• Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème "les poilus"...

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème, les poilus...

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème, les poilus...
    madegar.info "Verdun"

     

    Langage argotique

    le poilu s'en va t'en guerre

    Le front, quelle barbe !

     

    Mobilisation

    il part la fleur au fusil

    Une sur sa tombe

     

    Uniforme bleuet

    sang rouge coquelicot

    Photo noir et blanc

     

    Tranche de tranchée

    la vie ressemble aux enfers

    Bon Dieu de Bon Dieu

     

    Une pluie d'obus

    troue le champ de l'horreur

    Nos gueules cassées

     

    La faim et la soif

    dans la misère jusqu'au pou

    Un crève-coeur

     

    On l'admire de loin

    on tremble à chaque lettre

    Demain, une veuve...

     

    Creusé en boyaux

    boucherie devient le sol

    Les tripes à l'air

     

    Poilu au repos

    artisanat de tranchée

    Autre occupation

     

    Illustre inconnu

    une tombe, un soldat

    Il est et le reste

     

     

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème, les poilus...

    Porte de Menin

    sa fidèle sonnerie aux morts

    "Sépulture du crime"

    "Propos de l'écrivain Siegfried Sassoon"
    (A la mémoire des soldats britanniques)

     

    Et en revenir

    médailles leur récompense

    Une belle jambe !

     

     

     

    jill bill

     

     

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème, les poilus...

    histoireencours.fr

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème, les poilus...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    25
    Lundi 19 Novembre à 10:25

    On ne peut pas revenir sur le passé, mais il ne faut pas l'oublier... même si le souvenir n'évite pas de refaire les mêmes erreurs, hélas.

    24
    Vendredi 16 Novembre à 20:06

    Je suis bien peinée quand je lis tout ce qui concerne les poilus... mais je suis bien contente que l'on parle et reparle si bien d'eux. Bonne soirée, Gisèle

      • Vendredi 16 Novembre à 20:08

        Merci Gisèle et tous... Il eut été préférable de n'avoir jamais fait l'une et l'autre guerre.... mais... bonne soirée, bises

    23
    Vendredi 16 Novembre à 17:17
    francinea

    Bonjour, des  haïkus percutants qui résument toute l'horreur de cette guerre, je te souhaite une bonne soirée, bisous

    22
    Vendredi 16 Novembre à 16:15

    une période bien noire et beaucoup de morts dans les deux camps

    21
    Vendredi 16 Novembre à 15:53

    Tu as bien saisi tous les aspects de cette guerre dans tes haïkus , c'est vraiment tres percutant mais c'est malheureusement la triste vérité . Les fusillés pour l'exemple , une autre barbarie de cette grande guerre , je ne comprendrai jamais cet acharnement  de l'état major sur les soldats .

    Bonne journée 

    Bisous 

    20
    Vendredi 16 Novembre à 13:35

    et oui combien de jeunes hommes ont laissé leur vie... pour la folie de certains

    bisous

    françoise80

    19
    Vendredi 16 Novembre à 12:29

    N'empêche Jill qu'en France, aucun procès n'a été fait à l'état major français qui a fait fusiller 583 soldats.

    Bises et bon vendredi

     

      • Vendredi 16 Novembre à 13:02

        Eh oui cela en plus !!!!!!!!!!!!!!!!! Merci Zaza

    18
    Vendredi 16 Novembre à 11:10

    Merci pour ces mots en hommage, aux morts, aux maux, aux rescapés, aux familles touchées ... 

    Bises

    17
    Vendredi 16 Novembre à 10:28

    Excellents, Jill, bravo, et pour tes haïkus et pour les illustrations. Tes métaphores en jeux de mots ne prêtent pas à rire, là, elles rendent l'atmosphère encore plus poignante. Bizzz.

    16
    Vendredi 16 Novembre à 10:15
    renejeanine

    pauvres poilus, disparus ou rescapés ils ne sont plus là !  martyrs de cette horrible guerre,  nous ne devons jamais les oublier, bel hommage compliments chere Jill, bises 

    15
    Sofya*
    Vendredi 16 Novembre à 10:12

    Un bel hommage. Bisous Jill

    14
    Vendredi 16 Novembre à 10:06

    On ne peut s'imaginer leurs souffrances.

    bonne journée, bises

    13
    Vendredi 16 Novembre à 09:57

    Trop triste. Bon week-end et à lundi. Bisous

    12
    Vendredi 16 Novembre à 09:57
    LADY MARIANNE

    les pauvres qui ont tant souffert-
    des conditions de vie horribles-
    des milliers de morts-
    plus jamais ça  !
    une très bonne participation ! 
    bisous-

    11
    lizagrece
    Vendredi 16 Novembre à 09:29

    Pauvres soldats dont les vies ne valaient pas même un petit haiku ... 

    10
    Vendredi 16 Novembre à 09:07
    loulou le filou

    Bel hommage à ces hommes sacrifiés.

    9
    Vendredi 16 Novembre à 08:58

    Bonjour Fabienne. Tu as écrit de beaux haïkus en hommage aux Poilus ! Bonne journée et bisous

    8
    Vendredi 16 Novembre à 08:38

    Des souvenirs pour tous ..

    Bravo pour ce texte !

    Bises Jill

    7
    Vendredi 16 Novembre à 07:38

    Triste période 

    Tu as bien réussi ton article 

    Mais plus jamais cela tout le monde le dit hélas  l'homme n'est-il pas toujours en guerre dans ses entrailles ? 

    Bonne journée Fabienne 

    6
    Vendredi 16 Novembre à 07:05

    beau texte et défi relevé, mais des moments qui ont du être dur a vivre car beaucoup en sont sortis complètement fous

    bises amicales

    lyly

    5
    Vendredi 16 Novembre à 06:57
    Séverine

    Des guerres comme on ne veut plus, espérons que notre monde ne continue pas dans la folie !

    4
    Vendredi 16 Novembre à 06:30

    Bien triste , mais bonne fin de semaine

    3
    Vendredi 16 Novembre à 05:10
    colettedc

    Défi super bien relevé, Jill ! Bravo et bon vendredi ! Bises♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :