• La déchéance...

     La déchéance...

     

     

    Ma vie galère

    Souvent envie de couper les ponts

    De me jeter d'un pont

    En finir avec mes galères...

     

    A l'emporte-pièce

    Vivre sous les ponts

    Sous un porche, dans le métro,

    Parce que sans boulot et alcoolo

    Pièces à mon pantalon

    A mendier la pièce...

     

    Envie de couper le fil de ma vie

    Existence à la vaut rien

    D'un banc à un autre banc

    D'église en église aussi

    Moi qui n'ai plus rien

    Que ces chaises et bancs...

     

    Un banc pour toit

    A la fois table et lit

    Au jour le jour

    Et si je garde un fond d'espoir

    Celui qui me retient

    Qui s'emploie

    A ne couper le fil, le fil de ma vie

    Sans retour

    Un soir

    C'est pour toi mon gamin...

     

    Indigne d'être ton père, ne dis rien,

    Je le sais bien,

    D'ailleurs ta mère m'a remplacé

    M'a bel et bien oublié...

    Moi, j'attends comme un miracle

    Dans ma débâcle

    Une lumière au bout du tunnel

    Qui redonne une vie nouvelle

    Comme avec la mort

    Parfois, j'espère encore...

     

     

    jill bill sarcastic

     

     

     

    La déchéance...

    Keith Haring

     

    Pour l'Atelier d'Ecriture chez Mil et Une

    Image en imposé, mot, facultatif

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    50
    Mercredi 20 Novembre à 10:03

    Nous ne sommes jamais égaux devant la vie et ses aléas...

    Garder espoir est une bonne idée, mais ce n'est pas facile quand on doit tout affronter seul.

    Ton texte m'a beaucoup émue.

    49
    Eglantine-Lilas
    Vendredi 15 Novembre à 08:30

    si certains contribuent à leur déchéance pour d'autres les évenements s'en charge ! Quand personne ne te tend la  main pas facile de remonter la pente. 

    gardons le moral et regardons le soleil qui est revenu happy

    Petit fils second a décidé de retourner à Liège y passer quelques temps, il trouve que la vie y est agréable happy

      • Mercredi 20 Novembre à 10:12

        Ah bon... Liège je connais un peu, c'est au fin fond de ma Belgique, donc je n'y vais pas souvent !

    48
    Lundi 11 Novembre à 16:03

    Tout n'est pas que désespoir! Et tout finit bien si on cesse d'être alcolo et si la mère revient.... Je dis n'importe quoi, je sais car quand ça va mal à ce point là... Y'a plus d'espoir. Gisèle

      • Lundi 11 Novembre à 16:14

        Il ne faut pas se laisser descendre dans le fond, sinon... plus dure est la remontée....

    47
    Dimanche 10 Novembre à 00:04
    Bonjour Jill Passe un très bon dimanche Avec amitiés René
      • Dimanche 10 Novembre à 01:26

        Merci bien René...

    46
    Samedi 9 Novembre à 18:25

    triste cette descente 

     l hiver , le froid , la pluie   , pauvre gens  , mais peu de portes  s 'ouvent  , la  pauvreté  fait peur 

     comme une maladie  contagieuse ............

     bonne soirée pour toi Jill

     bonne continuation 

      • Samedi 9 Novembre à 21:18

        On évite, même du regard,combien même donne la pièce sarcastic Merci Monica, de même, bises

    45
    Samedi 9 Novembre à 18:18

    bon rétablissement. Bises

      • Samedi 9 Novembre à 21:12

        Merci bien Andrée, bises

    44
    Samedi 9 Novembre à 17:02

    Quoi faire ? Comment faire ? C'était encore un sujet de discussion ce midi. 

    Dans nos campagnes, il y a peu et pourtant c'est si loin quand même, il y avait toujours un petit coin à l'étable et une soupe. Mais maintenant ? Ceux qui vivent dans la rue ne viennent plus en campagne. 

    La vie est parfois une sacrée garce. Et tu l'as bien décrite.

    Bises4 Jill

      • Samedi 9 Novembre à 21:12

        La vie pimprenelle... A la chance aussi, une bonne part ! La vie n'est pas tendre et les gens entre eux non plus... c'est marche ou crève !  La ville n'aime pas ces chancres de SDF et fait tout pour les faire fuir... vaste débat ! Bises4

    43
    Samedi 9 Novembre à 16:41
    yvette/

    Oh! que oui la descente est vite faite. Il m'arrive mais je n'ai pas le courage, quand je conduis de me dire dans un virage: file tout droit et ce sera fini, mais c'est le courage qui me manque, et mes chats, ma fille, mes petits fils alors je le prends ce virage.

      • Samedi 9 Novembre à 21:08

        Un jour ou l'autre Yvette on peut être confronté à cette idée... mais ! wink2

    42
    Samedi 9 Novembre à 15:49

    Joli texte..La descente au enfer se fait vite ..Il suffit de perdre son boulot, puis sa femme et te voilà à la rue.. et si ta pas de volonté la bouteille te gaité ce doux breuvage  réchauffe au début et puis engrenage est là..... Bon et doux week-end Jill-Bill bise. .

      • Samedi 9 Novembre à 21:07

        Merci Mireille.... mieux vaut ne jamais connaître et la bouteille n'arrange rien dans les maux de la vie... bises

    41
    Samedi 9 Novembre à 15:30

    Difficile d'être et d'avoir été...

    40
    Samedi 9 Novembre à 15:22
    Renée

    On dit : tant qu'il y a de la vie y a de l'espoir mais comment le garder quand on est si bas...Bisous Jill texte poignant

      • Samedi 9 Novembre à 15:25

        Oui ma Renée, elle est bien belle cette citation, mais sarcastic bises, jill

    39
    Samedi 9 Novembre à 13:21

    Tres poignant ton texte Jill, oui il faut parfois peu de choses pour que tout bascule et  après tout s’enchaîne. Ce qui me révolte  c'est que même les bancs  leur sont refusés maintenant il faut voir les dispositifs mis en place pour empêcher les sdf de prendre place  c'est hallucinant dans certaines villes . Le miracle  de la réinsertion , il peut arriver mais il est très rare .

    Bonne journée Jill 

    Bises 

      • Samedi 9 Novembre à 13:46

        Merci Jazzy, oui ai vu cela, indésirable !!!!! La société est faite pour les forts... Arrivé en bas de l'échelle, remonter, à un certain âge en plus, reste la mendicité si admise et autres organismes de bienfaisance mis en place par des Coluche !!! De même, bises

    38
    Samedi 9 Novembre à 11:14

    Si triste et révoltant ... Certains parleront de choix, mais ... 

    La bouteille, pour oublier un moment ... ouch

    Comment garder espoir ?

    Pensées pour les laissés-pour-compte.

    Bon samedi, jill, bises affectueuses.

      • Samedi 9 Novembre à 11:27

        Comme tu le dis Dominique... La vie et ses coups durs, mieux vaut ne pas se réconforter dans l'alcool et autres "poisons"... Bon samedi, bises, jill

    37
    Samedi 9 Novembre à 11:10
    PPRené

    la decheance c'est terrible, SDF en plus, que faire se donner la mort ou espèrer, on ne sait jamais ? bonne santé chère Jill, bisous 

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="fenetremailtobuttonCopyClipboard">Copy</button><textarea id="fenetremailtoclipboardToCopySelect"></textarea>

      • Samedi 9 Novembre à 11:26

        Bonjour René... A moins de le choisir, la rue ce n'est pas un 5 étoiles !!! Merci, tout va bien, agréable samedi, bises de jill wink2

    36
    Samedi 9 Novembre à 09:54

    Bien triste ce récit et pourtant plein de vérité dans certaines familles. Bon Week-end

      • Samedi 9 Novembre à 11:25

        Il y a les humbles et les riches et puis les gens de la rue... sans plus rien... merci, de même...

    35
    Samedi 9 Novembre à 09:28

    Tant que le fil ne se rompt pas l'espoir vacille toujours au bout du tunnel mais la flamme brûle encore...

      • Samedi 9 Novembre à 09:38

        Certains couleront d'autres auront droit à un miracle, oui...

    34
    Samedi 9 Novembre à 08:57

    Bonjour Fabienne. Ton texte est très émouvant. La descente aux enfers peut arriver très vite. Bonne journée et bisous

      • Samedi 9 Novembre à 09:14

        Hélas Brigitte et comme disait feue ma mère ne pas faire les cons... bises, jill

    33
    Samedi 9 Novembre à 08:49

    Une descente aux enfers qui ne  devrait pas exister ...quelle tristesse de voir ces personnes dans la rue encore à notre époque !

    Bises Jill

      • Samedi 9 Novembre à 09:14

        Oui, parfois de sa faute, parfois non... Bref... Ca pend au nez, merci Canelle, bises

    32
    Samedi 9 Novembre à 08:12

    Je pense souvent , surtout lorsqu'il fait froid, à tous ces gens qui sont à la rue. Même pas un petit coin pour être chez soi.C'est terrible .

    Et il faut si peu pour se retrouver à la rue ...  Bise

      • Samedi 9 Novembre à 09:15

        L'hiver, fanfan, l'hiver !!!!!!!!!! Un peu mieux l'été, va t'on dire ainsi... bises

    31
    Mamazerty
    Samedi 9 Novembre à 05:24
    Parfois la vie vous fait glisser,y aura t il quelqu'un pour vous relever?
      • Samedi 9 Novembre à 09:15

        Ca.... !? Pas toujours...

    30
    Samedi 9 Novembre à 05:05

    Les mots qui prennent dans leur gueule, qui happent avec tant de sincérité!

    Hélas, la galère peut toucher tout le monde, on n'est pas à l'abri de la galère/misère

    C'est si terrible...

    Superbe texte, merci

    Gros bisous

    Cendrine

      • Samedi 9 Novembre à 09:16

        La vie est ses mésaventures, en tous genres... merci à toi, bises

    29
    Samedi 9 Novembre à 04:44
    colettedc

    Oh ! Cette déchéance, hélas !!! Quelle galère !!!

    Bon samedi Jill,

    Bises♥

      • Samedi 9 Novembre à 04:54

        Sans toit ni feu, oui... de même soeur Colette, bises

    28
    Samedi 9 Novembre à 01:07

    en tous cas !!! j'adore keith Haring !!!!

    muchos besos

    tilk

      • Samedi 9 Novembre à 04:53

        Ah bon, moi je l'ai découvert seulement, bises Tilk

    27
    Samedi 9 Novembre à 00:55

    Bonjour Jill

    on est encore loin du sommet

    Je te souhaite un agréable week-end

    Avec amitiés

    René

      • Samedi 9 Novembre à 04:52

        Bonjour René, eh bien il en faut des jambes, de même, jill

    26
    Samedi 9 Novembre à 00:17

    oui pas marrant tout cela 

    Mais hélas 

    La vie  n'est parfois que bobard et compagnie 

    Bonne continuation dans ta nuit 

    Moi je vais fermer mon PCwink2

      • Samedi 9 Novembre à 04:52

        Non Rose, en arriver-là, quoi de bon... sarcastic Bon samedi, jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :