• Le violoniste bleu...

     Le violoniste bleu...

    Le violoniste bleu...

     

    L'homme du square
    Est sans bagage
    Arrive de...
    On ne sait où...
    Il ne dit jamais mot...
    Il a pour compagnons
    Ses instruments de musique,
    Son p'tit gagne-pain...

    Non m'sieur dame
    Il ne mendie pas
    Ne tend pas l'assiette,
    Et si il a l'air manchot
    Il joue
    A tirer la larme
    D'une main habile
    De l'Albinoni...
    On donne à l'artiste
    Pas au pauvre infirme...

     

    Un soir d'hiver
    Nul ne le revit,
    Mais plane encore son violon
    Au square des Batignolles...
    Il manque aux oiseaux
    Et à la p'tite vieille
    Qui le nommait gentiment
    Le violoniste bleu...

     

     

    jill bill yes

     

    Le violoniste bleu...

    Pour l'Herbier de Poésie à voir chez Adamante


     

    Yahoo!

  • Commentaires

    71
    Lundi 7 Novembre 2016 à 22:45

    A chacun son histoire et ses mystères!

    70
    Lundi 7 Novembre 2016 à 19:27

    très beau ton texte sur le tableau d'un de mes peintres favoris!mélancoliques et poétiques l'un et l'autre...Je m'en vais voir le prénom de mercredi ,savoir si je m'y colle^^

      • Lundi 7 Novembre 2016 à 19:47

        Merci Evelyne, comme tu peux...

    69
    Lundi 7 Novembre 2016 à 09:53

    Un très joli texte plein de délicatesse et de sensibilité. j'aime beaucoup. Chloé

      • Lundi 7 Novembre 2016 à 10:17

        Merci Chloé...

    68
    Lundi 7 Novembre 2016 à 09:49

    Émotion en lisant ton poème.

    Peut-être, quelque part, suis-je la petite vieille à qui il manque toujours.

    Bravo pour ta participation, Jill.

    Bises et douce journée.

      • Lundi 7 Novembre 2016 à 10:17

        Merci Quichottine... ah mais pourquoi pas, si tu en as connu... bon lundi, bises

    67
    Martine
    Lundi 7 Novembre 2016 à 06:52

    Bonjour Jill,

    Superbe ton poème . Il est très émouvant. Nous en voyons parfois qui jouent dans la rue, au coin d'une place l'été. Mais de moins en moins.

    Bravo Jill

    Bisous

     

      • Lundi 7 Novembre 2016 à 10:16

        Bonjour Martine... pareil chez moi, fait rare ! Juste des mendiants... merci, bises

    66
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 19:16

    "Ton" violoniste a eu une triste vie mais il a certainement su offrir aux autres des moments heureux.

      • Dimanche 6 Novembre 2016 à 19:45

        Des gens de l'ombre qui apparaissent et disparaissent comme ils sont venus, on s'en souvient quand on les perd de vue et de musique... merci, JB

    65
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 02:20

    Et il est bien joli ton petit air de violon à la mémoire de cette âme bleue.

      • Dimanche 6 Novembre 2016 à 03:32

        Merci Carole...

    64
    Samedi 5 Novembre 2016 à 19:58

    Pas de "pauvrophobie" ici, il est attachant ton violoniste à toi, il fait pleurer des étoiles dans le cœur. Merci, JB.

      • Samedi 5 Novembre 2016 à 20:13

        Une belle phrase ça Adamante... merci aussi, JB

    63
    Samedi 5 Novembre 2016 à 17:53

    C'est beau - La fin est triste -

      Cela me rappelle les musiciens que je croisais dans me métro parisien - 

    Bonne soirée - Bisous

      • Samedi 5 Novembre 2016 à 18:01

        Merci Yolande, eh oui je suppose que ça va ça vient les têtes, bises, jill

    62
    Samedi 5 Novembre 2016 à 11:47
    marine D

    Tout est bleu autour de lui et il est si charmant, j'ai entendu sa musique sur ta page Jill

    Bisous

      • Samedi 5 Novembre 2016 à 11:52

        wink2 merci Marine, belle journée à toi, bises

    61
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 21:21

    La fin est un peu triste...Bonne soirée, biz

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 22:48

        Elle laisse en point d'interrogation.... bonne nuit Zapi, bises

    60
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 19:58

    Une belle histoire  un peu triste  pour illustrer ce tableau . Je veux imaginer qu'il est juste aprti jouer ailleurs .... Bises

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 20:05

        Ah tout dépend du tableau fanfan, ici je ne l'ai pas vu si joyeux que ça ce musicien... Il est... on peut imaginer, bises

    59
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 19:35

    Bonsoir Fabienne. J'aime bien ton histoire et tes jolis mots autour de ce violoniste bleu. Bisous

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 19:52

        Bonsoir Brigitte... merci aussi, bonne soirée, bises

    58
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 18:19
    TooTsie22

     Énorme courgette

    Pour ne rien perdre

    Épluchage laborieux

     

    grrr!! je me suis "gourée " d'article

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 19:51

        Je peux la donner au violoniste wink2

    57
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 18:02

    Le violoniste de rue un artiste qui galère , je  me souviens maman me disait toujours je ne peux passer sans m’arrêter et donner , entre musiciens  ils se comprenaient sans se parler. J'ai repris cette habitude aussi , ils sont de moins en moins nombreux j'ose espérer qu'ils vivent mieux de leur art .

    Bravo pour cette touchante interprétation 

    Bonne soirée 

    Bisous 

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 19:51

        Tout comme l'orgue de Barbarie, je n'en vois plus... On croise les doigts pour eux Jazzy, devenir célèbre n'est pas chose simple... il y en a tant qui espèrent mais en attendant...!  Merci aussi, de même, bises

    56
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 16:30

    pas de doute, c'est de la poésie et de la belle! Et joliment illustré. D'ailleurs, je viens de barboter cette image pour la mettre sur mon dock... normal, j'ai fait du violon, comme ma mère disait, je n'étais pas bleue à l'époque mais toute rose. ( J'avais 15 ans!). Albinoni, je connais ! Ah tiens! je vais reliure le poème: Je remonte vite!

    Bonne soirée,

    Gisèle

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 17:44

        Merci Gisèle, oh modeste ma plume, mais à sa façon.... Dans la famille il y a des musiciens mais pas de violonistes par contre, un instrument ingrat dit-on... faut commencer jeune c'est mieux, mais surtout pas forcer un enfant... de même, bises

    55
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 15:44

    Bonjour Ma Grande

    Ca me rappel une histoire vraie 

    Un type mondialement connu qui jouait dans le métro et que personne regardait

    Ou plutôt qui l'écoutait jouer quelques morceau de musique 

    Seuls, un petit garçon et quelques sans domicile fixe se sont attardés

    Ce qui est surprenant c'est quand ce type fait des concerts la place est à plus de 100 euro

    Comme quoi la musique quand on la paye est plus mélodieuse ou plus ...

    Enfin bref, la notion de l'art ou d'un talent ne se reconnait que quand on laisse des plumes

    Passe Une Excellente Journée Ma Duduche

     

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 16:05

        Bonjour "Nut", oui je connais l'histoire, vu su le net un jour... Selon que l'on soit sur scène ou pas, les gens vous écoutent ou pas, ah quelle différence n'est-ce pas.. quand on joue divinement !  Me fait penser aussi à un autre test en caméra cachée, le pauvre SDF qui s'écroule en rue et le monsieur bien en costard, pareil, devine qui on allait relever !!!!!  Ah les humains !!! Merci mon p'tit, bonne fin de journée signé la duduche...

    54
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 15:28

    les artistes de rue ne mendient pas!!!lol

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 16:06

        Oh mais si aux terrasses des cafés... après l'aubade ! intello

    53
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 14:56
    renee

    Un très beau texte pour ces personnes dont ...personnes ne se soucie. Bisoussss

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 15:04

        Ah le chacun pour soi de nos jours Renée... malgré les bonnes oeuvres pour enrayer la chose, combat difficile car de plus en plus de pauvres... Bises

    52
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 14:34

    Bonjour Jill,

    Et l'hiver approche, et nombreux, hélas, seront les sans-toit qui disparaîtront dans l'indifférence générale... PRESQUE générale. Car, heureusement, il y en a qui savent entendre et voir. 

    Une belle participation sur ce joli Chagall, Jill.

    Beau vendredi à toi. BISES.

    FP

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 15:03

        Bonjour Fabrice... L'hiver la misère est plus dure à vivre dehors que l'été, et parmi les SDF les plus faibles y laisseront leur pauvre peau... malgré les bonnes volontés à les nourrir le soir, leur donner couvertures, un mot de réconfort, voire la pièce,  pour ceux qui ne veulent d'un lit de nuit... merci, de même, bises de jill

    51
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:41
    Josette

    oups...j'ai du me tromper dans les date mon violoniste doit dormir encore iil rêve dans le ciel bleu !

    belle participation Jill 

    bisous

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 15:00

        Je l'ai lu chez Adamante wink2 Eh oui c'est le vendredi à présent... oh pas mort de violoniste... merci, bises

    50
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:35
    Claudine/canelle

    Bonjour Jill 

    Des mots tendres pour  un joli hommage ..

    Bises

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 14:59

        Bonjour Canelle, merci beaucoup, bel après-midi, bises

    49
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:08

    un joli poème sur fond de tendresse...

    bises

    françoise

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:25

        Merci Françoise, dans ce monde de brutes comme on dit... bises

    48
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:57
    TooTsie22

    un violon pour seul bien ...

    c'est beau !!

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:24

        Et un peu d'eau de pluie... merci Chantal...

    47
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:05

    Les bleus à l'âme

    Parti sans faire de drame

    Sans se retourner

    Terre continue de tourner

    Mais sans lui, c'est l'ennui

    Dans nos coeurs il fait nuit....

    Parfois, quand il fait froid,je crois

    Que le pauvre est mort d'effroi...

     

    Bonne fin de semaine Jill

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:45

        Merci Claire fo yes bises

    46
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:00

    Il en est ainsi des artistes de rue... c'est quand ils ont disparu,que la rue retrouve sa banalité , que l'on s'aperçoit du vide laissé...

    Bisous

    Maryline

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:44

        Ils font partie du décor comme on dit, on les voit sans les voir, puis... merci, bises

    45
    Langlais
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 11:58

    on a tous été touchés au détour d'une rue par ces musiciens de rue dont on ne connaît pas le destin mais dont on devine la misère.

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:44

        Oui Langlais, oui...

    44
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 11:48

    eh oui Jill, le violoniste des rues et des squares ne mendie pas il nous offre ses notes et l'on paie un peu ... ou pas (sans doute plus souvent) mais quand il ne vient plus il manque

    j'aime tes mots poétiques

    bises

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:43

        Tout à fait Jeanne, il est pudique là-dessus... il "travaille"... merci à toi, bises

    43
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 11:31

    J'aime beaucoup ce tableau de Chagall et ton poème est SUPER.

    Merci Jill

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:41

        C'est gentil, merci à toi...

    42
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 11:10
    c'est joli , c'est bleu , ce violoniste adoucit les mœurs bonne journée Jill bises
    41
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 10:41

    Je ne connaissais pas cette toile de Chagall. oops 

    Le violoniste avait aussi des bleus à l'âme ...

    Merci Jill ! Compliments, et bisous frais du jour ... ^^

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:41

        Perso je connais plus de nom que de toiles !!! Merci Midolu... oui pas mieux ici, ça sent l'hiver... bises

    40
    Eglantine
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 10:36
    Eglantine

    tongue le violoniste bleu ? mais comme c'est joli !!!!  et toi tu veux nous tirer une larme avec sa musique wink2 tu y es presque arrivé ...tres touchant ton texte ....

    grosses bises 

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:40

        J'ai gardé le titre donné par Chagall, puis j'ai brodé sur sa peinture... merci bonne-maman, bises

    39
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 10:35

    Un très beau poème émouvant sur ce tableau de Chagall que j'aime beaucoup. Bises

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 12:39

        Merci également Martine, bises

    38
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 10:23
    Severine

    Un très joli hommage.

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 10:28

        Merci Séverine...

    37
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 10:18

    Magnifique 

    Les mots me manquent

    Bravissimo  

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 10:27

        C'est gentil Rose, merci !

    36
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 10:12
    Plein de chaleur tes mots Jill
    De chaleur et de délicatesse.
      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 10:27

        Merci bien jamadrou...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :