•  

    Dominique...

     

     

    Fille ou garçon,

    Garçon ou fille... !? Pourquoi uniformiser...

    A la laverie les langues vont bon train...

    Comme dans la navette qu'il prend !

    Par quel sexe il, elle, est habité/e

    Mâle, femelle, immense question !

     

    L'individu cultive cette ambiguïté

    S'en amuse dans le mélange des genres

    Vêtements homme, femme,

    Ses allures et puis tout ;

    Fleur d'hibiscus dans la chevelure...

     

    Un boy Georges

    Une Amanda Lear, par moment...

     

    Dominique, Domino

    Irritation de la part des parents

    Si indécis sur son identité...

    Ca les gave !

     

    Bon, coiffeur lui irait comme un gant,

    Voire couturier...

    Pour l'heure, il professe chez Michou,

    En travesti, de nuit... quand d'autres vont dormir !

     

    Une notification à l'état civil, un de ces quatre,

    Une bonne fois pour toutes, il ou elle, point barre.

     

     

    jill bill

     

    Dominique...

     

    vivre-trans.fr

     

    Pour l'Atelier d'Ecriture « Treize à la douzaine"

     Voir ici chez Annick SB

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    37 commentaires
  • Les pompes funèbres Korbillart indignées...

    Lettres pour un mot mystère, saison 2-29

    Chez Lilousoleil

    Règlement à voir chez elle ICI  



    AAAEIOXNPHRTT = Thanatopraxie

     (Pratique des embaumeurs)

     

     

     

    Les pompes funèbres Korbillart indignées...

     

     

     

    Ca a embaumé sec chez les Toutancarton hier... !!

     

    Ah, ça sentait bon l'printemps... ?

     

    Mais nan, ça a momifié l'aïeul, façon pharaon...

    Eau de Javel, aneth, poudre d'étain et bandelettes de gaze !

     

    Oooh de quoi faire sauter tout l'quartier !

     

    Mais nan, ici avec E, du coton à bander !!!

     

    J'te dis pas la tête de mes employés funèbres à leur arrivée...

    Après avoir pianoté not'numéro.

     

    Une vraie d'vinette... Euh, c'est qui l'emballé... !?

    A en rester aphone petiot Albert ! A refuser un verre d'apéro !!

     

    Là, c'est grave m'sieur Korbillart, à hanter vos nuits !

     

    Cadavre pointé du doigt, sur son trône, fauteuil quoi, bardé comme un rôti l'vieillard !

    Ils s'demandaient si la famille avait été jusqu'au vidage, comme un poulet !

     

    Bon z'ont du sang égyptien dans les veines, ça tripote leur défunt, ça les traite, mais tout l'même hein...

     

    Bon ben la facture restera la même, ils paieront, boulot en moins, à qui la faute...

     

    J'comprends m'sieur Korbillart, si tout l'monde f'sait ça, un manque à gagner !

    Faire sa thanatopraxie, l'métier en serait atrophié, bon dieu !

     

     

    Hein... Tu dis quoi Einstein, le savant... ????

     

    Moi c'est pas dans l'empaillage que j'fais

    Mais dans l'trépas naturel, chacun dans son costume...

     

    Allez l'petiot Albert, reprends donc une momie,

    Spécialité d'la femme du croque-mort...

     

     

    jill bill winktongue

     

     

    Les pompes funèbres Korbillart indignées...

    Odelices-Ouest-France

     

     

    Les pompes funèbres Korbillart indignées...

    Chocolat DIOT

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    30 commentaires
  •  

    Le vendredi haïku chez Lenaïg, thème "le blanc au soleil"...

     

    Le vendredi haïku chez Lenaïg, thème "le blanc au soleil"...

     Visoflora.com

     

    Le vendredi haïku chez Lenaïg, thème "le blanc au soleil"...

     

     

     

    Sur le fil à linge

     drap blanc en guise de voile

     Je rêve au soleil

     

    Village tunisien

     cieux azur murs blanchâtres

     Son agneau de lait

     

    Visages pâles

     en file indienne à la plage

     Peau roug' coup d'soleil

     

    Robe de mariée

    blanche comme cierge d'église

    qu'un soleil bénit

     

    Vendeur de glaces

    qui déboule dès le printemps

    Maboule de vanille

     

    Prunier en fleurs

    une deux trois abeilles en mules

    chargées de pollen

     

     

    jill bill wink2

     

     

    Le vendredi haïku chez Lenaïg, thème "le blanc au soleil"...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    35 commentaires
  •  Liberté chérie...

     

    Pour l'Atelier d'Ecriture chez Ghislaine, n°148

     

    Un texte avec 8 mots en imposé

    « Bougie, fondre, lumière, vitre, flou, sombre, chercher, dire »

    Ou

    Avec au moins 5 mots commençant par F

    Ou

    Son ressenti d'après une photo proposée par Ghislaine...

     

     

    Liberté chérie...

     

     

    Cage fermée, l'oiseau cherchera à s'envoler,

    Si la cage s'ouvre, l'oiseau vite s'envolera...

    Une existence derrière les barreaux

     Quelle sombre destinée... !

     

    Et que dire

    Du vieillard derrière sa vitre, le regard flou de larmes,

    Sur sa fin, tel une bougie qui a fondu,

    Qui va s'éteindre une nuit,

    L'hiver de l'âge n'est-il pas autre prison...

     

    La Liberté est l'or de tous,

    Notre lumière, notre rayon de soleil, notre raison d'être...

     

     

    jill bill yes

     

    Liberté chérie...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    27 commentaires
  •  

    Ma bicyclette bleue...

     

    Ma bicyclette bleue

     

     

    Ma bicyclette bleue

    Ah que jamais je n'oublierai...

     

    Nous n'avions pas les mains pleines

    A une époque,

    Pleines de jouets...

    On fabriquait son cerf-volant

    Branche de saule et papier journal,

    Son épée avec un cintre en bois...

    On collectionnait les figurines d'une marque de café

    On recevait la trottinette ou le château-fort

    D'un cousin plus âgé...

     

    Ma bicyclette bleue

    Ah que jamais je n'oublierai...

     

    Le cadeau de mes sept printemps,

    Je l'avais attendu comme le messie,

    Espéré comme le sou neuf des étrennes,

    Reçu un soir clair de juin...

     

    La première nuit j'ai dormi avec

    Tout contre mon lit breton...

    Jusqu'à mes douze ans

    Il fut mon cheval de fer, ma liberté,

    Ma clé des champs,

    Puis l'âge aidant j'eus mon vélo de grande

    Mais...

     

    Je n'oublierai jamais ma bicyclette bleue...

     

     

    jill bill yes

     

    Ma bicyclette bleue...

    Photo JB

     

    Pour le café/thé chez Brigitte/Ecureuilbleu

    Thème d'avril 2021 " Un moment qui a illuminé votre vie"

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    22 commentaires