• L'ivrogne...


    L'ivrogne...

     

     

    Et comme dit Baudelaire
    « Dans le vin de l'assassin »,
    Ma femme est morte
    Je puis donc boire de tout mon saoul,
    Plus de cri, de comptes à rendre
    Elle est au fond du puits... !
    Oui Baudelaire
    Au nom de la bouteille, cher vin
    J'ai tué ma moitié de la sorte
    Et je dépense mes sous
    A ma guise, sans plus entendre
    Ses reproches, jour et nuit... !

    Un de ces soirs, ivre mort
    Sans remord
    Couchant à même le sol
    Empestant l'alcool
    Les gens d'arme en uniforme
    Sous l'orme
    Me cueilleront comme une fleur
    Moi et ma vieille tumeur,
    Les cadavres, ça parle...
    Ma tête à couper Charles !

     


    jill bill sarcastic

     

    L'ivrogne...

     Le vin de l'assassin, Baudelaire 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    37
    Mercredi 9 Février à 20:38

    L'alcoolisme est un fléau dont le Monde aura du mal à se défaire, au même titre que les paradis artificiels et le tabac.... Combien d'accidents de la route et de morts ces drogues provoquent elles !!! De là à tuer volontairement, il n'y a qu'un pas.... 
    J'ai trouvé le poème de Baudelaire sur Google, je ne m'en souvenais plus du tout ! J'ai tout un recueil de ses poèmes qui nécessitent  un coeur bien accroché !!! 

    Merci Jill Bill et gros bisous

     

    36
    Mercredi 9 Février à 03:56

    C e matin il doit y avoir un bug  

    Mon  billet du jour n'est pas partie 

    C'est curieux car je n'ai reçu aucune NL de personne 

    @ plus tard Fabienne

    Bises 

      • Mercredi 9 Février à 06:29

        OUI, un gros car il concerne cette fois-ci tous les blogs EK, j'ai posé une "réclamation" sur dysfonctionnment, j'attends ! Bises jill

    35
    Mercredi 9 Février à 03:29
    colettedc

    L'amour de la bouteille, ça conduit loin, très loin ... bonne journée Jill ! Bises

      • Mercredi 9 Février à 06:26

        Un attachement peu recommandable, bises jill

    34
    Mardi 8 Février à 18:58
    Josette

    Baudelaire devait savoir car il n'était pas un exemple...le vin et autres paradis artificiels lui ont inspiré tant de belles et terribles pages

    bravo jill tu lui donne une belle réplique

      • Mardi 8 Février à 19:59

        wink2 pour si bien en parler faut connaître ! Merci Josette

    33
    Mardi 8 Février à 18:13

    Les paradis artificiels comme disait le poète !  

    Si bien décrit sous ta plume . 

    Bonne soirée Jill 

    Bises 

    Véronique 

      • Mardi 8 Février à 19:53

        wink2 belle soirée Véronique, merci, bises

    32
    Mardi 8 Février à 18:13

    terrible c epoéme 

     quel drame 

     moi non plus je ne l' avait pas lu 

     bonne fin d ejournée 

     kénavo Jill

      • Mardi 8 Février à 19:53

        wink2 au plaisir Monica...

    31
    Mardi 8 Février à 16:29

    terrible ce poeme, plus rien ne s'opposera à son addiction, sauf quand il aura la tete tranchée !! bravo  chere Jill bises 

      • Mardi 8 Février à 19:54

        Eh oui René, possédé par le démon ! Bises

    30
    Mardi 8 Février à 16:10
    Renée

    Il est dur ce poème! Bisous

      • Mardi 8 Février à 16:14

        Certes oui ! Bises

    29
    Mardi 8 Février à 15:57

    Merci de m'avoir donné l'occasion de relire ce poème de Baudelaire . Il est vraiment terrible . Bravo pour l'avoir  assaisonné à ta façon . La dive bouteille ne connait pas de limite .

    Bon mardi 

    Bises 

      • Mardi 8 Février à 16:13

        Merci Jazzy, au plaisir, bises

    28
    Mo
    Mardi 8 Février à 15:39
    Mo

    Bonjour chère Jill,

    Je ne connaissais pas ce poème de Baudelaire, je n'ai pas dû lire toutes "Les fleurs du mal".

    Bisous et bonne journée,

    Mo

      • Mardi 8 Février à 16:13

        Bonjour Mo, ah avoir tout lu et de tout l'monde !!! Bises jill

    27
    Mardi 8 Février à 15:15

    Bonjour Fabienne. Alcoolique et assassin, il a tout pour plaire ! Bisous

      • Mardi 8 Février à 16:12

        winktongue oui !!! Bises jill

    26
    Mardi 8 Février à 10:24

    Ah la bouteille ! Quand elle vous tient, elle n'est pas prête de vous lâcher frown

      • Mardi 8 Février à 11:55

        Si pas raisonnable, oui !

    25
    Mamazerty
    Mardi 8 Février à 09:56
    Les drames de l'alcoolisme...bien triste, tout ça. Mon Lancelot sera demain sur mon blog mais pas à l'école car il préfère se faire la belle.
      • Mardi 8 Février à 10:19

        wink2 ok, à demain alors, jill

    24
    Eglantine Lilas
    Mardi 8 Février à 08:52
    Eglantine Lilas

    comme Martine , en lisant ton texte une vieille chanson me remonte en tete :-)

    à quand des notes de musique sur ta poésie tongue bisous

    ......
    La guenon, la poison,
    Elle est morte!
    Ell' ne mettra plus de l'eau dedans mon verre
    La guenon, la poison,
    Elle est morte

     

    <textarea id="BFI_DATA" style="width: 1px; height: 1px; display: none;"></textarea>

      • Mardi 8 Février à 10:19

        wink2  wink2 "écrivaine" soit, "chanteuse" pas demain... bises jill

    23
    Mardi 8 Février à 08:18
    7 l'alcoolisme provoque des drames point bisous
      • Mardi 8 Février à 10:18

        Ca va loin, comme ici, en effet ! Bises

    22
    Mardi 8 Février à 07:50
    Claudine/canelle

    Bonjour Jill 

    Difficile parfois d'abandonner ces habitudes ..voire plus 

    Bises

      • Mardi 8 Février à 10:18

        Bonjour Ckaudine, une fois ancrées !!! Bises jill

    21
    Mardi 8 Février à 07:48

    On dit que c'est une maladie 

    Bonne journée Fabienne

    Bises 

    20
    Mardi 8 Février à 07:23

    Merci Jill, ton billet vient de me donner l'occasion de feuilleter "Les fleurs du mal" et de relire ce magnifique poème de Charles Baudelaire...

    Bises et bon mardi - Zaza

      • Mardi 8 Février à 07:46

        Mais avec plaisir Jazzy, bises jill

    19
    Mardi 8 Février à 06:50

    Bonjour Jill,

    Ton poème me fait penser à une  vieille chanson populaire dont mon grand-père nous chantait le refrain:  https://flowlez.com/fr/songs/ma-femme-est-morte-2217004/

    Un portrait plus vrai que nature.! C'est sûr que dorénavant il n'y a plus personne entre son addiction et lui.

    Bises

      • Mardi 8 Février à 07:00

        Bonjour Martine, un "vieux" billet que j'ai remonté et qui en dit long sur certaines addictions, à voir des éléphants roses, bises jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :