• Glenn "émoi"...

    Glenn "émoi"...

    Pour le Nid des Mots chez ABC

    Thème : « Je me suis assis devant ce tableau... »

     

     

    Glenn « émoi »...

     

     

    Je me suis assis devant ce tableau

    Au rouquin,

    Un certain

    Glenn Miller poulbot...

     

    Trompettiste débutant

    Nonchalant,

    (Pas la clé du succès à longue portée...)

    On donnerait pas cher

    Côté carrière !

     

    Son géniteur a dû insister

    On l'imagine, façon milice...

    Privation et fessé

    Mais tu seras le meilleur, mon fils !!

     

    De couac en fausse note

    Le chien a dégusté... aussi !

    Ah qu'il est plus doux le son du cor

    Le soir au fond, du salon !

    Encore une fois, mon garçon...

    Encore !

    Demain, tu me diras merci...

    Mais 'pa, j'prèfère le trombone, même si j'en vivote !

     

     

    Je me suis assis devant ce tableau

    Au rouquin

    Un certain

    Glenn Miller poulbot...

     

     

    Et m'est revenue mon enfance

    Une trompette, rouillée, ma souffrance...

     

     

    jill bill sarcastic

     

    Glenn "émoi"...
    Norman Rockwell

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    26
    Lundi 19 Novembre à 10:28

    Pauvres enfants que l'on oblige à jouer d'un instrument qui ne leur correspond pas...

    La musique devrait être un plaisir partagé, pas une contrainte.

    Tu es toujours très inspirée, j'adore !

    25
    Dimanche 18 Novembre à 07:54

    Bravo Jill une évocation qui n'est pas sans me rappeler certains souvenirs d'essais entendus dans mon ancien quartier , un vrai calvaire pour les voisins . Par contre en allant en ville à vélo , je suis tombée sur un trompettiste qui s’entraînait sous un pont, lui par contre jouait très bien , là il va avoir du mal car la température a drolement chuté depuis .

    Bon dimanche Jill 

    Bisous 

    24
    Dimanche 18 Novembre à 02:12

    En lisant le mail annonçant ton billet, j'ai d'abord pensé à Glenn Gould.. qui n'était contraint à rien car en osmose avec son piano. Puis s'agissant d'une trompette Glenn Miller  le tromboniste s'imposait en lecture avec le tableau choisi. Une jolie façon d'exprimer le fossé qui existe souvent entre le choix des parents et l'attirance de l'enfant pour un instrument ou un art. Bisous et bonne nuit Jill

      • Dimanche 18 Novembre à 03:08

        yes oui Françoise ! Imposer n'est pas la bonne méthode...même si certains poursuivront.... bises, jill

    23
    Samedi 17 Novembre à 23:17

    Quel dommage .... même avec une trompette rouillée... 

    pouvoir sortir des sons... comprendre les partitions... laisser courir ses doigts sur les touches d'un piano... 

    Je rêve ! 

    Merci Jill

    Bises

    22
    Samedi 17 Novembre à 19:38

    Glenn Miller, tiens! ça me rappelle quelque chose d'agréable! Ah oui! Et ce pauvre gosse avec une trompette rouillée qu'on lui impose avant de devenir un Glenn Miller (c'est lui quand il était gamin?). Bonne soirée, Madame Jill Bill? Gisèle

      • Samedi 17 Novembre à 19:53

        Non Gisèle ce n'est pas lui... juste une mise en scène de ma part... C'est en tombant sur ce tableau que j'ai pensé... Miller !!! Bonne soirée aussi et à tous, merci, bises

    21
    Samedi 17 Novembre à 15:58
    Renee

    déjà la trompette dans une maison c'est dur dur mais rouillée en plus! Galère. Bisous

    20
    Samedi 17 Novembre à 13:16

    tout le monde ne peut pas être glenn miller.....

    bisous

    françoise80

    19
    Samedi 17 Novembre à 12:43

    Excellent Jill.

    Je me mets en pause pour quelques temps, trop fatiguée en ce moment et une perte de poids brutale.
    Bises et bon weekend

      • Samedi 17 Novembre à 13:26

        Ok Zaza, quand il faut il faut et prends soin de toi, bises

    18
    Samedi 17 Novembre à 12:19

    et je suis allée derechef écouter Glenn Miller ! c'est-y vrai que tu as fait de la trompette jadis ? ou tu imagines seulement ? bises

      • Samedi 17 Novembre à 13:22

        Non, pure invention Jeanne, mais mon frère si et là chose imposée par ma mère, autant dire que ça n'a pas fait long feu, la trompette !

    17
    Samedi 17 Novembre à 12:15

    De mon côté, à la place de la trompette, c'est un piston...

    16
    Samedi 17 Novembre à 11:34

     la musique quel talent    que tout le monde ne touche pas  en naissant 

     je ne suis pas musicienne mon pére l 'était 

     kénavo Jill 

     bonne journée 

    15
    Samedi 17 Novembre à 11:21

    J'apprécie beaucoup le peintre et illustrateur Norman Rockwell et aussi Glenn Miller. 

    Le peintre, je l'ai découvert en recherchant après avoir entendu la chanson de Eddy Mitchell ... 

    https://youtu.be/oNAmHBma7Jo 

    Bisous, Jill, et compliments pour ta prestation !

     

    14
    Samedi 17 Novembre à 10:29
    LADY MARIANNE

    on ne force pas un enfant à faire quelque chose--
    on entend souvent passe ton bac d'abord ! lol
    bien joué j'aime énormément-
    bisous-

    13
    Samedi 17 Novembre à 09:46

    Devient-on artiste sous la férule du père ???? Certains y ont cru d'autres ont abandonné. L'art ne doit jamais être une corvée !

    Ce rouquin t'a bien inspirée :-)))

    12
    Samedi 17 Novembre à 09:02

    Une belle interprétation de ce tableau ! Bravo et bonne journée ! Bisous

    11
    Samedi 17 Novembre à 08:48
    Josette

    belle interprétation Fabienne... ce matin au musée des blogs grande visite des peintres

    bises

    10
    Samedi 17 Novembre à 08:22

    Bonjour Jill 

    J'ai eu l'impression d'entendre une personne de la famille et son enfant ...pfff

    Pourquoi vouloir à tout prix  forcer la nature ..

    Bises Jill

    9
    Samedi 17 Novembre à 07:25

    Trop beau et attendrissant ce tableau

    De quoi narrer comme tu l'as fait yes

    8
    Samedi 17 Novembre à 07:13

    C'était un sacré musicien!

    Bon week end

    7
    Samedi 17 Novembre à 06:14
    Nina Padilha

    Mes envies de piano contrariées. Maman s'en fichait et papa jugeait inutile et cher.
    Frustrée, je me suis aggripée à ma plume...
    Bizzz

    6
    Samedi 17 Novembre à 05:45
    J'aime ce tableau et ce qu'il t'a inspiré et notamment ton émouvant souvenir d'enfance.
    5
    Samedi 17 Novembre à 03:52
    colettedc

    Une trompette rouillée, un souvenir aussi dans mon cas ... dehors et loin de la maison yes c'était préférable. Bonne fin de semaine Jill ! Bises♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :