• Jean de la cloche...

    Jean de la cloche...

     

    Jean de la cloche...

     

     

    L'homme de rien

    Se chauffe d'un feu de peu,

    Quatre bouts de bois

    Deux petites flammes

    Dans la nuit, sous les ponts de Paris,

    C'est de l'hiver à l'an...

     

    Fait de société

    emploi ne tient qu'à un fil

    Etre à découvert

     

    L'homme de rien

    Devient ce mendiant sans toit

    Compte sur ton âme charitable

    Au chapeau qu'il tend

    Le regard baissé, si humble

    Quand on n'est plus personne...

     

    Moins que l'essentiel

    survivre d'une pièce ou deux

    Merci à la bouche

     

    L'homme de rien

    Jean de la cloche pour titre

    Perd de sa noblesse humaine,

    Pauvre diable aux portes des églises

    Où brûle du cierge de Pâques

    Mais à lui la chandelle...

     

    Le chacun pour soi

    dieu pour s'occuper de tous

    Flamme de l'Espoir

     

     

    jill bill sarcastic

     

    Jean de la cloche...
    Illustration de Adamante

     

    Pour l'Herbier de Poésie

    Piloté par Adamante

    Illustration en imposé

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    28
    Lundi 17 Décembre 2018 à 11:24

    Et nous devons pourtant protéger cette flamme d'espoir qui demeure en nous.

    Merci pour cette magnifique page, jill.

    Bisous et douce journée.

    27
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 14:23

    Terrible constat, richesses à gogo pour certains et les autres... dans la noirceur des embrasures glacées!

    Alors que brille cette flamme d'espoir, qu'elle grandisse et sème sa lumière

    Et que chacun puisse trouver son petit coin de bonheur mérité

    Colères légitimement exprimées en notre temps mais jamais je ne cautionnerai la violence crasse, la malignité et la volonté de détruire à tout venant

    Pas facile de pouvoir exprimer ses idées entre constat de pauvreté, envie de s'en sortir et récupérations politiques malveillantes

    Merci pour ce texte magnifique!

    Gros bisous et plume au vent...

    Cendrine

    26
    Evy
    Samedi 15 Décembre 2018 à 21:05

    Un très beau texte passe une bonne soirée bisous

    25
    Samedi 15 Décembre 2018 à 18:28

    Dur dur ! la véritable misère. Il est facile de basculer dans la précarité, c'est vrai. J'ai lu dans un commentaire "chacun pour soi", mais certains disent aussi, en utilisant cette véritable misère, et là c'est véritablement de l'indécence, "chacun pour moi". Je parle hélas d'expérience et mon coeur est très lourd. bises madame Jill.

    24
    Samedi 15 Décembre 2018 à 00:19
    colettedc

    Un très, très bon texte, Jill ! Bises♥

    23
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 19:28

    La misère ne faiblit pas , beaucoup d'émotion dans ce texte Jill 

    Bises 

      • Vendredi 14 Décembre 2018 à 20:07

        Du quart-monde chez nous et oui pas que du tiers !!! Merci la compagnie, bises, jill

    22
    eglantine lilas
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 19:02
    eglantine lilas

    Il y a encore des gens charitables mais combien de misère encore !  et à coté de ça tu entends parler de sommes colossales pour certaines personnes ! 

    on comprend sans peine la révolte ...mais pas les casseurs ni les pilleurs !

    bisous

    21
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 17:48
    francinea

    Bonjour,  hélas aujourd'hui c'est chacun pour  soi; je te souhaite une bonne soirée, bisous

    20
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 17:19

    Et en 2018, il y a toujours des gens qui n'ont pas de toit...

    19
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 16:09

     bonjour 

     il vaut mieux être jean de la lune 

     que Jean de la cloche  à   l' heure actuelle   ,ou seul les riches n 'ont pas peur du froid de l hiver 

     kénavo Jill

    18
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 14:35

    Les noms ont changé mais le désespoir est le même... Bisous

    17
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 14:23
    Josette

    à chaque époque les maux mots... aumône et charité maintenant aide sociale impersonnelle et déshumanisée

    Jean de la Cloche vit aussi dans sa voiture immobile sans essence

    pas facile d'aider le prochain à son niveau !

     

     

    16
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 13:29

    Très joli texte pour accompagner cette flamme d'espoir Jill. Bisous

    15
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 13:23

    Très beau texte, chargé de misère et d'émotion !

    14
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 13:16

    Jolis mots qui rendent la cruauté de ces situations, l'écart toujours plus grand entre richesses et pauvretés ... 

    13
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 13:09

    et oui, le chacun pour soi.....

    bisous

    françoise80

    12
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 13:00
    LADY MARIANNE

    un très beau texte pour parler de l'esprit de NOEL, qui  à mon avis n'a jamais existé-
    si dans les poèmes-
    on n'est pas sur de ne pas faire partie un jour ou l'autre de ces pauvres bougres-
    jamais et toujours des mots à ne plus utiliser-
    bisous et bon vendredi-

    11
    mamazerty
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 12:37
    mamazerty

    tant de richesses si mal redistribuées...On n'avance pas d'un pas et me^me on recule...Jolis ,pourtant, tes mots

    10
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 11:53

    Je suis pas certains que beaucoup de gens entendent encore de Dieu qu'ils connaissent de moins en moins, du moins en France

    9
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 11:42

    Bien décrit en forme poétique cet home de rien, pauvre mendiant que le passant méprise (moi, je le salue mais je ne lui donne rien!!!). Comment n'a-t-il pas réagi plus vigoureusement me demande-je sottement?! Bonne journée, Gisèle

    8
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 10:40

    Tant d'injustice... Que faire ?

    7
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 10:27
    renejeanine

    bien dit chere Jill, les SDF c'est horrible une situation pareille, e t qui s'en soucie ??? bonne fin de semaine, chere amie, bisous 

    6
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 10:25

    Le mépris des grands de ce monde, une souffrance supplémentaire... 

     

    5
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 10:17

    Un vaste sujet bien triste !!

    Bonne journée Jill 

    Bises

    4
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 10:15

    Bien écrit 

    C'est du vrai 

    3
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 10:11
    Nina Padilha

    C'est atroce. Et il y en a de plus en plus.

      • Vendredi 14 Décembre 2018 à 10:13

        On comprend le Paris en colère !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :