• La locomotive noire charbon et le dupeur...

     La locomotive noire charbon...

    La locomotive noire charbon...

     

     

    Il était une fois,

    Ma mère, je m'en rappelle,

    La locomotive noire charbon

    En gare entrant

    Soufflait son épais brouillard

    En toutes saisons

    Sur le voyageur à quai, immobile...

     

    Passe-muraille

    Fantôme

    Il disparaissait dedans...

     

    Et je n'étais plus rien

    Et je n'existais plus

    L'espace d'un instant

    Ensevelie, comme une morte,

    Dans ce linceul de brume...

     

    Si j'aimais le chocolat en bâton

    Au distributeur de l'endroit

    Il me plaisait plus encore

    D'être mangée par cette bouffée...

     

    Il était une fois,

    Ma mère, je m'en rappelle,

    La locomotive noire charbon

    Un billet pour la ville voisine

    Par obligation, non par plaisir

    Que le poinçonneur trouait

    Comme dans la chanson de Gainsbourg...

     

     

    Dieu est un fumeur de Havane

    Papa l'était de Gitane, grand-père de pipe...

     

     

    jill bill wink2

     

     

     

     

     

    Le dupeur...

     

     

     

    Il m'enfume
    Pour m'aveugler
    Il m'embrouille
    Je ne suis pas dupe...

     

    Il m'embrouillarde
    Pour me cacher
    Sa double vie
    Son double je...

     

    Il m'enfumait
    Je me brouillai avec
    L'amour flou
    Met le vague à l'âme...

     

    Il m'embrouillardait,
    Vapeurs d'alcool
    Se dissipent au matin,
    Adieu mon cauchemar...

     

     

    jill bill yes

     

    La locomotive noire charbon...
    Illustration de Jamadrou

     

    Pour l'Herbier de Poésie

    Piloté par Adamante

    Sur une illustration en imposé

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    26
    Dimanche 2 Décembre à 14:41

    Des vapeurs enveloppantes et beaucoup de nostalgie!

    25
    Dimanche 2 Décembre à 09:32

    Double brume, entre adorer se faire manger par l'une et se faire embrouillarder par l'autre, je choisis... les deux. 

    24
    Samedi 1er Décembre à 18:22

    Ah ce brouillard si noir qui nous faisait tousser mais c'était presque un jeu quand le sifflet jouait enfin son petit coucou et puis l'on prenait le temps, même un peu secoués de voir le paysage ! Tout va si vite aujourd'hui !

    Belle soirée Jill

    23
    Samedi 1er Décembre à 02:33
    colettedc

    Magnifique participation à relever ce défi, Jill ! Mille bravos ! Super !!! Bises♥

    22
    Vendredi 30 Novembre à 20:27

    Superbe participation Jill j'aime les deux versions  pour cette illustration . La fumée des trains oui j'ai connu , il y a encore un petit train touristique  pas loin de chez nous qui perpétue ces sensations . Quant à celle du tabac oui aussi papa fumait ( des ninas ) et mon mari la pipe . 

    Bonne soirée

    Bisous 

      • Vendredi 30 Novembre à 20:39

        Merci Jazzy.... de nos jours le tabac n'est plus en état de "sainteté" avec tout ce qu'il contient, mieux vaut s'en abstenir... papa le cigarillo à l'occasion aussi ! ;-) Bises

    21
    Vendredi 30 Novembre à 18:18

    je me souviens enfant de voir arriver les locos à vapeur, c'était impressionnant

      • Vendredi 30 Novembre à 20:08

        Oui Bernie, de la grosse artillerie.... merci les aminautes, bonne soirée, bises

    20
    Vendredi 30 Novembre à 15:50

    Merci pour ce beau texte Jill

    19
    Vendredi 30 Novembre à 15:19
    Renee

    Souvenirs d'un temps révolu mais bien présent dans ton esprits...Bisoussss

    18
    Vendredi 30 Novembre à 15:14
    Josette

    lu beaucoup apprécié ce matin sur l'herbier jill

    je confirme à la relecture tout est parfait y compris la barre de chocolat !

    17
    Vendredi 30 Novembre à 14:46

    Tout l'art de se sortir d'un mauvais pas, en sortant la tête de la brume !!!

    16
    Vendredi 30 Novembre à 14:32

    Grand plaisir de l'après)midi pour moi. De toute beauté! Un petit point à ajouter peur-être? Les escarbilles qu'on recevait dans l'œil. Et ce merveilleux "rajout" encore plus beau: Le dupeur, qui joue avec les mots. Ah oui! je reviendrai. BOnne journée, Gisèle

    15
    Vendredi 30 Novembre à 13:13

    La fumée des locomotives à vapeur ... Quel souvenir ! 

    Habitant le long d'une voie ferrée, enfants, nous avions l'habitude de courir sur le pont tout proche pour nous faire " enfumer" et recevoir un sifflement de salut de la part du mécanicien ! oops 

    Deux beaux poèmes émouvants ... 

    Bisous, Jill, et bon après-midi.

    14
    Vendredi 30 Novembre à 13:05

    la locomotive, me fait penser à mon papa, qui était cheminot... je me souviens de ces locomotives qui crachaient leur fumée....

    tes textes sont magnifiques

    bisous

    françoise80

    13
    Vendredi 30 Novembre à 13:02
    Souvenir souvenir les bons et les mauvais. Bisous
    12
    Vendredi 30 Novembre à 12:56
    LADY MARIANNE

    un article qui va inciter les gens à fumer ! hum ! lol
    comment tu peux trouver l'inspiration chaque jour que dieu fait- ou son collaborateur- lol
    très bien dit--
    les locos autrefois les gens devaient en avoir plein les vêtements ---
    bisous et bon vendredi-

    11
    Vendredi 30 Novembre à 11:31

    Bravo ! On imagine bien la scène...

    10
    Vendredi 30 Novembre à 11:27
    Nina Padilha

    Ah ! Ces vieilles locomotives et leurs panaches noirs...
    Le début de l'industrialisation et de la pollution de notre planète !
    Bizatoi et bon WE.

    9
    Vendredi 30 Novembre à 11:17

    Bonjour Ma grande

    Petit j'aimai bien respirer l'odeur de certains échappement de camions

    Non j'étais pas si fou que ça au point d'y rester longtemps 

    De toute façon ça fumait tellement qu'à 10 mètres la fumée cherchait à t'enivrer

    La fumée peuvent avoir de bonnes odeurs

    C'est pas comme la fumée de cigarette, elle ira toujours vers le non fumeur

    Passe Une Excellente Journée Ma Princesse

    8
    Vendredi 30 Novembre à 11:15

    Je t'avais lue sur la page de l'herbier, mais je le redis ici... c'est magnifique !

    Bisous et douce journée jill.

    7
    Vendredi 30 Novembre à 10:41

    derrière la fumée,  des souvenirs de ceux que tu as aimés ?

      • Vendredi 30 Novembre à 10:46

        Tout à fait jamadrou...

    6
    Vendredi 30 Novembre à 10:35

    Quelle inspiration 

    La Mamie qui fume la pipe oupsss j'imagine ...

    Bonne journée Fabienne 

    Et merci pour tes clins d'oeil à un certain chanteur sarcastic

      • Vendredi 30 Novembre à 10:45

        Merci Rose, non pas la mamie winktongue le papy ! Mais de rien, au plaisir...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :