• Il était une fois 14-18...

     Il était une fois 14-18...

    Il était une fois 14-18...

     

    Non, mille fois non,
    Plus de sacrifiés sur l'autel de la guerre
    Non à la mort sur un champ de bataille
    Ou en revenir gueule cassée, de cauchemars habité,
    Dans sa chair meurtri, dans son esprit hanté
    D'avoir vécu l'infâme sous la mitraille
    Les coups de tonnerre
    Sortis du gosier des canons...

     

    Non, mille fois non,
    Plus de déclaration de guerre
    Nos champs aux sillons rouge grenat
    Nos pères, nos frères, nos maris, nos fils
    Enrôlés pour le suprême sacrifice,
    Seule la Paix mérite notre combat
    Adieu croix blanches en parterre
    Pour qui résonne encore le clairon...

     

    jill bill

    Yahoo!

  • Commentaires

    48
    Dimanche 12 Novembre à 15:22

    Épouvantable guerre !!! 

    Toutes les familles de l'époque ont été touchées.

    Biz

      • Lundi 13 Novembre à 23:18

        Sans doute que oui... soldats et civils jetés dans un conflit sanglant... bises

    47
    Dimanche 12 Novembre à 14:48

    Toujours de l'émotion quand je lis de tels mots, magnifiques!

    Et que je songe à ces cruautés que je n'ai pas connues directement mais mon papa, si jeune, a été précipité dans l'enfer de l'Indochine et il en est revenu, seul rescapé de son unité, avec des blessures physiques et émotionnelles qui n'ont jamais pu s'estomper...

    Très beau texte auquel, de tout coeur, je souscris

    Gros bisous

    Cendrine

      • Dimanche 12 Novembre à 15:00

        Merci Cendrine, on a le choix côté guerre, hélas, pour en parler, même si pas connu, heureusement encore, mais d'autres si, dans nos familles... même eu un cousin dans celle de l'Algérie... nos hommes revenus mais pas indemnes !!!! Bises de jill

    46
    Dimanche 12 Novembre à 10:09

    Coucou Jill, je suis d'accord avec toi... plus jamais ça !! Mais hélas... Bon dimanche. Bisous

      • Dimanche 12 Novembre à 10:20

        Bonjour Fanfan... On croise les doigts, mais à l'abri de rien avec les dirigeants... les peuples ont souffert de ces guerres, hommes, femmes, enfants... merci, de même, bises

    45
    Dimanche 12 Novembre à 02:01

    Si ce n'était qu'"une fois". Mais les guerres, c'est le chiendent du monde, on ne s'en débarrasse pas.

      • Dimanche 12 Novembre à 05:05

        Un poison sans antidote eh oui...

    44
    Samedi 11 Novembre à 23:59

    une pensé pour tous les fusillés qui ne voulaient pas tirer sur leur camarades allemands

    a bas toutes les guerres

    besos

    tilk

      • Dimanche 12 Novembre à 01:31

        Oui Tilk... oui, cela aussi, saleté de guerre qu'on impose !!! Bises, jill

    43
    Samedi 11 Novembre à 22:31
    colettedc

    Hélas !!! Oui, non à ces guerres de toutes sortes !!! Hélas, il faudrait CESSER, mais quand, hein !!! Bonne fin de ce samedi Jill ! Bises♥

      • Samedi 11 Novembre à 22:54

        Quand, bonne question soeur Colette, je viens de regarder à la télé belge un hommage à des fusillés civils dans le Sud de mon pays, en 14, navrant.... merci aussi, bises

    42
    Samedi 11 Novembre à 20:11

    Hélas la preuve chaque jour que ce n'est pas fini hélas mille fois hélas , la folie des hommes qui veulent dominer ...de tous les temps , des innocents y laissent la vie ... 

    Cela dit ton texte est puissant 

    Bonne soirée 

    Bise 

      • Samedi 11 Novembre à 20:48

        Plus je vieillis plus je me révolte à l'encontre de tout cela... Mourir à la guerre, voire de nos jours dans un attentat !!!!!!!  Ne peut-on vivre d'amitié et de paix, faut croire que non...  merci Rose, de même, jill

    41
    Samedi 11 Novembre à 18:15

    Je viens de voir sur votre blog monsieur Cousteau une peinture murale d'un soldat aux mots qui disent TOUT, une autre guerre, non merci, et qu'importe l'endroit.... je vous souhaite de vivre encore de beaux voyages, libre et en paix, cordialement... JB

      • Samedi 11 Novembre à 19:29

        Merci  Jill Bill, vous voyez, nous comprenons !

        PS - Je suis pas monsieur Cousteau mais " Papycousteau", surnom sympa que les plongeurs mon attribué car je plonge toujours avec un bonnet rouge sur la tête.              Bien amicalement. Michel.

    40
    Samedi 11 Novembre à 17:47

    N'oublions pas que dans les guerres il y a des morts des deux côtés.

      • Samedi 11 Novembre à 17:51

        Tout à fait Bernie... les peuples jetés dans la guerre même sacrifice, même horreur !

    39
    Samedi 11 Novembre à 17:31

     il existe   des faiseurs de guerre  et les guerres  rapportent 

     

     la guerre  c'est horrible   combien de jeunes  vies  sont couchées  sous la terre 

     pour les idéaux  de  qui ??? 

     et les guerres  larvées  et les guerres de religions  des machines à tuer 

     bonne  soirée  Jill 

     honneur  à tous  ceux qui sont tombés    tous des Héros 

      • Samedi 11 Novembre à 17:35

        Oui Monica... et no comment, bises, jill

    38
    Samedi 11 Novembre à 17:23

    Que te dire Jill ? Depuis le commencement des temps, les hommes sont ainsi faits ! Ne serait-ce que pour dix centimètres de terrain, alors entre deux pays ou plus ...

    Bises8

      • Samedi 11 Novembre à 17:34

        Oui pimprenelle.... mes mots ne changeront rien, j'avais juste envie de crier non... bises8

    37
    Samedi 11 Novembre à 16:52
    Renée

    on a beau le crier ils en referont une c'est presque impossible autrement....Bisous Jill

      • Samedi 11 Novembre à 17:32

        Feue ma mère le craignait.... qui vivra saura !! Bises Renée

    36
    Samedi 11 Novembre à 14:55

    Si seulement le cri pouvait s'entendre.

    bonne journée, bises

      • Samedi 11 Novembre à 16:12

        Eh oui Danièle, on est à l'abri de rien !!!! De même, bises

    35
    Samedi 11 Novembre à 14:42

    le crier... oui mais je crains bien que certains n'entendent jamais ce cris tant qu'il y aura des intérêt financier à la clé

    la guerre est devenue technologique moins de morts mais autant de souffrance

      • Samedi 11 Novembre à 16:10

        Oh oui Josette... je te rejoins côté technologie, mais le reste... no comment, merci...

    34
    Samedi 11 Novembre à 13:58

    Tu as raison de rappeler ce qu'il ne faudra plus jamais voir et de parler encore de "14-18" qu'il ne faudra jamais (bis) oublier... 

    Merci Madame Jill Bill,

    Gisèle

      • Samedi 11 Novembre à 16:07

        La mémoire courte et c'est 40/45 comment a t'on pu !!!  Bises de jill

    33
    Samedi 11 Novembre à 13:53

                                      Hélas Jill, à croire que les humains de tous pays n'ont pas encore compris l'absurdité de ces guerres ... si c'est pour faire amis-amis quelque temps plus tard ... enfin je me comprends ...

                                    Bises en cette journée pluvieuse , le ciel lui aussi comprend que le 11 novembre est un jour triste ...

                                   Nicole

      • Samedi 11 Novembre à 16:06

        Temps de circonstance Nicole... le temps n'oublie rien, ma foi, bises de jill

    32
    Samedi 11 Novembre à 13:31

    Et que je suis d'accord avec toi !! Tu le sais ! 

    J'ai ajouté un lien vers ton cri au bas de mon article. 

    Gros bisous chère voisine  kiss .

    Francine.

      • Samedi 11 Novembre à 16:05

        Merci Francine... vivre c'est autre chose que de mourir à la guerre, je t'embrasse, jill

    31
    Samedi 11 Novembre à 10:56

    Tu as raison, les guerres ne servent à rien...

    Tous derrière toi pour crier non.

    Bises et douce journée.

      • Samedi 11 Novembre à 11:54

        Merci Quichottine, et tant pis pour "ceux" qui ne veulent pas crier avec nous... les femmes ! Bises de jill

    30
    Jamadrou
    Samedi 11 Novembre à 10:47
    Si tu veux bien Jill avec toi, derrière toi je dis je crie non plus de guerre ça ne sert à rien
      • Samedi 11 Novembre à 11:53

        En effet Jamadrou... juste à remplir des cimetières ! 

    29
    Samedi 11 Novembre à 10:44

    Oui il faut le crier bien fort ce non mais n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre malheureusement .  

    Bises 

      • Samedi 11 Novembre à 18:08

        Merci  ! C'est tout ce que je demandais, rien de plus ! Vous n'aviez pas compris ma question qui n'avait de rapport qu'à l'incivilité de votre appel.

        J'espérais éventuellement vous trouver une excuse en ce jour du souvenir !

      • Samedi 11 Novembre à 17:31

        Monsieur Cousteau... je respecte nos morts pour la patrie, ça me rappelle même une chanson, le déserteur, c'est tout dire sur l'état d'esprit d'un mobilisé... mon âge vous intéresse à un haut point, je ne suis plus une gamine... et libre  à vous de trouver cela "normal" de sacrifier sa jeunesse pour la patrie, beau et noble geste, médaillé comme mon grand-père, qui un jour les jeta à la poubelle... ô sacrilège, ça fait une belle jambe en revenir souffrant à vie, bronchitique chronique, rhumatisant, cauchemardant, merci les tranchées ! J'ai remis ces médailles à notre musée régional... no comment !

      • Samedi 11 Novembre à 17:06

        Hé bien !  Un peu de décence en souvenir de leur sacrifice. Libre  - dieu merci - de penser ce que vous voulez, passe encore, la pensée est une réflexion raisonnée, personnelle et intérieure.
        Si l'on désire exprimer verbalement sa pensée, par exemple lors d’une conversation, les paroles utilisées peuvent, éventuellement, s’adapter à celui ou ceux de vos interlocuteurs et de ce fait le langage devient plus ou moins libéré et varié, voir familier ou sans-gêne et peut se modeler au fil des répliques.
        L’expression écrite demande un style tout à fait différent car elle reste irrémédiablement figée et non modifiable. Ce qui est écrit est écrit !
        À plus forte raison lors de messages délivrés via Internet sur les réseaux sociaux .

        PS - Vous n'avez pas répondu à ma question ... Bizarre, je n'en demandais pas plus !



         

      • Samedi 11 Novembre à 11:53

        Nous avons mieux à faire de nos vies, une seule, alors, non, la sacrifier ainsi... monsieur Cousteau... !!! Mon grand-père, mon oncle, auraient préféré poursuivre leur petite vie de menuisier !!!!  Bises Jazzy...

    28
    Samedi 11 Novembre à 10:11
    Séverine

    Malheureusement, on a beau dire mille fois non, l'histoire se répète à chaque fois !

      • Samedi 11 Novembre à 11:39

        Quel âge avez-vous donc J.B. pour réagir ainsi ?

      • Samedi 11 Novembre à 10:18

        Doit-on encore obéir aux ordres de la mobilisation au cas où... NON, pour ma part...

    27
    Samedi 11 Novembre à 10:10
    LADY MARIANNE

    un  appel à la paix en ce 11 novembre-
    on dit plus jamais ça--- on a connu 1870-  14-18-  39-45
    que de morts ! quelle boucherie-
    de nos jours la guerre de religion plus sournoise--- on ne remarque pas l'ennemi---
    bisous et bon samedi-

      • Samedi 11 Novembre à 10:17

        Que répondre Marianne, rien ne sert jamais de leçon, et la guerre semble être le jeu favori des hommes, sous toutes ses formes... merci, de même, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :