• Quand il ne reste...

     Quand il ne reste...

     

    Quand il ne reste...

     

    Homme ou femme
    Dos tourné
    A l'avenir
    Le fuir par peur
    De ce qu'il sera
    Se réfugier dans hier
    Vécu, vaincu
    Petite colline,
    Demain
    Le voir tel une montagne,
    N'est pas mouflon
    Qui veut...

     

    Le courage manque
    Parfois
    Dans l'incurable
    Voir se lever un autre soleil
    Est une souffrance
    Dame la mort
    Comme un poison
    Qui délivre
    Est apostrophée
    Quand il ne reste
    Que le gris, le noir
    De la vie...

     

     

    jill bill

     

    Quand il ne reste...
    Sur une illustration de Jamadrou

     

    Pour l'Herbier de Poésie à voir chez Adamante

    Yahoo!

  • Commentaires

    54
    Mardi 25 Avril à 19:50

    Humeur tristounette dis-moi!

      • Mardi 25 Avril à 20:15

        Ah tout dépend de l'illustration de l'Herbier....

    53
    Mardi 25 Avril à 19:04

    C'est tout à fait vrai. Pour ne plus vivre ça, il faut travailler sur soi. Bonne soirée.

    52
    scoobydu41
    Lundi 24 Avril à 12:51

    Toujours aller de l'avant, ne pas regarder en arrière...

      • Mardi 25 Avril à 20:14

        C'est préférable oui... A quoi bon !

    51
    Samedi 22 Avril à 14:33

    On ne devrait pas souffrir à la fin de notre vie... je trouve que c'est notre vie et qu'on doit nous laisser choisir pour partir quand on veut...Un texte certes noir mais que j'approuve pour le fond...bisous

      • Samedi 22 Avril à 15:57

        L'euthanasie pas admise partout, un jour qui sait, vaste débat côté religieux surtout... merci, bises

    50
    Samedi 22 Avril à 09:44

    Si la personne souffre trop il faut lui laisser le choix de disparaître, car l'on ne pourra pas l'en empêcher. Je pense à Pascal que j'ai empêché plusieurs fois de mettre fin à ses jours et qui a fini par se suicider. Bisous

      • Samedi 22 Avril à 09:50

        Oui Brigitte, rien n'y a fait, j'en ai connu d'autre sur la blogo !!! Bises de jill

    49
    Samedi 22 Avril à 08:41

    C'est un texte magnifique...

    Je suis d'accord avec Carole.

    Bisous et douce journée.

      • Samedi 22 Avril à 09:49

        Merci Quichottine, il fallait prendre un chemin pour ce défi... bises de jill

    48
    Vendredi 21 Avril à 23:55

    C'est très triste, mais très juste, ce que tu nous dis aujourd'hui.

    La mesure d'une vie est souvent donnée par sa fin, hélas.

    Mais notre époque avec son culte du bonheur nous détourne souvent de ce courage qui pourtant est aussi un hommage à la vie - jusque dans la mort.

      • Samedi 22 Avril à 01:07

        On nous vend la vie comme du velours autour de nous, alors les souffrances de fin de parcours... quelle rude épreuve, merci Carole....

    47
    Vendredi 21 Avril à 22:48

    Pour de la poésie, c'est de la poésie. Poésie que j'aime vraiment ! chapeau bas même s'il y a du désespoir. Mais sublimer! Ah oui! image... dessin.... Belle illustration d'un.... "Quand il ne reste..."

    Bonne nuit,

    Gisèle

      • Samedi 22 Avril à 01:05

        Merci Gisèle, la bonne nuit aussi, bises

    46
    Vendredi 21 Avril à 19:46

    Un tres beau texte face à la souffrance oui il est des lendemains qui n'enchantent pas et l'appel à en finir se comprend aisément . 

    Bonne soirée 

    Bisous 

      • Vendredi 21 Avril à 20:11

        Merci Jazzy... Appeler la mort à sa rescousse quand plus rien d'autre ne va... eh oui !! Bises

    45
    Vendredi 21 Avril à 19:39

     bonsoir  

     un beau texte   pourtant pas facile  à aborder 

     bonne soirée Jill 

     kénavo

      • Vendredi 21 Avril à 20:10

        Merci Monica, eh non la fin de vie est dure pour tout l'monde, malade comme sa famille, bises

    44
    Vendredi 21 Avril à 18:44
    DANIELLE1943

    Bonjour JILL

    en lisant ce texte j avoue que c est touchant et triste à la fois mais comme je connais ton écriture JILL ai l impression que c est vrai  tu vois Mercie et en te souhaitant un bon vendredi et WEb qui arrive je t embrasse Dann

      • Vendredi 21 Avril à 18:56

        Bonsoir Danielle... Un jour ou l'autre tous nous en arriverons-là, le mot fin... on espère sans trop de grosses souffrances, en tous cas, supportables, sinon... merci, bonne soirée, bises

    43
    Vendredi 21 Avril à 18:26

    Noir c'est noir! Effectivement ce tableau ne respire pas la joie de vivre !Mais tu as trouvé les mots qui parlent. Bises

      • Vendredi 21 Avril à 18:37

        Peu de sourire en effet, parfois comme la vie nous donne à boire son côté fiel... bises de jill

    42
    Vendredi 21 Avril à 18:09

    Mon premier écrit bien trop noir a laissé place à un bout de vie plus paisible, bien loin des bassesses de ce monde ; merci Jill pour ce texte si sensible et pourtant si réel ! 

      • Vendredi 21 Avril à 18:36

        Merci Balaline... Ah notre monde, qu'en dire, plein de cruautés encore et toujours... mais de rien, au plaisir... jill

    41
    Vendredi 21 Avril à 17:29
    colettedc

    Ah ! Des mots qui collent tout à fait bien à cette illustration Jill ! Bonne soirée ! Bises♥

      • Vendredi 21 Avril à 18:34

        Merci Colette, on peut y voir tout autre chose, ce qu'on fait les autres aminautes... bises de jill wink2

    40
    Vendredi 21 Avril à 17:27
    TooTsie22

    l'Europe face aux pays de l'Est,  les cotas  et les prix imposés bien trop bas à la récolte, est le principal fautif des suicides de nos agriculteurs français

      • Vendredi 21 Avril à 18:30

        En effet Chantal il doit y avoir une raison... et le consommateur ne voit que les prix les meilleurs... triste société !

    39
    Vendredi 21 Avril à 15:32

    Hum Jill! ça me picote un peu surtout qu'en ce moment je m'accroche  pas mal à la barre mais  .... Je suis une teigneuse.... Un magnifique texte qui .... me touche. bisousChloé

      • Vendredi 21 Avril à 16:49

        Merci Chloé...  Je vois, des moments pénibles dans lesquels il faut s'accrocher pour ne pas lâcher la barre de sa vie, pas simple du tout... bon courage, bises de jill

    38
    Vendredi 21 Avril à 15:17
    Terrible ta vision Jill Tu as vu dans ces regards la plus grande des souffrances celle de ne plus avoir la force de gravir la montagne vie le mouflon, tête de troupeau, épuisé, paniqué va se laisser mourir les autres le suivront-ils dans un suicide collectif?
      • Vendredi 21 Avril à 16:44

        Il faillait prendre un chemin Jamadrou... j'ai choisi celui de la difficulté d'être lorsque la vie ne tient plus qu'à un fil, homme, femme... voire même ado, enfant, la mort ne tue pas que les gens âgés, hélas aussi... merci, jill

    37
    Vendredi 21 Avril à 14:30
    Josette

    ils regardent le passé ou l'avenir ?...comme le verre à moitié plein ou vide ...

      • Vendredi 21 Avril à 14:49

        Vers la gauche, le passé pour moi... wink2

    36
    Vendredi 21 Avril à 14:29
    renee

    Quand il ne reste plus d'espoir......cela est tellement vrai pour tant de gens et, pour diverses raison...Sublime ton texte. Bisoussssss

      • Vendredi 21 Avril à 14:48

        Un jour vient pour tous Renée, hélas... merci, bises de jill

    35
    Vendredi 21 Avril à 13:50

    Avancer

    Sans se retourner

    En rangs serrés

    Fuir la souffrance

    Courir à sa perte

    Câlinsss!!!

      • Vendredi 21 Avril à 14:48

        Merci Claire fo... avançons tant que, bises

    34
    Vendredi 21 Avril à 12:41

    Terrible et magnifique...

    Ton texte m'a bouleversée, il dit si bien tant de choses...

    La souffrance est si dure, si injuste pour certaines et certains et elle ne s'arrête jamais...

    Quand parfois, elle faiblit un peu, on souffle, on y croit, on persévère et ensuite le grand tour de manège recommence: douleurs, sang, impuissance, on tâche de garder l'espoir.

    Très beau texte et puissance de l'image, merci et bravo

    Grosses bises

    Cendrine

      • Vendredi 21 Avril à 13:03

        Merci Cendrine... la souffrance, le quotidien de plus qu'on ne le pense, maladie chronique, qui finit par avoir votre peau un jour, tout en gardant espoir en la médecine... je t'embrasse, jill

    33
    Vendredi 21 Avril à 12:10

    Un très beau texte pour illustrer ce tableau Jill, bravo ! Bisous

      • Vendredi 21 Avril à 13:01

        Merci Zaza, bises

    32
    Vendredi 21 Avril à 11:11

    un très beau texte Jill merci

      • Vendredi 21 Avril à 13:01

        Merci aussi Jeanne...

    31
    Vendredi 21 Avril à 11:10

    Merci à toi 

    Ce texte est vraiment très beau 

    Bises Jill

      • Vendredi 21 Avril à 13:00

        Mais de rien, merci Canelle, bises de jill

    30
    Vendredi 21 Avril à 10:37
    LADY MARIANNE

    la vie n'est pas facile pour tout le monde-
    une belle participation, c'est beau ! je n'aurais pas su comme toi-
    bisous- bon vendredi-

      • Vendredi 21 Avril à 10:46

        Merci Marianne, rien n'est évident avec l'Herbier de Poésie, faut s'en imprégner puis se lancer dans une direction, bises

    29
    Vendredi 21 Avril à 10:34

    avoir le choix de s'en aller puisqu' on n'a pas eu le choix de venir au monde....(et à la télé, on est en train de parler de "je veux mourir.com"-émission "investigations"enregistrée sur les évangélistes en France....il n'y a pas de hasard....????)...un sujet si sensible....on ne peut jeter la pierre à celui qui n'en peut plus....

      • Vendredi 21 Avril à 10:36

        Ah ok... comme quoi !! Ben non Evelyne, quand il ne reste que la souffrance... écourter sa vie on ne peut en vouloir à la personne qui souhaite en être délivrée...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    28
    Vendredi 21 Avril à 10:13
    Séverine

    Pas toujours facile la vie, alors on fait comme on peut et le passé est bien souvent un échappatoire !

      • Vendredi 21 Avril à 10:35

        Y faire face dans les derniers moment, dame non, on imagine...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :