• Ma pastourelle...

    Ma pastourelle...

    Ma pastourelle...

     

     

    Quand je monte chez toi

    Mon amour de bergère

    Que c'est haut là-haut

    Pour venir te faire la cour

    A la montagne...

    Partant à l'aube

    Dans la brume qui enveloppe

    Le lointain

    Son ciel blanc mouton

    Je m'y perds plus d'une fois

    En chemin, mais,

    L'Amour donne des ailes,

    Du courage sur mes deux jambes,

    Je grimpe, je grimpe

    Avec mon p'tit bouquet d'églantines...

    Et je chante,
    Elle m'a dit d'aller siffler

    Là-haut, sur la colline...

     

    Mais voilà qu'il pleut, il pleut bergère,

    Voici venir l'orage et l'éclair qui luit...

     

    Ô faut-il être Amoureux

    De sa pastourelle,

    A perdre chemin et raison

    Sous les intempéries...

     

    En route je croise le loup, hélas,

    Abrité sous une cape rouge... !

     

    Adieu ma mie,

    Adieu ma pastourelle...

     

     

    jill bill sarcastic

     

    Ma pastourelle...
    Aquarelle de Steve Mitchell

     

    Moi  
    I am sorry about this confusion. Your works are very beautiful. Would you agree to lend us one for the next page of « the poetries Herbarium » ? We owe you that, no ? So sorry. I leave you the choice of the one that you will propose us. One great thank.
    Steve Mitchell  
    Thanks. Yes that is fine. What type image did you have in mind? 
    Moi et Steve Mitchell     l'envoi de l'image

     

    Pour l'herbier de Poésie

    Piloté par Adamante

    Sur une illustration en imposé

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    24
    Lundi 19 Novembre à 10:26

    Quel dommage d'avoir croisé le loup...

    Très belle participation, jill.

    Bises et douce journée.

    23
    Samedi 17 Novembre à 12:22

    tu vas donner des cauchemars aux futurs pastoureaux ... bises

    22
    Samedi 17 Novembre à 01:07
    colettedc

    Jolis, tes mots, Jill pour accompagner cette belle aquarelle ! Bon matin de ce samedi !  Bises♥

    21
    Vendredi 16 Novembre à 21:55

    Ah le grand méchant loup... Quelle veine nous avons de lire de telles pastourelles au pays de l'herbier de poésies.

      • Vendredi 16 Novembre à 23:45

        yes merci Adamante !

    20
    Vendredi 16 Novembre à 21:55

    Bonsoir Ma grande

    Je confirme que c'est haut la montagne

    Et plus on se rapproche du soleil, et plus ça caille 

    J'ai eu l'occasion de faire des randonnées et dormir dans des bergeries

    Les paysages sont grandioses, et le calme qui y règne ne rassure pas ^^

    J'aurai du siffler aussi à ce moment là :-)

    Passe Une Excellente Soirée ma Princesse

      • Vendredi 16 Novembre à 23:45

        wink2 pas de montagne au plat pays, hélas ! Merci "Nut", bonne nuit, princesse JB

    19
    Vendredi 16 Novembre à 19:56

    Mais c'est terrifiant cette histoire qui finit avec le pastoureau sous le dent du loup ! Pourtant la montée dans la forêt et comme dans la chèvre de Monsieur Seguin dans la montagne était aussi belle... mais le loup le MANGEA.... Mince! Bonne soirée (mais non! puisque la Tourangelle va attendre toute la nuit en vain... Gisèle

      • Vendredi 16 Novembre à 20:07

        Je souris, car je n'ai pas été assez claire sur la fin... le loup a mangé la bergère, à quoi le voit-on, la cape rouge qu'il a sur lui, celle de la... pastourelle et l'amoureux le comprend de suite en le croisant, d'où la fin de texte, pas grave les amies... Merci encore pour votre fidélité, bises de jill

    18
    Vendredi 16 Novembre à 17:44
    LADY MARIANNE

    les chansons mises en valeur dans ton histoire bien mignonne -
    pas facile la vie même en chanson -
    bisous du vendredi-

    17
    Vendredi 16 Novembre à 17:43

    Bonjour Jill Bill, Amoureux de sa pastourelle, voila un bien joli texte enjoué et fort poétique !

    16
    Vendredi 16 Novembre à 15:41

    CoucouJill 

    Toujours une belle imagination  , j'adore !

    Bonne journée à toi 

    Bises

     

    15
    Vendredi 16 Novembre à 15:38

     ah que c'est bien trouvé 

     super  jill 

     kénavo

    14
    Vendredi 16 Novembre à 15:19
    Renee

    Tu t’accapare les chansons et les tourne a ta façon qui ma foi est bien jolie. Bisous

    13
    Vendredi 16 Novembre à 14:08

    QQ répliques de chansons belles 

    @ ta sauce , c'est top 

    Bonne journée 

    @Demain 

    12
    Vendredi 16 Novembre à 13:41

    Croqué l'amoureux, et d'une bouchée par le loup !

    Bises et bon vendredi

    11
    Vendredi 16 Novembre à 13:09

    ah le pauvre amoureux..... elle qui l'attend

    bisous

    françoise80

    10
    Vendredi 16 Novembre à 11:34

    La montagne est dangereuse surtout pour les amoureux

    9
    Vendredi 16 Novembre à 11:27
    Nina Padilha

    Les déceptions font mal car elle émanent toujours de quelqu'un qu'on aime...
    Triste.

    8
    Vendredi 16 Novembre à 11:16
    marine D

    La pastourelle s'est perdue, quel dommage pour son amoureux, ce nouveau thème, je ne savais pas que c'était pour aujourd'hui, tant pis

    7
    Jamadrou
    Vendredi 16 Novembre à 11:06
    Pauvre pastourelle dans le brouillard qui va attendre en vain en se faisant un sang d’encre ( pas de douce aquarelle!) pour son pastoureau
      • Vendredi 16 Novembre à 13:01

        wink2 le loup en cape rouge, il a mangé qui... ? On devine... la bergère... cry

    6
    Vendredi 16 Novembre à 10:54

    Beau poème sur une aquarelle que j'aime bien aussi. Tout en parfaite harmonie. Bon week-end et à lundi. Bisous

    5
    Vendredi 16 Novembre à 10:25

    Bonjour Jill, géniale légende à ce superbe paysage de Steve Mitchell, choisi, si j'ai bien compris, par Adamante pour son Herbier de poésie. Bizzz !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :