• Bien mère, oui mère...

    Bien mère, oui mère...

    Bien mère, oui mère...

     

     

     

    Purée de pois au bois,
    On y voit goutte...
    Je suis encore de corvée
    Pour la galette et le pot de beurre
    Mère-grand oublie son diabète... !
    Ne te fais point prier petite Cherra
    Aide-toi de ce lampion.
    Bien mère !
    Et donne en passant à ton bûcheron de père
    Le litron et ses rillettes
    Tu le trouveras près du moulin à eau !
    Oui mère !
    N'oublie pas de saluer le garde-forestier
    Monsieur Leloup...
    Il aura pour nous un lièvre
    Fais en joli merci.
    Euh mère...
    M'sieur Leloup me fait peur,
    Il dégouline de bave à ma vue !
    Mère-grand dit de lui
    Qu'il a le bas-ventre dur comme bobinette
    Qu'il faudrait la lui couper !
    Mets ta cape rouge et file
    Mère-grand voit le mâle partout !
    Bien mère...
    Ah, donne un coup de main à Madame Lécureuil
    Pour ramasser ses noisettes
    Qu'elle vendra au marché du village,
    La pauvre veuve a peu d'épargne.
    Oui mère...

     

    Purée de pois au bois
    On y voit goutte...
    Un jour n'en reviendrai pas, conte dessus !

     

     

    jill bill yes

     

    Bien mère, oui mère...
    Steve Mitchell

     

    Pour l'Herbier de Poésie

    Piloté par Adamante

    Illustration en imposé

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    30
    Hier à 18:22

    L'une de mes histoires préférées, celle du petit Chaperont Rouge qui est loin d'être une petite oie blanche, elle a du sang de loup en elle la petiote!

    Une histoire avec tant de degrés de lecture, un Chaperon ambivalent, la parèdre du loup et mère-grand en narratrice, tous ces personnages sont fascinants!

    Excellente exploration du mythe, bravo et merci!

    Toujours un plaisir de venir lire tes textes, un rendez-vous...wink2

    Gros bisous

    Cendrine

    29
    Samedi 10 Novembre à 10:12
    Croustillant Jill!
    Pauvre petite, quelle corvée et que de peurs!
    28
    Samedi 10 Novembre à 10:05

    Eh bien dans ta forêt, il en passe du monde, enfin au moins on ne s'ennuie pas!

    27
    Samedi 10 Novembre à 08:27

    Coucou Jill 

    Tu sais vraiment bien nous reconter ces histoires en les mettant au gout du jour 

    Bravo à toi 

    Bises

    26
    Vendredi 9 Novembre à 19:57

    Excellent Jill, elle est bien trop obéissante cette petite .

    Bonne soirée 

    Bisous 

      • Vendredi 9 Novembre à 20:24

        Merciiiiiii mes gens wink2 bonne soirée, bonne nuit, bises

    25
    Vendredi 9 Novembre à 19:32

    j'aime comme tu revisites les contes.

    24
    Vendredi 9 Novembre à 19:02

    Aie ! je prévois le pire.... 

    C'est magnifique, Jill Bill, et si bien tourné ! Une belle réussite...

    Bisous

    23
    Vendredi 9 Novembre à 18:19

    Jolie poème mère Grand pour re-visiter une sombre et belle histoire. Et quand on pense au nombre de petites filles qui ont été mangées par le loup et pour de vrai! cette histoire est bien belle mais bien triste aussi, Grand mère.

    22
    Vendredi 9 Novembre à 18:07

    superbement bien dit et trouvé 

     le talent de   Jill    et la bobinette cherra 

     bonne soirée pour toi  

     kénavo

    21
    Vendredi 9 Novembre à 16:17
    Renee

    Joli détournement de la fable. Bisous

    20
    Vendredi 9 Novembre à 16:02
    francinea

    Bonjour, hé bien moi j'aurais  désobéi et n'y serais pas allée ! je te souhaite une bonne journée, bisous

    19
    Vendredi 9 Novembre à 15:53
    Pastellle

    Wow. Elle est absolument géniale je trouve ton histoire, j'adore tous les détails que tu as créés et trouvés pour revisiter le conte à ta sauce poivrée ! :D

     

    18
    Vendredi 9 Novembre à 15:41

                            Remixé à la "sauce" moderne de Jill …  méfiance …  !!!

                           Bises pour une belle fin de semaine sous le soleil ch'ti !
                            Nicole

    17
    Vendredi 9 Novembre à 15:25
    colettedc

    C'est vraiment super, Jill ! Bravo et bon après-midi de ce vendredi ! Bises♥

    16
    Evy
    Vendredi 9 Novembre à 14:59

    Bonjour Jill une belle interprétation passe une bonne fin de journée bisous

    15
    Vendredi 9 Novembre à 14:28

    La Fontaine revue et corrigé. Je ne suis pas certain que cette version entre un jour dans mes programmes scolaires. Mais La Fontaine le pensait-il ?

      • Vendredi 9 Novembre à 15:00

        Sourire, un conte de Perrault en France ou des frères Grimm en Allemagne... mais la Fontaine a tant écrit... yes

    14
    Vendredi 9 Novembre à 14:19
    Josette

    Belle interprétation  de ce Petit chaperon rouge Fabienne, on tremble pour la rencontre !

    13
    Vendredi 9 Novembre à 14:03

    Un arbre peut en cacher un autre, redoublons de vigilance yes

    @ Demain 

    Biz

    12
    Vendredi 9 Novembre à 13:59

    Si j'étais elle, je me méfierais aussi.

    Superbe page, jill.

    Bisous et douce journée.

    11
    lizagrece
    Vendredi 9 Novembre à 13:08

    Es-ce bien prudent d'être obéissante parfois ? 

    10
    Vendredi 9 Novembre à 13:07
    Nina Padilha

    Bizatoi et bon WE !

    9
    Vendredi 9 Novembre à 13:07

    le petit chaperon  revisité à ta façon...pour les adultes... 

    bisous

    françoise80

    8
    Vendredi 9 Novembre à 12:38

    Un bon petit soldat cette petite !

    Bisous Jill

    7
    Vendredi 9 Novembre à 11:48

    Bravo Fabienne pour ce petit chaperon rouge revisité à ta façon ! J'ai adoré. Bonne journée et bisous

    6
    Vendredi 9 Novembre à 11:21
    j'aime boen ta revisite du conte. Bisous
    5
    Vendredi 9 Novembre à 10:56
    LADY MARIANNE

    magnifique ! les contes revisités-
    humour super- lol mr Leloup !
    pov gosse !
    bisous et bon vendredi- ici sous la pluie

    4
    Vendredi 9 Novembre à 10:47

    Et la bobinette eut chu ?

    Gros bisous Jillou et bon Dredi

    3
    Vendredi 9 Novembre à 10:13

    Bravo Jill, vraiment... (je comprends mieux ton com sur mon article...)

    Magnifique conte où les jeux de mots font frémir en pensant à tous ces enfants qui rencontrent sur leur chemin de si vilain Mr Leloup au bas-ventre dur comme bobinette

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :