• Berthe...

     Berthe...

     

    Berthe...

     

     

    Au bal
    Faire tapisserie
    C'est affaire de laideron...
    Berthe est jolie fille,
    A marier...
    On la remarquera !

    On...
    C'est le fils du banquier
    Du notaire
    De monsieur le Comte,
    Ces on qui en ont
    Dorés sur tranche
    Qu'importe le profil ingrat...
    Parents veillent au grain,
    Et sur leur graine... !

     

    Pauvre demoiselle Morisot
    Ah si mère savait... !
    Elle est amoureuse
    Du jeune curé
    Beau tel un dieu...
    Berthe est de toutes ses messes,
    Ca fait jaser les grenouilles
    Qui elles ne sont ni aveugles
    Ni avares en sucre cassé !

     

    M'accordez-vous cette danse
    Mademoiselle... Mademoiselle ??

     

    Perdue dans ses pensées
    Elle laisse filer une occasion...
    Une occasion, de faire son malheur,
    Elle en aime aucun, fils de...

     

     

    jill bill sarcastic

     

    Berthe...
     Au bal, Berthe Morisot

     

    Pour l'Herbier de Poésie à voir chez Adamante
     

    Yahoo!

  • Commentaires

    58
    Mardi 21 Mars à 10:42

    Contrarier les parents ne sera pas facile, alors, mieux vaut faire semblant de rêver... pour ne pas accepter n'importe qui. :)

    Bravo, jill

      • Mardi 21 Mars à 11:36

        Ah en effet Quichottine, merci, bises

    57
    Dimanche 19 Mars à 20:39

    Il y a comme ça des occasions qu'il vaut mieux laisser filer... tongue

    56
    Samedi 18 Mars à 23:44
    MéMéYoYo

    Oui - très belle Melle Berthe - Amoureuse de Mr Curé   ......  BON WEEK END - Bisous

      • Samedi 18 Mars à 23:46

        Bon dimanche Yolande, merci, bises

    55
    Samedi 18 Mars à 17:39

     bonsoir 

     excellent  et  cette BERTHE  aussi  trés belle 

     j aurais aimé voir  ses  chaussures lol

      kénavo Jill bonne soirée 

      • Samedi 18 Mars à 23:46

        wink2tu sais en robe longue ! Bises 

    54
    Samedi 18 Mars à 08:56

    Elle est belle, élégante, riche et songeuse... Bisous

      • Samedi 18 Mars à 09:14

        Avec toutes ces qualités... elle devrait avoir du bonheur plein la tête et pourtant... bises

    53
    Samedi 18 Mars à 07:43

    Coucou Jill,

     

    je l'avais lu chez Adamante et, comme toujours, j'avais aimé

    Oui, le bal populaire bien plus sympa que l'autre

    Bises

    yes

      • Samedi 18 Mars à 07:50

        Coucou Martine wink2 Merci, bises de jill

    52
    Vendredi 17 Mars à 19:11
    DANIELLE1943

    Bonsoir JILL

    un texte que tu as su encore nous faire par ton écriture et malheureusement cette Personnes je crois bien quelle va rester seule ne trouvera sans doute pas chaussure à son pied en attendant je te souhaite une excellente soirée et WEB qui arrive à Lundi je t embrasse  dannn

      • Vendredi 17 Mars à 20:09

        Bonsoir Danielle, dès qu'elle aura perdu de vu ce jeune curé, on prie pour elle, bises, jill

    51
    scoobydu41
    Vendredi 17 Mars à 19:05

    un thème d'actualité...

      • Vendredi 17 Mars à 20:08

        Ah l'amour tjs d'actualité, heureusement wink2

    50
    Vendredi 17 Mars à 18:42

    c'est bien dit! et cette jeune fille qui aime un curé... mais quelle horreur! J'aurais l'impression d'un inceste si j'avais aimé le curé qui sévissait dans au patronage quand j'avais entre 3 et 16 ans! Mais Dieu qu'elle est belle Mlle Morisot! Je ne m'en fais pas pour elle: Elle trouvera! Et Bravo Mme Jill-Bill

    Bonne soirée,

    Gisèle

      • Vendredi 17 Mars à 20:14

        Il y a de sales affaires qui courent avec les religieux, pas jojo !!! Voeu de chasteté mais.... Oui une belle jeune fille, yes Bon soir Gisèlen bises

    49
    Vendredi 17 Mars à 18:37
    Berthe, celle qui a des grands pieds pour l'éternité
      • Vendredi 17 Mars à 20:08

        Berthe, oui mais seulement un, femme de Pépin le Bref, je crois bien...

    48
    Vendredi 17 Mars à 18:20

    Bonsoir Jill

    très beau ton défi...pas sûre quelle trouve son bonheur...

    bisous et belle soirée

      • Vendredi 17 Mars à 20:07

        Bonsoir Capucine, il faudra qu'elle revienne sur terre, sinon.... bises, jill

    47
    Vendredi 17 Mars à 16:43

    Ah l'amour, si beau et si cruel à la fois !!!

    Gros poutoux de Robine :D

      • Vendredi 17 Mars à 16:52

        L'amour, le meilleur comme le pire aussi.... bises de jill tongue

    46
    Vendredi 17 Mars à 16:05

    Et bien Jill, elle n'a plus que se faire bonne sœur!

    Bises et bon vendredi

      • Vendredi 17 Mars à 16:42

        Oui mais est-cela solution, le mieux, si le jeune curé la remarque, qu'il quitte l'habit, à suivre, bises de jill

    45
    Vendredi 17 Mars à 15:58
    colettedc

    Ah ! C'est et, ce fut de tous les temps, hélas ! Bonne fin d'après-midi Jill et agréable soirée ! Bises♥

      • Vendredi 17 Mars à 16:41

        Certaines familles s'arrangent entre elles, mais... le bonheur des enfants là-dedans, bref, merci Colette, bises

    44
    Vendredi 17 Mars à 15:02

    Bonjour Jill,

    Berthe a du nez et sait en tout cas ce qu'elle ne veut pas, surtout pas un de ces fils de qui pourrait lui casser son rêve... Mais pauvre d'elle, le jeune curé... L'église n'est pas près d'autoriser ce type d'union... Berthe risque d'attendre encore longtemps, ou pas ! (tout arrive dans la vie, et le meilleur, c'est souvent ce qui vient au moment où on s'y attendait le moins).

    BISES et bon après-midi à toi.

    FP

      • Vendredi 17 Mars à 16:40

        Bonjour Fabrice, oui rien à rajouter ! La vie avec ses bonnes surprises aussi... bonne soirée à venir, bises de jill wink2

    43
    Vendredi 17 Mars à 14:32

    Un éventail de prétendants !!!!

    Nenni....ne reste que le coup-vent...

     

    Bonne fin de semaine Jill

      • Vendredi 17 Mars à 14:51

        Un éventail de prétendants, bien vu Claire fo.... merci, bises

    42
    Vendredi 17 Mars à 13:56

    Ah oui pas facile de vivre son amour , pauvre Berthe . Une époque où  la liberté d'aimer n'était pas encore accordée aux jeunes filles bien nées .

    Bon vendredi Jill 

    Bisous 

      • Vendredi 17 Mars à 14:50

        Oui Jazzy...pfffff ! Bises de jill

    41
    Vendredi 17 Mars à 12:55

    Une epoque bien triste  pour ces demoiselles mariées à peine nées ..

    Bonne après midi Jill 

    Bises

      • Vendredi 17 Mars à 14:50

        Ah la bourgeoisie de l'époque... bises de jill

    40
    Vendredi 17 Mars à 11:49

    Coucou Tite Jill ...

    Pauvre Berthe, elle a plus de chance de faire "coller/serrer" dans un confessionnal que dans les bals ... Ralala, pas facile de réfréner ses sentiments, même s'ils sont interdits ... Hélas, la morale et les parents feront en sorte que tout se passe "comme il se doit".

    Bisous Tite Jill ... Bien mené ton poème. Du sur mesure pour la charmante Berthe qui n'a pas besoin de parler, son expression en dit long ...

      • Vendredi 17 Mars à 12:50

        Hello Kprice, ben on est mieux à notre place tiens... même si les mariages arrangés existent encore ! bad Voui elle n'a pas l'air bien joyeuse, merci à toi, bises de tite jill

    39
    Vendredi 17 Mars à 11:48
    Nassy

    Quelle époque! Et si on se forçait un peu, on y verrait des similitudes avec le monde contemporain... Très beau tableau. Bon week-end à toi.

      • Vendredi 17 Mars à 12:48

        Il y en aura tjs Nassy eh oui... merci, de même !

    38
    Vendredi 17 Mars à 11:37
    LADY MARIANNE

    hélas à l'époque !! amis parfois de nos jours ! à voir le mariage arrangé de lady Dy !
    une belle participation à partir de ce tableau-
    bizzz

      • Vendredi 17 Mars à 12:48

        Oh oui dans  ces milieux-là... pauvre princesse, triste histoire, bises

    37
    mamazerty
    Vendredi 17 Mars à 11:27

    En se forçant un peu, Berthe pourrait vivre sur un grand pied....tongue...mais se forcer, en amour, c'est pas le pied....

      • Vendredi 17 Mars à 12:47

        Eh eh m'dame ! Certes mais l'amour là-dedans hein !!

    36
    Vendredi 17 Mars à 11:18

    A toutes les époques 

    Les curés ne s'en sont pas privés 

    de ces belles  tendres 

    Comme un  jour qui se lève 

    Dans la rosée 

    Entre deux prières 

     

      • Vendredi 17 Mars à 12:47

        Des hommes comme les autres yes

    35
    Vendredi 17 Mars à 11:09

    Pauvre Berthe, combien comme elle ont eu une vie triste, 

     

     

      • Vendredi 17 Mars à 12:46

        Epouse de... sans plus, oui !

    34
    Vendredi 17 Mars à 11:00

    Aller au bal comme une corvée, quelle tristesse ! Elle est pourtant jolie comme un coeur la demoiselle ! bises et belle journée

      • Vendredi 17 Mars à 12:46

        Corvée de la haute, soupir, bises Jeanne

    33
    Vendredi 17 Mars à 10:47

    A cette époque, il n'était pas bon d'être une jolie fille à marier, fi de l'amour, on vous choisissait un bon parti... Et c'était pour la vie! 

    Les pauvres!

    Berthe Morisot, quelle peintre de talent, j'adore!

    bisous

      • Vendredi 17 Mars à 12:45

        Ah ma foi Maryline, comme tu dis...  wink2 merci, bises

    32
    Vendredi 17 Mars à 10:46

    une époque où même les belles dames intelligentes et douées,  artistes merveilleuses avaient du mal à se faire entendre; l'éventail pouvait  les aider à faire passer leur message... 

      • Vendredi 17 Mars à 12:44

        Je me doute que plus qu'une parure mais m'en suis pas servie, tant pis...

    31
    emma
    Vendredi 17 Mars à 10:35

    pauvre Berthe, l'amour est aveugle...

    30
    Vendredi 17 Mars à 10:12
    Séverine

    Ah ba bravo ! Il faudra qu'elle aille à confesse ! he

      • Vendredi 17 Mars à 10:29

        Tu crois... sourire !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :