• Jehan et Lancelot...

     Jehan et Lancelot...

     

     

    Un nez tel une fraise, difforme

    Attirant le regard du petit-fils

    Enfant lisse comme une pomme...

     

    Boucles d'or, mèches d'argent,

    Joues rosées, teint de cire,

    Le vert de l'âge contre la vieillesse,

    Le temps et son oeuvre...

     

    Garçonnet interrogatif... ?

     

    Que vous avez un drôle de nez grand-père !

     

    Ah c'est pour mieux...

    Juste une vilaine maladie qui le boursoufle...(rhinophyma)

     

    Vous fait-il souffrance, que vous êtes si triste... ?

     

    Oui et non mon ange

    Seule la moquerie...

    Les uns disent de ma personne

    Ah le beau poivrot que voilà,

    Ce chancre au milieu du visage,

    Sa punition en somme... !

     

    Vous n'êtes pas affreux grand-père

    Juste un peu, différent...

     

    Le disgracieux peut faire peur sais-tu Lancelot...

     

    Oh non je n'ai pas peur de vous...

    Je vous aime comme vous êtes grand-père Jehan

    Dans vos vieux jours, et sa lèpre...

     

    Approche, que je t'embrasse !

     

     

    jill bill

     

    Jehan et Lancelot...

      Peintre Domenico Ghirlandaio
    1490 huile sur bois, Musée du Louvre

    Merci à Artips et ses anecdotes sur les peintures...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    41
    Jeudi 3 Octobre à 10:49

    Ah, les apparences !

    Nous visons dans un monde où seules les apparences comptent et entraînent un jugement souvent faussé...

    40
    Mercredi 25 Septembre à 09:04

    Coucou par ici, Jill, tendre légende à cette toile que j'ai contemplé au Louvre et que j'ai photographiée. Ah, moi aussi j'apprécie les billets d'Artips. Bizzz.

    39
    Mercredi 25 Septembre à 08:34

    En te lisant je pensais à une photo de Jean Gabin où l'on ne voyait que son nez. Je ne connaissais pas ce tableau qui t'a inspiré ce texte plein d'humour. Bisous

      • Mercredi 25 Septembre à 10:04

        Ah il avait du pif aussi !  Moi non plus, j'ai découvert et appris aussi, bises

    38
    Lundi 23 Septembre à 23:31

    Pauvre homme! Je m'étonne que l'enfant qui le regarde et qui met ses petits bras presque autour de son cou (quand même pas !) n'ait pas plutôt envie de reculer !. Bonne soirée, Gisèle

      • Lundi 23 Septembre à 23:50

        Non, il est même rempli de compassion à voir... Bonne nuit!

    37
    Lundi 23 Septembre à 19:34
    Heureusement les enfants aiment beaucoup leurs grands-parents, ce sont nos rayons de soleil
    Bises joli bonne soiree
    36
    Lundi 23 Septembre à 19:23

    Un poème vraiment touchant Jill , une tendresse  qui fait beaucoup de bien dans un monde qui en manque cruellement .

    Bonne soirée 

    Bises 

    35
    Lundi 23 Septembre à 17:20
    Josette

    peu importe le physique ingrat tant que l'amour est dans le regard

    bises d'un retour de WE jill

    34
    Lundi 23 Septembre à 15:31
    Renée

    Drole de maladie dont je ne connaissais pas le nom merci donc dame Jill. Bisous

      • Lundi 23 Septembre à 15:47

        Dans la vie Renée, ah dans la vie... Dieu seul sait ce qui peut nous tomber dessus... bises

    33
    Lundi 23 Septembre à 13:13

    Bonjour jill. 

    J'avais lu l'anecdote sur Artips il y a peu, mais je suis incapable de retrouver les anciens articles, hormis celui du jour ... 

    Justement, un de tes articles, " Il y a ... ",  m'a fait penser à une anecdote sur Georgia O'Keeffe mais impossible de remettre la main sur l'article ... ;-)  Tant pis ! Peut-être faut-il que je m'inscrive sur le site (je reçois les avis de parution) ... 

    Mais ... félicitations !  (je ne sais pas si Lancelot va embrasser son grand-père, tout en évitant l'obstacle)

     

      • Lundi 23 Septembre à 14:31

        Coucou Midolu, je t'ai envoyé un mail.... wink2 Eh oui, un cap, un pic que dis-je.... bises

    32
    Lundi 23 Septembre à 10:39
    PPrene

    bien affligeante maladie que ce rhinophyma, mais ça n'empeche pas la tendresse d'un enfant, merci pour ce beau texte chere Jill, bonne semaine bisous ... 

    31
    Lundi 23 Septembre à 10:27

    Comme quoi l'amour ne s'arrête pas ces détails physiques 

    Bonne journée Jill

    Bises

      • Lundi 23 Septembre à 15:47

        Fort heureusement d'ailleurs wink2

    30
    Danielle1943
    Lundi 23 Septembre à 09:57

    Bonjour JILL 

    Ha l Histoire du Nez que tu nous offre et bien écrit surtout comme chaque texte Merci  Jill car c est vrai ce que les Personnes sont Moqueurs parfois ils ne regardent pas les leurs  en tout les cas merci de ce partage et en te souhaitant un excellent Lundi  je fais la tournée des Blogs je suis triste Nays à vraiment fermer le sien mais bon je la verrais ailleurs  mais c est son choix je  te laisse  et prends soins de toi Bisous DANNN

      • Lundi 23 Septembre à 10:19

        Bonjour DAN... merci, je ne connaissais pas le blog de Nays, à chacun/e ses raisons pour en ouvrir un et le fermer c'est sûr... Belle journée, bises

    29
    Lundi 23 Septembre à 09:44

    Une vraie tendresse au-delà de l'apparence, c'est beau !

    28
    Lundi 23 Septembre à 09:23
    LADY MARIANNE

    un nez qui ne passe pas inaperçu -
    de superbes pensées sur cette toile-- 
    l'amour des enfants efface les imperfections--  la beauté ne se mange pas en salade-
    bon lundi- bises-

    27
    Lundi 23 Septembre à 08:42

    Les enfants sont impitoyables, ils voient tout, mais ils nous aiment comme nous sommes et c'est génial.

    Bises et douce journée jill.

    26
    Lundi 23 Septembre à 08:23

    Bonjour Jill,

     

    Il est vrai qu'il a un nez très imposant cet homme. Mais l'amour est aveugle dit le proverbe. Et l'enfant aime tant son grand père , alors, qu'importe cet étrange appendice .

    Bisous

    smile

    25
    Lundi 23 Septembre à 07:40

    Comme j'écrivais la semaine dernière sur mon nez 

    HIHI chacun le sien et au diable les moqueries 

    Cet enfant est sage 

    Bravo pour les qqq bonnes vérités sur les critiques idiotes et saugrenues 

    Bisous et bonne semaine Fabienne 

    24
    Lundi 23 Septembre à 06:14

    C'est merveilleux l'amour d'un enfant pour ses grands parents , c'est un très bel écrit.

    Très belle journée, bises

    danièle

    23
    Lundi 23 Septembre à 05:04
    Très beau poème sur ce beau tableau fort émouvant. Belle semaine et bisous
    22
    Lundi 23 Septembre à 04:28
    colettedc

    Comme c'est BON, Jill ! J'♥ beaucoup ! Bon lundi et bel automne,

    Bises♥

    21
    Lundi 23 Septembre à 01:54
    Bonjour Jill il a un pif a faire peur Commence bien cette nouvelle semaine Avec amitiés René
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :