• Mur illusionniste...

    Mur illusionniste...

     

     

     

    Vivre en ville

    Ville d'acier, de verre et de béton

    Béton grisâtre

    Grisâtre la vie elle-même

    Même si elle est commodité

    Commodité côté travail, shopping, loisirs

    Loisirs et ses clubs payants...

     

    Un mur comme une toile bienvenue

    Bienvenue sa luxuriante jungle

    Jungle et son eau vive qui court

    Court le flux de personnes sur la rue

    Rue toujours en mouvement telle la rivière

    Rivière qui ne se repose jamais...

     

    Longer ce mur, cette jungle artificielle

    Artificielle et intraversable, se contenter de la voir

    Voir sans l'avoir en métropole

    Métropole d'hommes en clapier sans verdure

    Verdure, plus qu'un mot...

     

     

    Attendre les congés payés

    Se payer petitement la mer, la montagne, la campagne

    Avec sa moitié, désignée par Cupidon, ses gosses, son chien

    Chienne de vie que la cité...

     

    En attendant l'été, longer ce mur avant de faire le mur

    Mûr comme un fruit pour décrocher

    Se décrocher du métro boulot

    Boulot boulet baudet

    Baudet d'un patron capitaliste, sans état d'âme

    Dame, à lui les palaces de rêve

    Rêve, en rester au rêve gens de la lune, comme ce mur illusionniste...

     

     

     

    jill bill yes

     

    Mur illusionniste...
    Mona Caron

     

    Pour un défi d'écriture chez Mil et Une

    Illustration en imposé, mot, facultatif

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    41
    lizagrece
    Dimanche 28 Juin à 08:57

    Personnellement j'aime bien la ville ... Et où que l'on soit il faut toujours rêver et se construire son propre mur d'illusions

    40
    Samedi 27 Juin à 22:49

    Oh oui, un mur plein de couleurs pour rêver

    Pour laisser l'imagination s'échapper, danser...

    Approfondir les frontières de la réalité en cité...

    Magnifique texte, je suis passée faire un petit coucou d'amitié

    Pensées pour un doux week-end, gros bisous

    Cendrine

      • Dimanche 28 Juin à 02:31

        Merci Cendrine... wink2 bon dimanche sur Paris, bises

    39
    Samedi 27 Juin à 22:15
    colettedc

    Née à la campagne et demeurant depuis longtemps en ville, je me dis qu'enfant, c'était l'idéal mais maintenant, de passage, d'accord mais actuellement, je suis plus habituée à la ville et, je m'y trouve bien. Ainsi va la vie et, c'est bien ainsi ! Bonne soirée Fabienne ! Bises♥

      • Samedi 27 Juin à 22:45

        Oui côté enfance et pareil pour moi... la campagne un terrain de jeux.... ensuite la ville et ses commodités, en vieillissant c'est appréciable... même si le coût de la vie est différent....   de même Colette, bises

    38
    Samedi 27 Juin à 16:00
    Renée

    C'est quand même agréable de passer devant un mur si joliment décoré enfin ça vaut mieux que de béton brut! Bisous  doux weekend Jill

      • Samedi 27 Juin à 18:05

        Oui, tout de même !!! Bises

    37
    Samedi 27 Juin à 15:57
    francinea

    Bonjour, je suis une fille de la ville, j'assume, pourtant je viens de la campagne;à tel point que l'an passé j'ai pris quatre mois de vacances en Mayenne,  un copain ma demandé ce qui m'avait pris ! je te souhaite un bon week end, bisous

     

     

    36
    Samedi 27 Juin à 15:53

     A chacun son choix ... Mais ton texte me conforte encore plus dans le mien Jill ... la campagne !!!

    Y avons toujours habité et on s'en est accommodé .. 

    Bises pour un bon dimanche qui sera un peu plus frais et gris !

    Nicole

    35
    Mo
    Samedi 27 Juin à 15:39
    Mo

    Bonjour Jill,

    Dis moi,il n'est pas bien réjouissant  ton texte, même si ce mur d'illusions est joli...

    Gros bisous,

    Mo

      • Samedi 27 Juin à 18:04

        Bonjour Mo... la ville du riche, la ville du pauvre... deux mondes en un.... bises

    34
    Samedi 27 Juin à 14:23

    Bonjour Fabienne. C'est toujours difficile de choisir ou s'installer : près des villes pour bénéficier de leurs avantages ou loin des villes, pour ne pas supporter leurs nuisances. Bisous

      • Samedi 27 Juin à 18:02

        Eh oui Brigitte !! Cruel dilemme, bises

    33
    Samedi 27 Juin à 14:20
    PPRene

    les murs des villes, train+metro boulot dodo, trente ans trois heures par jour, j'ai donné, je reste dans ma cambrousse ! la ville je l'ai en horreur chere Jill , bon we  grosses bises 

      • Samedi 27 Juin à 18:03

        En plus de son travail, le transport.... c'est pas l'paradis !!! Je te comprends, bises

    32
    Samedi 27 Juin à 13:51

    Vivre en ville... J'adore ça puisque c'est dans les rues que j'ai toujours vécu. Mais si je connais bien: métro boulots, dodo, je ne connais pas le boulot boulet baudet et je le regrette vraiment car il m'amuse! Bonne journée, Gisèle

      • Samedi 27 Juin à 18:02

        Les deux camps ont leurs avantages et leurs inconvénients ,-)

    31
    Samedi 27 Juin à 11:15

    Bonjour Jill, 

    Tu nous as concocté là, de belles Anadiploses , bravo !!

    Je te souhaite une beau week-end

    Bises

    Dominique

    PS: Merci de ton commentaire chez moi.

      • Samedi 27 Juin à 11:28

        Bonjour Dominique...C'est plaisant à faire aussi... merci, de rien, bises jill

    30
    Samedi 27 Juin à 10:51

    Superbe trompe-l'oeil, à défaut de tromper les citadins sur leur sort ... 

    Il vient aussi un élan vers les " murs végétaux ", avec de la véritable végétation ; j'en vois parfois un (modeste mais bien entretenu) dans la galerie marchande d'un supermarché ... 

    Merci jill, et merci à Jazzy pour le mot " anadiplose " yes 

    Bises, bonne fin de semaine.

      • Samedi 27 Juin à 11:27

        Mieux qu'un  bidouillage d'ado, tag quoi... !  Oui pour les murs végétaux... bon W-E Dominique, bises yes

    29
    Samedi 27 Juin à 09:28

    Bien jongler, le mur est toujours-là pour cacher la misère... A l'abri de tes mots il ne peut comme les hommes qu'attendre la suite de l'Histoire !!!

    28
    Samedi 27 Juin à 09:04

    C'est pas avec un mur qu'on résoudra toute la misère  ...au contraire , cela ne peut que faire empirer les choses 

    Bonne journée Jill 

    bises 

      • Samedi 27 Juin à 10:05

        Il y a tant de choses à faire pour les peuples dit de petite condition.... de même, bises

    27
    Samedi 27 Juin à 08:51

    J'aime quand tu déclines le défi en anadiplose , avec des jeux de mots bien à propos .

    La ville oui a besoin de rêver un peu, ce mur l'y incite . Une tres belle oeuvre 

    Bonne journée 

    Bises 

    26
    Samedi 27 Juin à 05:53

    Vivre en ville 

    Même si avantages

    Pas pour moi la forêt de béton 

    Qui fait froid dans l' dos 

    Mais il en faut pour tous les goûts

    Le bonheur c'est quoi après tout ?

    Allimenter un rêve ?

    Où le vivre chaque matin 

    L'horizon nature à la fenêtre ...? 

     

      • Samedi 27 Juin à 07:02

        On peut, doit y vivre le temps que dure son gagne-pain, après... à fuir !!

    25
    Samedi 27 Juin à 05:30

    Bonjour Jill,

    Le rêve ne peut durer qu'un temps. Ce mur fera rêver le temps de s'imaginer l'évasion. N'empêche qu'il est magnifique. Essayons finalement de nous centrer sur les avantages à vivre en ville. Les vacances viendront, mais c'est sûr, les patrons seront mieux lotis que leurs employés.

    Bon samedi à toi. Bises.

    Fabrice

      • Samedi 27 Juin à 07:01

        Bonjour Fabrice, pour sûr ce n'est pas un bête tag !  La ville est remplit d'avantages, d'ailleurs même les mendiants y sont.... quant aux patrons,  merci, de même, bises

    24
    Samedi 27 Juin à 02:00

    j'adore ce tableau !!!!

    muchos besos

    tilk

      • Samedi 27 Juin à 06:59

        wink2 en tant qu'artiste peintre....

    23
    Samedi 27 Juin à 01:24

    Bonjour Jill

    un cache misère provisoire ce mur

    Je te souhaite un agréable week-end

    Avec amitiés

    René

    22
    Samedi 27 Juin à 00:42
    Redonner des couleurs à l’urbain
      • Samedi 27 Juin à 06:58

        yes ben oui, artificiellement...

    21
    Samedi 27 Juin à 00:24

    Bonsoir Ma Grande

    Même ton mur si c'est assez beau ça restera un cache misère provisoire

    Et dans 2 ans il sera la grosse verrue qui lassera tout le monde 

    Que tout le monde verra, pansement sur une jambe de bois 

    On veux toujours fuir ce qu'on a

    Mais le gris n'a pas été encore à la mode, soyons avant-gardiste he

    Passe Une Excellente Soirée La Princesse Et FaiT De Beaux Rêves 

      • Samedi 27 Juin à 06:57

        Bonjour mon p'tit...  Ce n'est pas le village de campagne qui offre du boulot.... les gens s'agglutinent en ville et la ville c'est pas spécialement vert.... ,-) bon W-E zen Marco, jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :