• La môme à Georgios...

     La môme à Georgios...

    La môme à Georgios...

     

     

    De corvée
    A chaque soleil
    Que l'bon Dieu fait renaître...
    Hier des allumettes
    Aujourd'hui vendre des fleurs
    Sur l'trottoir
    Demain, ah demain...
    Qui sait
    De quoi est capable
    Le père Georgios
    Pour un franc six sous... !

     

    Achetez mes pensées
    M'sieur, dame
    Un bouquet contre une pièce...
    Les mêmes mots aux lèvres
    Les mêmes maux
    Matin après matin
    Pour la môme rapiécée
    Morte de fatigue...

     

    C'est vrai
    Qu'elle ferait
    Une bien jolie morte...

     

     

    jill bill 

     

    La môme à Georgios...
     Georgios Jakobides 1853-1932

     

     Pour l'Herbier de Poésie à voir chez Adamante
     


  • Commentaires

    64
    Vendredi 5 Mai à 17:39

    Tu relies une époque à l'autre, mais ... le conte est intemporel et c'est ce que je trouve très grave. L'humain n'arrive pas à faire des progrès vrais. Et oui, on peut être épouvanté par ton mot de la fin (faim) mais il est tellement vrai. Se boucher les yeux et les oreilles ne change rien. On ne veut pas employer certains mots ... ils font trop mal, mais à qui en priorité ?

    Je crois que tu as percuté tes lecteurs. Et c'est très bien.

    Merci pour ces mots Jill

    J'avais vu ton texte chez Adamante.

    Bises4 Jill

      • Vendredi 5 Mai à 20:35

        Maintenant on met les filles sur le trottoir, les fleurs... dépassé !!!  On change dans la vie, évolution, si on veut... exploiter l'autre reste, et ma foi ce n'est guère joli !!!!! Merci la miss, bises4 wink2

    63
    Mardi 2 Mai à 13:15

    Texte touchant et triste fin

      • Mardi 2 Mai à 13:48

        Merci Scoobydu... Une vie pas des plus heureuse sur terre !

    62
    Lundi 1er Mai à 17:57

    il est terrible ton texte et tellement réaliste ! terriblement beau et poétique aussi. Quand tu laisses de côté l'humour, pas si loin mais de façon grinçante, tes mots sont des uppercuts bises et belle fin de 1er mai

      • Lundi 1er Mai à 18:17

        Merci Jeanne, on m'attend le plus souvent côté humour, mais j'aime aussi d'autres façons en écriture... bonne soirée, bon mois de mai, bises, jill

    61
    Dimanche 30 Avril à 21:57

    Mais c'est affreux, une jolie morte surtout pas!

      • Lundi 1er Mai à 01:17

        T'inquiète, je ne laisserai pas faire !

    60
    Dimanche 30 Avril à 17:44
    kprice

    Bien triste histoire ... et on imagine très bien jusqu'où il est capable d'envoyer la pauvrette !

    Une image poignante ... ton texte ne l'est pas moins ...

    Bisous Tite Jill ... pas un temps à rire aujourd'hui ...

      • Dimanche 30 Avril à 18:20

        Merci Kprice... eh oui le trottoir pour autre chose !!!  Ce dimanche ici mi figue mi raisin... bises de tite jill

    59
    Samedi 29 Avril à 14:30
    marine D

    On pense bien sûr à la petite fille aux allumettes, pauvre petit bout de chou.....
    Merci pour ce poème Jill

      • Samedi 29 Avril à 16:01

        En effet... Ca fait mal au coeur, hier comme aujourd'hui, ces gosses-là... merci !

    58
    Samedi 29 Avril à 09:44

    émouvante interprétation de ce tableau Jill , bravo .

    Hélas de nos jours il existe encore des enfants exploités .

    Bises 

      • Samedi 29 Avril à 10:39

        Merci Jazzy, un cercle sans fin je le crains... bises de jill

    57
    Samedi 29 Avril à 01:52

    Touchant et émouvant. Nos enfants n'ont aucune idée de ce qu'était la vie des enfants pauvres du 19ème siècle

    Bisous Jill

      • Samedi 29 Avril à 03:55

        Merci Françoise, c'est vrai et dans le fond, tant mieux n'est-ce pas, de nos jours la vie leur est plus belle... bises wink2

    56
    Vendredi 28 Avril à 21:41
    colettedc

    Ah ! Bien trop jeune pour partir, la pauvre ... Bonne fin de ce jour Jill ! Bises♥

      • Vendredi 28 Avril à 22:56

        Oui, c'est juste une image soeur Colette... merci, bises de jill

    55
    Vendredi 28 Avril à 20:28

    tout est dit...hélas

      • Vendredi 28 Avril à 20:41

        Une peinture qui aura fait couler son encre...

    54
    Vendredi 28 Avril à 19:29

    Terrible texte et terrible tableau.. Les réalités qui tapent de plein fouet, qui font du mal au quotidien, qui tuent dans l'indifférence... Beaucoup d'émotion en lisant ton poème et en pensant à des choses qui génèrent de la souffrance.

    Tout est hors de prix et les "cochonneries" ne sont pas en reste.

    Jongler, au quotidien, tout faire soi-même, c'est très contraignant mais au moins on sait ce qu'on absorbe. J'ai passé un temps fou à dénicher les petits producteurs dont je t'ai parlé et cette énergie là déployée n'a pas été vaine mais après, avec un panier de bons produits, il faut faire durer, trouver des idées pour accommoder et on a peur de manquer, je n'ai pas honte de le dire.

    J'ai beaucoup de peine et de révolte quand je vois des personnes souffrir de la faim, ça ne devrait pas exister et pourtant...

    Système débrouille, nous sommes si nombreux à l'utiliser, il y a des fois où on a envie de tout exploser mais ça ne changerait pas grand chose et s'il y a des blessés ce seront des souffrances en plus.

    Magnifique ce que tu as écrit... Je te souhaite une belle soirée,

    Cendrine

     

      • Vendredi 28 Avril à 20:12

        Bonsoir Cendrine... Le pouvoir de l'argent sur cette terre, il en a diable oui et sans le sou... faut quand même nouer les deux bouts... chez moi il y a un coin de la gare transformée en épicerie sociale... et bien il y a tjs du monde qui entre et sort !!! Avec 1000 euros t'es plus rien !!!!!!!!!!!! Chaque famille ouvrière se débrouille... pas question de gaspiller, de jeter, on va à l'essentiel dans ses achats, tant pis pour le reste, le luxe comme on dit... Oui je comprends la rage qui habite l'humain dans ce cas... son voisin lui si aisé !!! Les grandes surfaces ne peuvent plus mettre au poubelle, ça nourrit les restaus du coeur et autres épiceries sociales, bravo, mais tout de même... de nos jours, avoir faim, froid et si pas de toit... !!!!! Je t'embrasse, jill

    53
    Vendredi 28 Avril à 16:58

    Très joli tableau -  et une belle légende - Malheureusement le pauvreté revient ...... Bonne fin de journée - Bisous  

      • Vendredi 28 Avril à 17:16

        Merci Yolande... Besoin d'aide alimentaire et autres, même avec un salaire, est-ce cela une vie descente... Tout coûte bonbon !!!! Alors les petites bourses... bises de jill

    52
    Vendredi 28 Avril à 16:52

                                         Tristesse de cette enfant qui porte sur ses épaules la misère du quotidien ... ce tableau est très touchant !

                                       Mes bises frisquettes pour un bon 1er mai , que le muguet du bonheur fleurisse par chez toi Jill !

                                        Nicole

      • Vendredi 28 Avril à 17:14

        Hier comme aujourd'hui encore, pauvres gosses ! Merci pour ton brin de muguet Nicole, on aimerait plus chaud côté météo !!!  Bon W-E à toi et lundi férié, bises

    51
    Vendredi 28 Avril à 16:42
    autrefois deux sous de violettes dans le tablier aujourd'hui la pauvreté revient partout quelle misére bonne soirée Jill kénavo
      • Vendredi 28 Avril à 17:13

        Le prix de la vie est surfait Monica, que veux-tu encore faire avec un salaire ou pension de 1000 euros sarcastic Du temps de mon papa on vivait sur son salaire d'ouvrier, certes sans luxe, mais sans besoin d'aide de la part de diverses associations !!!! Que dire... A plus, jill

    50
    Vendredi 28 Avril à 15:38

    Oh oui pauvrette ! comment ne pas penser à la petite marchande d'allumette en parallèle en voyant cette photo effectivement !!

    gros bisous

    jilou

    cricket

      • Vendredi 28 Avril à 16:41

        Oui, merci Cricket, bises de jillou

    49
    Vendredi 28 Avril à 14:49
    renee

    mais non elle est encore si jeune!!!!! Bisessss

      • Vendredi 28 Avril à 16:40

        Certes oui Renée... la mort le plus tard possible, même les pauvres la repoussent... on a qu'une vie, même si misérable, on croit dans les lendemains... bises

    48
    Vendredi 28 Avril à 14:38

    Si en passant,elle avait pris un animal de compagnie chez l'une de vous, elle se sentirait moins seul la pauvrette .Je me demande ce qu'elle peut vendre , des briquets peut-être ! Bises

      • Vendredi 28 Avril à 16:38

        wink2 les allumettes de nos jours...  bises

    47
    Vendredi 28 Avril à 14:08

    Même ses souliers lacés se sont lassés.... usés, renversés...

    Non c'est vraiment pas le pied de mendier....

    D'une vie heureuse....on peut toujours en rêver....

     

    Georgios Jakobi des Peek boo (ca 1896)

     

    Bonne fin de semaine Jill!

      • Vendredi 28 Avril à 16:38

        Merci Claire fo, les enfants sont faits pour jouer, insouciants.... bises de jill wink2

    46
    Vendredi 28 Avril à 13:28
    Marité

    On pense à la petite Cosette et à d'autres... qui aujourd'hui encore, dans certains pays, connaissent cette misère...
    GROS BECS m'tiote Jill

      • Vendredi 28 Avril à 13:37

        Oui Marité, tiers-monde, quart-monde... ce monde n'est pas encore rose pour TOUS... merci, bises de tiote jill

    45
    Vendredi 28 Avril à 13:26

    Bonjour Ma Grande

    Et dire que ça existe encore de nos jours, et ça s'appelle l'intérim

    Se faire payer un service, un travail et pour certaines son corps

    La prostitution à certainement commencé comme ça

    Pour quelques pièces s'offrir à une demande afin de pouvoir manger

    Les cozettes ne vendent plus leurs dents ou leurs chevelure

    Ta vu l'actualité d'aujourd'hui ?

    Un type à pris un an ferme pour avoir volé une pièce de 20 centimes

    Ca donne a réfléchir sur la condamnation mais en même temps

    Il sera au chaud, nourri et loger pendant tout ce temps là

    Passe Une Bonne Journée Ma Duduche

      • Vendredi 28 Avril à 13:36

        Bonjour  "Nut"... eh oui côté intérim et autres titres services !!!!  Gamine à vendre des fleurs plus grande.... on peut imaginer !!  Non mon p'tit pas encore eu le temps d'ouvrir le poste ou de regarder le journal du net !  Bon qui vole un oeuf vole un boeuf, mais quand on pense aux élus qui eux aussi ont dérobés... plus que ça !! Bref... Le pot de terre contre le pot de fer !! Merci, de même signé la duduche...

    44
    Vendredi 28 Avril à 12:44
    LADY MARIANNE

    un texte émouvant-  il en existe encore hélas-
    la petite Cosette, la marchande d'allumette restent  dans nos mémoires-
    Bizzz

      • Vendredi 28 Avril à 13:16

        Oui des grands classiques de la littérature, merci Lady, bises

    43
    Vendredi 28 Avril à 12:40
    TooTsie22

    pour quelques sous ou un morceau de pain

      • Vendredi 28 Avril à 13:15

        Eh oui Chantal...

    42
    Vendredi 28 Avril à 11:46

    un texte très touchant quand on sait que de nombreux enfants sont obligés de travailler

    dans de terribles conditions.

    bises

    danièle

      • Vendredi 28 Avril à 12:24

        En effet Danièle, les reportages télé ne manquent pas... On souffre pour eux... pauvres gosses va !! Bises

    41
    Vendredi 28 Avril à 11:40

    Bonjour Fabienne. Pauvre fillette obligée de travailler et épuisée. Bisous

      • Vendredi 28 Avril à 12:23

        Bonjour Brigitte... L'école elle ne connait pas !!! Bises

    40
    Vendredi 28 Avril à 11:10

    Très beau texte, poignant. C'est si dur de voir des enfants obligés de travailler dans la rue, la misère fait des ravages. Malheureusement c'est une situation toujours d'actualité avec les petits mendiants que l'on croise dans les villes.

    bisous

      • Vendredi 28 Avril à 12:23

        Le monde est ce qu'il est, pas jojo à tous les coins de rue... merci Mayline, bises

    39
    Vendredi 28 Avril à 11:08

    C'est l'muguet pas les pensées

    Gros bisous Jillou et bon Dredi

      • Vendredi 28 Avril à 12:22

        Avec le premier qui arrive, son panier changera, t'inquiète, le père y veillera, bises  H-IL

    38
    Vendredi 28 Avril à 10:53
    Séverine

    La pauvre, elle risque de finir comme la petite fille aux allumettes !

    37
    Vendredi 28 Avril à 10:47

    Merci pour ce poème, Jill, il me touche beaucoup.

      • Vendredi 28 Avril à 12:20

        Merci aussi Adamante, ah quand le tableau est beau...

    36
    Vendredi 28 Avril à 10:45

    Ton poème est magnifique, pour un très beau tableau...

    Mais j'espère malgré tout qu'elle ne mourra pas.

    Bisous et douce journée.

      • Vendredi 28 Avril à 12:20

        Merci Quichottine... je ne sais ce qu'elle deviendra cette môme, on ne peut qu'espérer du mieux dans sa vie, mais...bises

    35
    Vendredi 28 Avril à 10:25

    Coucou 

    Vraiment un très bon texte ..

    Merci à toi Jill pour tes jeux de mots toujours aussi plaisants à découvrir 

    Bonne journée 

    Bisous

      • Vendredi 28 Avril à 10:35

        Bonjour Canelle, merci... bon vendredi à toi, bises

    34
    Vendredi 28 Avril à 10:20

    La chanson d'Henri Salvador adoucit ton texte et ce tableau en y déposant quelques pétales légers d'amour.

    Merci pour ce tout Jill.

      • Vendredi 28 Avril à 10:24

        Merci Jamadrou... ne rajoutons pas de la tristesse sur la misère...wink2

    33
    Vendredi 28 Avril à 10:09

    Superbe texte pour illustrer ce beau tableau... bravo Jill.

    Bises et bon vendredi.

     

      • Vendredi 28 Avril à 10:23

        Merci Zaza, bon vendredi à toi, bises de jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :