• L'inacceptable...

    L'inacceptable...

    Pour la communauté les Croqueurs de Môts

    Jeanne FADOSI à la barre n°254

     

    2eme jeudi/poésie, thème : « Une journée particulière »

    (Un événement exceptionnel, un changement de vie etc...)

     

     

     

    L'inacceptable...

     

     

     

    Fort heureusement

    Un décès reste un événement

    D'exception

    « L'occasion » aussi d'une réunion

    De famille, prévisible,

    Quand un plus vieux, une plus vieille sont susceptibles

    De tirer leur révérence, paisiblement,

    Ainsi vont les choses et nos gens...

     

    Mais quand un coup de téléphone

    Dans le petit matin résonne

    Pour vous annoncer l'impensable

    L'abominable

    Le monde bascule

    Tant vous êtes incrédules...

     

     

    Ce 17 décembre 2013

    Nous sommes comme tombés d'une falaise...

     

     

    jill bill

     

     

    L'inacceptable...

    https://meilleur-luminaire.fr

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    49
    lizagrece
    Samedi 9 Octobre à 17:38

    Seul le temps estompe les grandes douleurs mais n'efface pas le souvenir 

      • Samedi 9 Octobre à 19:28

        Absolument, il manquera toujours quelqu'un...

    48
    Samedi 9 Octobre à 07:13

    Toutes ces épreuves laissent des traces et notre pauvre corps se  souvient. Chaque stress en rajoute une couche. Le tien en a eu sa part.

    Se souvenir... Pensées amicales

    Bises

      • Samedi 9 Octobre à 19:27

        Merci Martine, bises jill

    47
    Samedi 9 Octobre à 00:33
    DDD59

    Souvent je pense à toi et à tout ce que tu as enduré depuis cet évènement inacceptable.

    Par expérience j'ai appris que notre corps parle et se rebelle quand il est submergé par des émotions trop fortes.

    Prends bien soin de toi.

    Bises amirales.

    Domi.

      • Samedi 9 Octobre à 06:25

        Merci aussi... Oui le corps n'est pas une machine, un robot, et la vie et ses épreuves le façonne... prompt rétablissement également, bises JB

         

    46
    Vendredi 8 Octobre à 19:06

    Oh je m'en souviens, Jill et oui c'est insupportable !

    affectueux souvenir

      • Vendredi 8 Octobre à 19:22

        Merci jeanne, les années passents mais on pense tjs à lui... il aurait eu 9 ans ! 

    45
    Anne
    Vendredi 8 Octobre à 11:30

    Il nous reste toujours et encore, là résignation et les souvenirs. Amitiés 

    44
    Jeudi 7 Octobre à 18:16

    Tu as raison et tu sais le dire et redire. Comme les autres, je te dirai, je me souviens de ton annonce.

    J'ai lu, il y a ... peut-être 21 ans :

    On dit d'une femme dont le mari meurt qu'elle est veuve.

    On dit d'une homme dont la femme meurt qu'il est veuf.

    On dit d'un enfant dont le père ou la mère est  mort qu'il est orphelin

    Mais il n'y a pas de mot pour les parents dont l'enfant meurt

    On parle de deuil, mais qu'est-ce que le deuil ? Je me le demande encore. Juste que la douleur s'est transformée en  chagrin et qu'il est moins présent, encore que ...

    Je t'embrasse Jill

      • Vendredi 15 Octobre à 10:26

        Qu'ajouter à ce qui a été dit ?

        Nul ne peut oublier.

      • Jeudi 7 Octobre à 19:31

        Merci pimprenelle, des parents "orphelins", je ne sais comme le traduire non plus, mieux vaut ne pas connaître cette douleur qui ne se referme jamais vraiment, bons baisers, jill

    43
    Jeudi 7 Octobre à 17:35

    Difficile à accepter, mais la nouvelle doit être dite. C'est un coup de massue qui tombe et on doit faire ensuite un long deuil. Bonne fin de journée, bises.

      • Jeudi 7 Octobre à 17:54

        Oui, c'est sa maman qui nous l'a annoncé, pas sans larmes.... merci, bises

    42
    Jeudi 7 Octobre à 15:27
    Renée

    Coeurs brisés a jamais et cicatrice qui restera béante.......Bisous Renée de http://envie2.be/

      • Jeudi 7 Octobre à 17:53

        Oui Renée, c'est un fait cruel qu'on envie à aucune famille, bises jill

    41
    Jeudi 7 Octobre à 15:00

    Oui je revois la photo que tu avais mise.

    Quelle tristesse !!!

    Fauché dans ce bel âge prometteur !!

    bisous

      • Jeudi 7 Octobre à 17:52

        yes arf triste destinée....  petite vie brisée, merci à toi, bises jill

    40
    Jeudi 7 Octobre à 14:27

    Ah oui inacceptable et inoubliable en effet la perte d'un enfant surtout à cet âge .

    Je me souviens de ce petit ange que tu nous avais présenté .

    Une cicatrice qui ne peut jamais totalement se refermer.

    Grosses bises Jill 

      • Jeudi 7 Octobre à 14:53

        Merci Jazzy, bons baisers, JB

    39
    MemeYoyo
    Jeudi 7 Octobre à 14:17
    MemeYoyo
    C'est un triste malheur que de perdre un enfant. C'est comme la fin du monde. Je me souviens de ce triste moment de ta vie. Elle ne nous épargne pas. Bonne fin de journée. Gros bisous
      • Jeudi 7 Octobre à 14:53

        Ah la vie, du bon et du mauvais, bises jill merci à toi...

    38
    Eglantine Lils
    Jeudi 7 Octobre à 12:41
    Eglantine Lils

    ah Jill comment oublier l'inacceptable ! même pour tes ami(e) s lointains, qui ne nous ne sommes rencontrés qu'à travers nos écrits, je n'irais pas jusqu'à dire que je me rappel le jour, mais le mois oui où j'ai lu sur ton blog....inacceptable oh combien !

    je t'embrasse

      • Jeudi 7 Octobre à 14:54

        Merci aussi mère-grand, bisous, jill

    37
    Jeudi 7 Octobre à 12:00
    josette

    jamais je n'oublierai ton petit ange Fabienne 

    la mort d'un enfant c'est irréalisable 

    je t'embrasse

      • Jeudi 7 Octobre à 12:03

        Merci également Josette et comme tu dis, on tombe de haut ! Bises

    36
    Jeudi 7 Octobre à 11:48

    Je l'ai vécu il y a bientôt un mois. Pas facile de tout accepter presque au lever du lit. Il faut savoir l’accepter. Bonne journée Jill. Daniel

      • Jeudi 7 Octobre à 11:55

        Non pas facile surtout quand il s'agit du décès d'un jeune enfant... mais la vie se doit de reprendre malgré nos deuils, amitiés, JB

    35
    Jeudi 7 Octobre à 10:09
    PPRené

    je ne sais pas, mais je devine, seule la mort d'un enfant peut vous plonger dans  une pareille detresse, de tout coeur avec vous, amities et bises chere Jill

      • Jeudi 7 Octobre à 10:55

        Oui René, merci à toi, bises jill

    34
    Jeudi 7 Octobre à 10:09

    Impossible d'effacer une journée de cauchemar. Les mots sont trop faibles pour dire toute ma compassion.

      • Jeudi 7 Octobre à 10:55

        Alors merci ABC...

    33
    Jeudi 7 Octobre à 09:22

    Impensable c'est bien le mot ...et pourtant on doit continuer malgré tout 

    Bises Jill

      • Jeudi 7 Octobre à 10:56

        Oui, cette vie continue sans se retourner, sans état d'âme envers nos maux, bises

    32
    Jeudi 7 Octobre à 08:31

    C'est vrai Jill, la vie s'écroule et c'est dur de continuer...

    Merci

    Bisous

      • Jeudi 7 Octobre à 08:45

        Oui Georgette, mais il le faut bien, sans lui ou sans elle,  bises jill

    31
    Jeudi 7 Octobre à 07:37

    Une pensée pour cet Ange parti bien trop vite 

    Bisous à toi Fabienne et à sa famille 

      • Jeudi 7 Octobre à 08:44

        Merci Rose, c'est gentil, bises jill

    30
    Jeudi 7 Octobre à 07:15

    Le décès d'un proche, alors que l'on ne s'y attend pas est terrible Jill. J'ai encore en mémoire le départ de Matti.

    Bises et bon jeudi - Zaza

     

      • Jeudi 7 Octobre à 08:44

        Oui Zaza, quand la mort nous surprend, déjà de part l'âge du défunt... merci, bises

    29
    Jeudi 7 Octobre à 06:19
    Et continuer à vivre à sourire
      • Jeudi 7 Octobre à 06:51

        Surtout ses parents, frère et soeurs.... même si les années cicatrisent les grosses douleurs... elles restent une cicatrice indélébile... 

    28
    Jeudi 7 Octobre à 04:48
    Je me souviens. une pensée émue pour ce petit ange, toi et ta famille. Bisous
      • Jeudi 7 Octobre à 06:49

        Merci aussi, bises jill

    27
    Jeudi 7 Octobre à 02:21
    colettedc

    Si je me souviens, en effet, Fabienne. Tu nous avais mis la photo du petit Mathis dans les bras de ton père parti sous peu aussi. Tu avais aussi posé le chant de l'Ave Maria.

    Quel tristesse, en effet. Inacceptable et inoubliable, tout à la fois. Mystère de la vie. 

    Bon jeudi et grosses bises

      • Jeudi 7 Octobre à 06:48

        Merci Colette... eh oui pourquoi un enfant... des enfants ! Bises jill

    26
    Jeudi 7 Octobre à 00:39

    Chère Fabienne, je n'oublie pas ce petit ange, cette date qui me dit quelque chose. 

     

      • Jeudi 7 Octobre à 01:41

        Merci Dominique, jamais nous n'oublierons Matti...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :