• Malfaisan, mon voisin...

    Pour le petit jeu de lettre du dimanche chez Lady Marianne

    Règlement à voir chez elle ICI

     

    EIIUUUCDFFLTX = Difficultueux

     

     

    Malfaisan, mon voisin...

     

     

    L'île de Robinson serait-elle à louer par zazard... !?

    Pourquoi... !? Parce que...

     

    Mon voisin Malfaisan toujours à me chercher des noix

    Ben oui, la p'tite bête quoi... !!

     

    Avec mon matou à trous, mon noyer débordant de vie, il l'exige plus feuil, ma radio trop haut,

    Ma merguez cramée et ma bonne femme en été

    Trop à guichet qu'il dit... !! Une putasse au plus que parfait !!!

    Vin doux quel difficultueux alors celui-là !

    Une tuile que ce Malfaisan à côté de mon toit,

    Mal luné en plein jour...

     

    Et flûte voisin, j'fais ce que j'veux chez moa !

    Ne dicte pas ma con'duite, oh eh hein bon !

     

    Parlons-en de la tienne...

    Du matin au soir aux fluides alcoolisés,

    (A attirer les culex buveurs de « sang » !! sarcastic)

     

    Ca mène au déficit des boyaux d'la tête...

    Chômeur de longue haleine d'ailleurs !

    Ta bonne femme à toi, ô gaie comme un jour de deuil

    Une porte de taule... !

     

    La croiser au marché, voire au jardin

    C'est à faire tous les bonzhommes moines !

     

    Faut être cuité pour baiser ça...hein Malfaisan ! glasses

     

    Trêve d'amabilités voisin,

    Même si j'ai envie de prendre la fuite

    Sur une île, loin des emmerdeurs, pour faire simple !

     

    Y'aura toujours un macaque à m'reprocher

    Queke chose, tudieu !!

     

     

    jill bill winktongue

     

     

    Malfaisan, mon voisin...

     

    Malfaisan, mon voisin...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  •  Le labyrinthe de la vie...

     

     

    La naissance, ma foi

    Est une sacrée LOTERIE,

    Un bric à broc

    De tout, du beau comme du laid,

    Dame nature distribue les cartes,

    A la veine, à la déveine dans le sang...

     

    Et à son jeu on hérite, au hasard,

    D'une famille, belle ou moche

    D'un sexe, mâle ou femelle

    D'un cerveau, lent ou rapide,

    D'un don, ou même pas,

    Voire d'une pathologie comme,

    Bec de lièvre, ceveu sur la langue,

    Pied bot, nanisme, bégaiement,

    Ou pire en corps... !!

     

    Alors...

    En rayons, nous avons quoi ce jour... !?

     

    Du lapin crétin

    Du Albert Einstein

    Du de Vinci

    Du Hallyday, du Brel

    Du Mozart, du Béjart

    Un mortel ou un « immortel »

    De la dame pipi

    Du patron

    Du criminel

    Du gendarme

    Du bon ou mauvais « Camembert »

    Du Président quoi...;-) glasses

    Du curé, de la nonne

    De la bergère, du prince

    Du savant, sage ou fou

    Du Simenon, mais oui,

    Etc, etc, etc, à la chance !!

     

    Du simple

    Du jumeau ou plus...

    Du siamois

    Du gay, de la lesbienne

    Etc, etc, etc, toujours à la chance !!

     

    La machine à faire du petit d'homme

    Est en marche...

    Parents dans l'angoisse, baigneur dans la grotte,

    Priez et

    Fermez les yeux...

    Dans neuf mois, vous saurez, et serez !!

     

     

    jill bill yes

     

    Le labyrinthe de la vie...
     Image source internet

     

    Pour un défi/écriture chez Mil et Une

    Image en imposé, mot, facultatif

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    24 commentaires
  •  Otages, ô désespoir...

     

    Otages, ô désespoir...

     

     

    Otages, ô désespoir

    A qui on ôte la liberté

    Le temps d'un échange

    Avec un ou d'autres otages

    Ou contre une rançon...

     

    Otages, ô désespoir

    Ombre de vous-mêmes

    Au fond d'une geôle, lugubre

    Lugubre vos visages

    Quant à l'issue, incertaine...

     

    Otages, ô désespoir

    Reverrez-vous l'azur du ciel

    Le grand bleu... Le blues

    Dans vos pensées

    Colore tout en noire nuit...

     

    Otages, ô désespoir

    Nourris d'une once

    Mais de beaucoup d'angoisse

    Un autre soleil se lève

    Sur vos doutes, vos peurs bleues...

     

    Otages, ô désespoir

    A la merci d'une balle

    Entre les deux yeux

    Comme on abat un boeuf

    A sa dernière heure venue...

     

    Otages, ô désespoir

    Vous priez, croyants ou non,

    Au fond de la geôle, lugubre

    Lugubre vos visages

    Quant à l'issue, incertaine...

     

     

    jill bill

     

    Otages, ô désespoir...
    Toile de Arnaud Boucher

     

    Pour l'Herbier de Poésie

    Piloté par Adamante

    Illustration en imposé
     

    Partager via Gmail Yahoo!

    22 commentaires
  •  Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème, les épices...

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème, les épices...
    depositphotos.com

     

    Epices du monde

    voilà le monde des épices

    Atelier cuisine

     

    Clous de girofle

    enfoncés dans une orange

    Parfum naturel

     

    Chips au paprika

    cola de la marque rouge

    Ado sur l'ordi

     

    Noix de muscade

    maman enchante l'ordinaire

    en bonne râpeuse

     

    Un brin de vert

    dans le vinaigre tout blanc

    Branche d'estragon

     

    Au coin de la rue

    chien chaud à la moutarde

    Glace à la vanille

     

    Au beurre à l'ail

    la douzaine d'escargots

    Vin de Bourgogne

     

    Sel de céleri

     dés de fromage au plateau

    Un 51

     

    Un bouquet garni

    pour sa poule du dimanche

    Bouillon d'onze heures

     

    Sauce à la menthe

    traditionnel sur rosbeef

    Filet à l'anglaise

     

    Epice des souks

    pour couscous comme là-bas

    Ras el hanout

     

     

    jill bill wink2

     

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème, les épices...

     

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, thème, les épices...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    23 commentaires
  • Raconte-moi...

    Défi n° 196 pour Evy

    Thème : « La plus belle des histoires »

     

     

    Raconte-moi...

     

     

    Raconte-moi une histoire, s'il te plaît

    La plus belle des histoires...

     

    Je n'en connais pas... !

    Et puis

    Les histoires finissent mal en général...

    A faire pleurer les fillettes !

     

    Endors-toi, tu veux !

    Maman me racontait des histoires, elle... !

     

    Maman n'est plus là,

    Fin de l'histoire, entre nous... !

     

    Elle nous a laissé, toi et moi

    Toi avec ton ours et ton pouce

    Pour toute consolation du soir

    Moi

    Ma douce

    Seul, en bonne poire...

     

    Elle a tout emporté

    Tes histoires et mes illusions passées

    Alors oui, les contes finissent mal

    En général...

     

    Morphée te conduira au pays des beaux rêves...

    Bonne nuit mon papa chéri !

     

     

    jill bill wink2

     


    sciencesetavenirphoto

    Partager via Gmail Yahoo!

    24 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires