• Clap de fin...

    Clap de fin...

     

    Clap de fin...

     

    Je n'ai plus rien à te dire

    Entre nous plus que soupir et silence

    A se faire la gueule

    Notre tableau quotidien...

     

    Je te laisse à une autre

    Un autre m'aime bien,

    George a mille fois raison

    Ne gravons pas nos noms au bas d'un parchemin...

     

    Une seconde chance

    Insistes-tu

    Trémolo dans la voix, regard triste,

    A me forcer la pitié

    Comme on recueille un animal perdu...

     

    Ni de pierre, ni de bois, ni de marbre

    Je ne suis faite Pierre

    Mais me satisfaire je ne puis

    De ton manque de vie en rose

    Toi uniforme tel un ciel de grisaille

    Gai comme une porte de prison...

     

    Et de changer tu me jures,

    Sur la tête de ta mère,

    Toi qui est son portrait craché

    Aquoiboniste dans le sang...

     

     

    jill bill yes

     

    Clap de fin...
     Krist Dimo

     

    Pour l'Herbier de Poésie

    Piloté par Adamante

    Illustration en imposé

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    35
    Dimanche 23 Décembre 2018 à 22:08

    Eh bien, une rupture qui ne peinera pas grand monde!

    34
    Samedi 22 Décembre 2018 à 22:45

    Sacré zozo tirant une tête de six paquebots de long...

    Pas envie de me retrouver avec celui-là mais ravie de lire ta poésie et une nouvelle fois, bravo!

    Et gros bisous sans modération

    Cendrine

      • Samedi 22 Décembre 2018 à 23:43

        Merci Cendrine et bonne nuit, bises

    33
    Samedi 22 Décembre 2018 à 17:46

    Mais comment fais-tu pour te glisser ainsi dans les sentiments des autres et trouver les mots justes ? entre morne triste aquoiboniste et violence verbale et/ou physique celles (et ceux moins nombreux) qui vivent dans l'imprévisible souhaiteraient peut-être quelquefois la morne plaine ... je ne sais.

      • Samedi 22 Décembre 2018 à 20:00

        Ah Jeanne... je rentre dans la peau de mes personnages... tout simplement et j'imagine... wink2

    32
    Samedi 22 Décembre 2018 à 03:52
    colettedc

    Pas très enjoué le bonhomme, en effet, Jill ! Bises♥

    31
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 19:58

    Voilà que cette lettre de clap de fin à la Brassens est joliment dite surtout quand on y trouve de merveilleuses chansons de jadis... comme la vie en rose qui n'est plus rose... mais quand on se retrouve dans les bras d'un (ou d'une) autre, le bonheur est assuré et ce clap de fin est un renouveau! Bonne soirée, Gisèle

      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 20:08

        wink2 merci Gisèle et tous... bonne soirée, bises, jill

    30
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 19:26

    Figé dans ses certitudes et son manque d'écoute, je pense qu'il aura beaucoup de difficultés à changer, alors....demain ouvrira peut-être une autre destinée !

    Belle soirée Jill

    29
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 19:20

    Un part chemin, je la comprend coolla solution pour éviter de déprimer non ? Joyeux Noël JB. 

      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 20:09

        S'essayer et si pas d'atome crochue... basta ! Joyeux Noël m'dame !

    28
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 18:45

    Faire comme si ? Ah non ! Mais dans quelle galère es-tu allée te fourrer !

    En tous cas, tu as su le lui dire.

    Bises4 Jill

    27
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 18:37

    rupture ou poésie ?

      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 18:42

        Rupture en poésie libre comme le veut l'Herbier yes wink2 pas de rimes !!!

    26
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 18:29

    Il était temps de stopper tout ça,

    Bonnes fêtes

    25
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 17:10

    Bien vu Jill, cela me rappelle mes 15 années avec mon 1er mari que je ne regrette nullement.

    Bises et bon vendredi

    24
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 16:54

    C'est vrai qu'il n'inspire pas la joie de vivre...

    Belle soirée Jill

    23
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 15:30
    Renee

    T'as raison vu sa tronche l'est pas drôle M....Bisous

    22
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 14:54

    Pas folichon le "à quoi bon" , je comprends sa lassitude .

    Bravo Jill pour ce défi 

    Bises 

    21
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 14:04

    Et voilà ce qui arrive quand on mal accompagné ...une nouvelle porte s'ouvre !

    Bises jill

    20
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 13:56

    Et oui, en amour comme dans des comportements violents, l'incriminé(e) clame toujours son désir absolu de changer ... Mais le plus souvent le naturel revient au galop ! 

    Là, dans cette situation de rupture unilatérale, il semble qu'il y ait incompatibilité d'humeur, et rien pour rattraper les " petits " défauts ...

    Bravo Jill ! Bon vendredi et bises du Berry pluvieux-venteux ^^

    19
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 13:35

    Je ne connaissais pas le terme mais à bien réfléchir je connais des aquoibonistes : ils ne sont pas bons pour le moral. Bisous

    18
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 13:02

    ben oui, à force de "faire la gueule", on finit sa vie seul (e).........

    bisous

    françoise80

    17
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 12:39
    Marité

    Au moins c'est clair... comme de l'eau de roche :-)
    Gros becs m'tiote Jill !

    16
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 11:24

    Quand on n'a plus rien à se dire, mieux vaut se séparer, mais en bonne intelligence...

    15
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 11:19
    Nina Padilha

    Eh bien... Une rupture ?
    Fin d'année, fin d'amour...
    Triste.

    14
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 11:06

    Pas facile de repartir à zéro... change-t-on vraiment un jour ?

    Bisous et douce journée. Bravo pour ce nouveau défi bien relevé.

    13
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 11:06

     bien écrit  , belle bafouille que ce Monsieur   recevra 

     maintenant   les d'jeunes  se contenteraient d 'un fameux  texto  plein de  fautes en plus    

    rires glasses

     

     bonnejournée Jill 

      kénavo

    12
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:36
    Josette

    oups ! j'ai oublié le défi dans mon désorganisation habituelle !

    je vois ce buste comme un iceberg ...

    chacun sa destinée jill

    bisous

    11
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:33

    Malheureusement trop de vérités dans ce poème; mais il est quelque fois bon de clamer la vérité.

    10
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:24

    il restera sur son socle gris

    libérée elle ira vers l'autre

    finalement ce n'est pas si triste, je vois deux nouvelles chances à l'horizon.

    9
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:24

    Et bien tu n'y vas pas par 4 chemins , j'imagine la belle'doche

    8
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:23
    DDD59
    Oups, j'espère que ce n'est qu'un exercice d'écriture
    7
    mamazerty
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:07
    mamazerty

    et bien c en'est pas çà qui va rendre monsieur moins aquaboniste!oh quel mot moche!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :