• Pas facile Charlie...

     Pour la communauté : « Les Croqueurs de Mots »

    Enriqueta à la barre n°139

    Quinzaine du 16-2 au 1-3-2015

     Thème du lundi/défi 23 février le mot « Résiste »

     

    Pas facile Charlie...

     

    Entrer en résistance, résister
    Contre la vile maladie
    Qui agite sous le nez un linceul,
    Pas facile Charlie...

     Entrer en résistance, résister
    Contre l'amour fautif
    Qui convie à l'adultère,
    Pas facile Charlie...

     Entrer en résistance, résister
    Contre l'odieux chantage
    Qui diabolise l'existence,
    Pas facile Charlie...

     Entrer en résistance, résister
    Contre les fadas de tous poils
    Qui nous hérissent le nôtre,
    Pas facile Charlie...

    Entre en résistance, résister
    Contre le va-t-en-guerre
    Qui cherche noise à tout et à rien,
    Pas facile Charlie...

     Entrer en résistance, résister
    Contre le tort et à travers
    Qui rend notre Terre maboule,
    Pas facile Charlie...

     Entrer en résistance, résister
    Contre les patrons gourmands
    Qui délocalisent le gagne-pain,
    Pas facile Charlie...

     Entrer en résistance, résister
    Contre le phénomène mode
    Qui vit à nos dépen'ses,
    Pas facile Charlie...

     Entrer en résistance, résister
    A l'appel de la malbouffe
    Qui creuse notre tombe,
    Pas facile Charlie...

     Entrer en résistance, résister
    Comme bon-papa
    Devant bonne-maman
    Et son médecin
    Qui lui refusent les alcools
    Sous prétexte de goutte !
    Pas facile Charlie...

    Entrer en résistance, résister
    Contre une belle-maman
    Qui s'impose et en impose,
    Pas facile Charlie...

     Entrer en résistance, résister
    Entrer en résistance, résister
    Pas facile Charlie
    Mais j'essaye Charlie...

     

    jill bill wink2

     

    Pas facile Charlie...

    groupe-jasmin 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    75 commentaires
  • Pour un jeu/défi chez Joye

    Un mot, waouh, une image, deux pieds, une citation, l'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour est grandir, James Baldwin

    Prenez le mot, l'image, la citation ou les trois.

     

    Comme cristal de Bohême...


    Au bord du caniveau
    S U B...
    B U S en verlan
    Elle a eu le feu vert
    De son patron
    Pour se faire la belle
    Une heure avant l'heure... Waouh !
    Dehors il fait si beau
    Elle fredonne un tube
    De Plastic Bertrand
    A l'aise dans ses rouges supers
    Son bouffant pantalon
    De chez Delft, la nouvelle
    Boutique, des dames au bonheur...Waouh !

    Il sera surpris le p'tit copain
    Il ne l'attend pas
    Hier ils se sont quittés
    Un peu fâchés
    Après le cinéma
    ll voulait, elle ne voulait point...

    L'amour est une bataille
    L'amour est une guerre
    L'amour est grandir...
    A redire elle aime...
    Les choses se font à deux ou pas,
    La prendre gentiment par la taille
    D'abord, même si vieux jeu de naguère,
    La femme que l'homme désire
    Est délicate comme cristal de Bohême
    Sensible dans son coeur qui bat...

     

    jill bill wink2

     

    Comme du cristal de Bohême...
    Image Morgue File       

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    53 commentaires
  • Lettre de la Saint Valentin 2015
    En mots imposés...


    Ma participation au jeu de l'annuaire pour les nuls
    Organisé par Dimdamdom


    Lettre à moi-même,

     

    Quatorze février
    Etat civil, célibataire
    Etat de coeur, solitaire
    Alors par tous les saints, le quatorze février... !!
    De la moutarde, rien de mielleux
    Une journée ordinaire
    Qu'ai-je à faire
    De Peynet et ses amoureux... !!
    Mais au fond de moi, sans prince,
    Chevalier, bien un peu je sanglote
    Sur ceux qui se bécotent
    En voiture, au banc public de Brassens...
    Si j'en avais un de Valentin
    A genoux, un beau prince charmant
    Mon miroir serait plus galant
    En me trouvant belle toujours dès le matin... !!
    Si j'en avais un d'amant
    Même saltimbanque, si j'étais sa Valentine
    Si, si... Ah je m'imagine
    Ce quatorze, coeur battant...
    Lui et son paquet enrubanné, ses roses
    Moi faible créature, le cliché selon,
    Lui chaud comme une soupe, un piment-oiseau, un dragon
    Moi pauvre cacahuète toute chose...
    D'une épectase mourir, ooooh oui mec,
    Mais il préfère Juliette ou Méridienne
    Voire même une martienne
    Pour se faire la valoche avec... !!
    Alors voilà bancale
    Je marche seule encore
    Et en corps
    Au désert de ma vie sentimentale...
    Allô papa bobo
    Allô papa comment tu m'as faite
    Au plus qu'imparfaite,
    J'suis pas bien dans ma peau... !!
    « Arrête ce vacarme ! Hypocondriaque me répond t-il,
    T'es pas plus moche que ta mère...
    T'as les mêmes yeux revolver
    Et d'une calamity la pointure, le profil... !»

    Sur ces mots de « réconfort », merci pour l'affection,
    Me laisser aller au coup de feu, enfin foudre
    Agissement coercitif, est-ce la solution,
    Ou rester vieille nana me résoudre... snif, atchoum !

     

    jill bill cry

     

    Lettre à moi-même...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    54 commentaires
  • Le serment...

    R odrique, ô Rodrigue as-tu du coeur ?
    O ui, je te le prouve ma Rose
    D ame de mon coeur
    R eçois-le avec ces roses...
    I l est grand pour toi mon amour
    G arde le bien sur le tien, il t'aime
    U sufruitière je te nomme pour toujours
    E t par-delà la mort même...

     

    jill bill wink2

     

    Le serment...
    Image Wikipédia

    Pour un défi/jeu chez Miletune

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    46 commentaires
  •  Un ménage, déménage,
    Quel remue-ménage... !

     

    A l'huile de bras
    en ménageant sa monture
    Un aller simple

     

    jill bill wink2

    Vendredi façon senryu...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    57 commentaires