante Jill cette ode à l'arbre . Je ne peux m'empêcher non plus d'avoir des frissons quand je vois les tronçonneuses arriver . Je crois que cette année l'hécatombe était de taille en face de chez nous je les ai entendues souvent . Je ne sais pas si tu l'as remarqué sur les photos prises au jardin botanique il arrive que parfois même mort on conserve l'arbre , celui dont je parle était la cible des amadouviers mais comme il était tres beau il a été gardé , juste étêté pour ne pas laisser de prise au vent .

    Bon samedi 

    Bises 

      • Samedi 5 Août à 12:01

        On éclaircit sec alors... parfois, il le faut... alors c'est bien ainsi quand l'arbre est trop beau... merci Jazzy, bises

    40
    Vendredi 4 Août à 21:27

    très beau texte et qui me touche beaucoup...le bois près d e chez moi voit nombre de ses arbres abattus,probablement pour cause de grande vieillesse et d e danger potentiel et sûrement bien sûr d'autres déjà commencent leur vie et les remplaceront d'ici plusieurs dizaines d'années, ainsi va la vie,homme, animal, plantes, arbres,le cycle infini...en attendant,"mon" bois s'éclaircit et les souches témoignent de vies passées ...

      • Vendredi 4 Août à 22:14

        Eh oui Evelyne, celui-ci a un bel âge également, un jour ou l'autre sans sa vraie vie il sera couché pour de bonnes raisons... comme tu dis !! J'ai déjà un pincement au coeur quand je me sépare des fleurs annuelles en octobre... faute de place ou de serre, merci à toi...

    39
    Vendredi 4 Août à 19:46

    Un merveilleux écrit!

    Tu es une fleur de poésie... Tes pétales ne se faneront jamais car tu as ce que certains cherchent très longtemps sans jamais le trouver: le talent!

    Certains parviennent à se faire des coucougnettes en or en publiant des textes pas forcément réussis, d'autres écrivent qu'ils soient publiés ou non car la littérature est en eux comme de la sève toujours vive...

    Je viens déposer quelques petites marguerites et des roses sauvages au pied de cet ami Vénérable et lui dire qu'il sera toujours vert dans le coeur de ses enfants des bois, Petit Peuple généreux, facétieux et gourmand de vivre!

    Vraiment très joli, gros bisous et belle soirée amie poétesse!

    Cendrine

      • Vendredi 4 Août à 22:10

        Que dire après cela... merci Cendrine, je me contente du blog, et ma foi, c'est déjà un grand bonheur de publier ici et d'être lue par vous aminautes fidèles...  Une fleur, plus une fleur, plus une fleur et le voilà avec un jolie couronne... bonne soirée Paris wink2 bises de jill

    38
    Vendredi 4 Août à 18:02

    J'y apporterai une marguerite cueillie en passant par les près alentour... Merci pour cette poésie qui m'émeut madame Jill Bill

    Bonne journée, Gisèle

      • Vendredi 4 Août à 18:13

        C'est tout gentil ça m'dame Gisèle, merci pour lui, bises

    37
    Vendredi 4 Août à 17:49

     auprés de mon arbre  je vivais heureux  comme dit la chanson ..

     un arbre c'est rassurant  c'est un immeuble pour nids

     bonne soirée Jill

     kénavo 

     

      • Vendredi 4 Août à 18:13

        Oui en effet... les oiseaux en font leur grand ami... de même Monica, jill

    36
    Vendredi 4 Août à 17:18
    francinea

    Bonjour, chez moi des arbres seront coupés à l'occasion de l'arrivée du tramway, c'est ainsi, en plus ce sont de magnifiques prunus arf je te souhaite une bonne journée, bisous

      • Vendredi 4 Août à 18:12

        Bonsoir Francine, ah l'arbre et la ville... !!! Bonne soirée, bises

    35
    Vendredi 4 Août à 17:11
    C'est triste un arbre qui meurt
      • Vendredi 4 Août à 18:11

        Oui surtout un géant...plus encore, jill

    34
    Vendredi 4 Août à 16:47

    Que se passe-t-il encore. Le commentaire ne veut pas partir.

    L'homme est un apprenti sorcier et qui dit apprenti ... Il lui faudrait reconnaître ses erreurs mais là ...

    Tu as trouvé la fleur qu'il lui fallait à cet arbre.

    Bises4

      • Vendredi 4 Août à 16:51

        Coucou pimprenelle, ah ce jour côté com ici, pas le pied !!!!! Bref... l'homme sur cette planète qu'en dire, du bien mais aussi du mal... bises4

    33
    Vendredi 4 Août à 16:37
    Renee

    Un très joli poème Jill pour ces arbres qui sont si utiles autant debout que coupés....Bisous

      • Vendredi 4 Août à 16:50

        Oui Renée, comme tu dis, merci, bises

    32
    Vendredi 4 Août à 16:27

    Bonjour Jill,

    Eh oui, les arbres pensent-ils ? Font-ils une dernière prière avant le coup de hache (plutôt de tronçonneuse) ? Qui sait... Quoi qu'il en soit, eux aussi meurent un jour. Pas forcément de leur belle mort, d'ailleurs, la preuve, l'Homme a inventé le bûcheron. Et puis aussi la déforestation. Et puis encore la pyromanie (pensée pour tous ces arbres qui disparaissent dans les flammes en été). Et puis encore l'urbanisation. Et puis encore le menuisier, qui travaillera le bois des troncs, pour en faire toute sorte de choses plus ou moins belles, plus ou moins utiles, et, bien sûr, les cercueils font partie de ces confections...

    De l'émotion à lire ce texte. Les arbres n'ont rien demandé, mais sont très demandés... heureusement, beaucoup ont appris à les défendre, à les préserver, à les respecter...

    BISES

    FP

     

      • Vendredi 4 Août à 16:50

        Que rajouter Fabrice... rien, tout est dit ! L'arbre un véritable ami, dommage côté pyromanie, un drame que ce drôle de jeu... Merci, bises, jill

    31
    Vendredi 4 Août à 15:46
    LADY MARIANNE

    émouvant de lui apporter des violettes des bois !! souvenirs d'enfance le bois et les violettes, le muguet--- bon aprem ! bisous-

      • Vendredi 4 Août à 16:48

        .... et plus tard les champignons, bises, jill

    30
    Vendredi 4 Août à 13:57

    Bonjour Fabienne. Belle complainte pour cet arbre qui va être coupé ! Bisous

      • Vendredi 4 Août à 16:48

        Merci Brigitte, bises, jill

    29
    Vendredi 4 Août à 13:14

    Quelle belle complainte pour cet arbre qui souhaiterait sauver sa peau !

    Bises

      • Vendredi 4 Août à 16:47

        Personne n'aime... mourir wink2 merci Zaza, bises

    28
    Vendredi 4 Août à 13:11

    je parle souvent aux arbres de mon jardin !!!

    c'est grave docteur ?

    besos

    tilk

      • Vendredi 4 Août à 16:47

        On bien sûr que non Tilk, tu peux prolonger !!! Bises, jill

    27
    Vendredi 4 Août à 11:22

    Dans la forêt lointaine 

    Autrefois les arbres étaient plantés pour la vie 

    Les gisants  nourrissaient la terre 

    Leurs squelettes sont de si belles architectures 

    Pour le promeneur averti 

    Bonne journée 

     

      • Vendredi 4 Août à 11:28

        yes merci Rose et vive nos bois et forêts ! De même...

    26
    Vendredi 4 Août à 11:16

    Comme c'est joli ce que tu écris.. c'est tellement beau les arbres, même les arbres morts dont le bois devient gris ont leur charme. Et c'est toujours triste de voir couper des arbres, mais c'est parfois une nécessité.

    Bisous

      • Vendredi 4 Août à 11:27

        Eh oui Maryline, grâce à eux on se chauffe, se meuble, fait son toit... on mange même leurs fruits, merci les sacrifiés !! Bises de jill

    25
    Vendredi 4 Août à 10:26
    Claudine/canelle

    Coucou 

    Je suis en pleine phase avec ton texte car en ce moment tout près de chez moi , on  enlève des arbres à l'arrache  dans le cadre de la renovation de quartier .. des arbres que j'ai toujours vu là ..

    Tristesse  et désolation .

    Bises 

      • Vendredi 4 Août à 11:25

        Oh je te comprends... parce qu'un arbre c'est bien plus qu'un arbre, bises compatissantes, jill

    24
    Vendredi 4 Août à 10:25
    Marité

    Comme c'est bien dit !!! Et l'hommage de la violette est bien choisi !

    GROS BECS m'tiote Jill !

    (J'ai lu ta réponse sur Firefox.)

      • Vendredi 4 Août à 11:25

        wink2 merci Marité, le mieux en ce moment, c'est venir par Edge/Explorer, quand il ne fait pas de caprice.... bises de tiote jill

    23
    Vendredi 4 Août à 10:19

    beau texte Jill

    et sur la souche lisse cette petite violette des bois timide et pudique lui chuchotera à sa façon combien elle l'a aimé, lui et son ombre fraîche.

      • Vendredi 4 Août à 11:24

        C'est gentil jamadrou... merci ! wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :