• Rue du Couvent...

    Rue du Couvent...

     

    Rentrée scolaire
    Retour en arrière
    Au couvent des bonnes soeurs
    Qui me faisaient un peu peur
    Dans leur habit noir et voile
    Qui rien ne dévoile...

     

    Sur le vélo de papa
    De ma rue à la rue du Couvent
    Sans chichi ni tralala
    Sans marque, couture à maman
    Modeste cartable en cuir marron
    Et quelques affaires
    Loin de la société de consommation
    Juste de l'élémentaire...

     

    De collation, même pas
    Contrairement à Rita, fille reine
    Et ses bonbons en rose et bleu
    Qu'elle étalait sur le pupitre en bois...
    Il m'est arrivé, une fois,
    De lui en dérober un, provocante, parbleu
    Niant les faits, bouche pleine
    Etiquette de petite voleuse, ce jour-là...

     

    Mais de mes années d'école
    Je n'ai rien gardé
    Ce n'était que des paroles
    Pour gâcher l'été...

     

     

    jill bill yes

     

    Rue du Couvent...
    absolu-puzzle.com

     

    Pour le café/thé d'octobre chez écureuibleu

     

    Yahoo!

  • Commentaires

    66
    Mercredi 15 Novembre à 18:09

    Un regard plein de tendresse sur le passé aussi dur soit il parfois...

    Bise JB

      • Mercredi 15 Novembre à 20:21

        Merci J-C wink2 bises

    65
    Mercredi 15 Novembre à 18:06

    Même s'il y avait peu de choses, il y avait de belles années et des souvenirs gravés à jamais. Une très jolie plongée parmi eux, merci Jill et de gros bisous doux comme des bonbons volés...wink2

    Cendrine

      • Mercredi 15 Novembre à 20:20

        Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, bises de jill

    64
    Mercredi 15 Novembre à 11:46
    joli souvenir... la bouche pleine de bonbons: "moi? J'en ai pas pris un seul!" Et l'Ecueil bleu qui s'en mêle! Bonne journée, Gisèle
      • Mercredi 15 Novembre à 14:14

        winktongue  wink2 bel après-midi Gisèle !

    63
    emma
    Mercredi 15 Novembre à 10:41

    quand même, c'était le bon temps, sans canne ni lunette...

      • Mercredi 15 Novembre à 11:42

        Mais oui Emma... wink2

    62
    Mardi 14 Novembre à 20:04

     bonsoir 

     je  fut  en pension pendant cinq  ans   chez les religieuses  , j en suis sortie à 15 ans  ouffff

    j ai  de bons   souvenirs  mais aussi de  pas  trés  joyeux  , nous ne sortions que une fois par mois  et  encore    si nous n 'étions pas punies  , il fallait jongler  ..biggrin surtout pas bavarder 

    pas  de chouchous  la dedans  , et pas de  riches non plus  , 

    il fallait être bonnes   en classe,

     en chorale  , et en astiquage de  parquets cirés  ,   la  étaient les bonnes notes     je ne rigole pas .....cry 

     bonne soirée pour toi  Jill

      • Mardi 14 Novembre à 20:23

        Ben dis donc Monica, c'est pas rigolo tout cela !!! Une "prison" pour jeune filles... rô !! Bises de jill

    61
    Mardi 14 Novembre à 18:52

    La Communale pour moi. Pas de sous non plus à la maison mais maman chantait tout le temps. J'ai appris à économiser et ma foi cela ne m'a pas fait de mal au contraire, au début de notre vie à deux, sans un sou non plus !

    Bises4 Jill et bonne soirée frisquette

      • Mardi 14 Novembre à 19:17

        Bonsoir pimprenlle, je pense qu'autrefois les familles étaient plus prudentes avec l'argent, on ne consommait pas à crédit non plus comme maintenant, autres temps.... sarcastic Eh oui, on démarre petitement, puis... on devient plus à l'aise, mobilier, immobilier, épargne, Rome ne s'est pas faite en un jour, bises4

    60
    Mardi 14 Novembre à 18:04

    un lieu souvent silencieux

      • Mardi 14 Novembre à 19:14

        Ah côté bavardage, ce n'est pas l'endroit...

    59
    Mardi 14 Novembre à 14:46

    En ce temps là le mot DISCIPLINE réglait notre vie...

    Câlinsss!!!

      • Mardi 14 Novembre à 15:05

        Oui Claire fo... obéir !!! Et filer fin... bises de jill

    58
    Mardi 14 Novembre à 13:11

    Comme toi Jill  ,je suis allée à l'école  libre et j'ai gardée un très mauvais souvenir d'une des religieuses ...à la maison c'était stricte  un papa militaire et une maman qui  nous disait un sou c'est un sou ....yes

    Maintenant il faudrait remettre un peu de discipline , une amie religieuse de 90 ans (ancienne infirmière , a pour phrase  * quand est-ce que les parents vont apprendre à savoir dire non de temps en temps )....

    Bisous Jill et bon après midi ....smile

    Thérèse

     

      • Mardi 14 Novembre à 13:14

        Coucou Thérèse, je vois je vois... bienvenue à "bord".... moi j'ai eu comme instit entre autres, la cousine de ma grand-mère, une religieuse, soeur Marie-Joseph... pas tendre avec nous !!! Eh oui tout reste une question de juste milieu !!!!!!!!!!!!  Merci, bises

    57
    lizagrece
    Mardi 14 Novembre à 13:05

    Pourtant de l'école il me semle que tu as gardé le goût d'écrire. 

      • Mardi 14 Novembre à 13:09

        .... de raconter vais-je dire... wink2

    56
    Eglantine
    Mardi 14 Novembre à 13:02

    tongue je souris car en lisant ton titre, j'ai cette chanson qui m'est venu en tête et qui en plus, n'a rien à voir avec ton poème !

    "Aux marches du palais, Y a une tant belle fille, Lonla, Y a une tant belle fille...."

    "Rue du couvent " je pensais plus à ce qu'on appelait avant, les filles de petites vertus...qu'a l'école ! 

     avec la chute de la température mon esprit bat la campagne ! 

    bises 

      • Mardi 14 Novembre à 13:04

        Oui je la connais aussi... Chez moi cette rue existe tjs, elle abrite encore cette même école mais plus de bonnes soeurs, bises

    55
    Mardi 14 Novembre à 12:54
    Marité

    École publique pour moi, j'en ai gardé de très bons souvenirs... la preuve j'y suis restée très longtemps :-)
    GROS BECS m'tiote Jill !

      • Mardi 14 Novembre à 13:03

        Ah oui madame l'institutrice !  Bises de tiote jill

    54
    Mardi 14 Novembre à 12:18

    Comme dit Jamadrou tu as gardé le goût d'écrire , de raconter de ces années d'école .

    Oui il en allait autrement pour les habits et les affaires , un tablier qui masquait les habits, pas de marques pour mettre en avant les différences et le strict nécessaire non cet étalage de produits de consommation .

    Pour les bonbons , je n'en raffolais pas donc pas d'envie quand les autres en avaient plein les poches .

     à bientôt 

    Bisous 

      • Mardi 14 Novembre à 13:02

        Merci Jazzy... wink2 c'est venu en secondaire, l'heure de rédaction, avant ça j'aimais dessiner... A tout de suite, bises

    53
    Mardi 14 Novembre à 11:32

    Oh merci Jill ! Même si j'ai toujours aimé l'école (peut-être un peu parce que je n'étais pas " à l'aise " à la maison ...) j'apprécie beaucoup ton poème.

    Et les quatre derniers vers me rappellent un chanteur, Jean-Pierre Ferland, sa voix, ses textes ... 

    Bises et bonne journée.

      • Mardi 14 Novembre à 12:11

        Mais de rien Dominique... Tu sais à la maison l'ambiance n'était guère plus rose... maman passant son temps à faire des économies, en vu, disait-elle d'une troisième guerre mondiale, donc on ne dépensait ni ne rigolait souvent... wink2 mais bon, on survit à pas mal de choses... Oui je ne l'ai pas mis en chanson, à droite j'ai choisi du Sheila, l'école est finie... de même, bises

    52
    Mardi 14 Novembre à 10:47

    Mouais je n'ai pas connu l'enseignement avec les bonnes sœurs... Plus d autorité, je ne sais pas... L'habit fait il le moine?

    Dine avec Sandrine

      • Mardi 14 Novembre à 12:13

        Soeur et curé pour les garçons...yes Ben c'était quand même stricte !!! 

    51
    Mardi 14 Novembre à 10:01

    les porte bébé sont très utilisés en Chine, utilisés autant par les mamans que les papas ou même les grands papas; ils sont magnifiques et très bien faits car ils soutiennent bien la tête des bébés; bien plus judicieux que ceux vendus en France à prix égal;

    belle journée, Jill

      • Mardi 14 Novembre à 10:20

        Oui j'ai vu cela côté port... merci Yvon, de même...

    50
    Mardi 14 Novembre à 09:42

    J'imagine qu'à l'école des bonnes soeurs,on ne devait pas rire tous les jours .L'école primaire , c'était une autre vie ,lorsqu'on la compare à elle d'aujourd'hui . Juste le nécessaire, c'est vrai  . On n'était pas malheureux pourtant .

    J'aime bien tes souvenirs. Bises

     

      • Mardi 14 Novembre à 09:51

        Bonjour fanfan... sévérité, comme à la maison remarque, fallait filer fin partout en somme ! De nos jours... jeunesse plus rebelle !!! Voui comme tu dis, quand on a peu on envie moins... merci, bises

    49
    Mardi 14 Novembre à 09:41
    LADY MARIANNE

    c'est bien ça nos années scolaires-
    pas de marques--- des tartes si on n'écoutait pas-
    un chouette défi pour ce mardi- bisous-

      • Mardi 14 Novembre à 09:49

        Obéissance et discipline et gare aux mauvaises notes, la risée de la classe !!! Merci lady, bises

    48
    Mardi 14 Novembre à 09:36

    Je ne garde pas du tout bon souvenir de mes années de primaires; j'ai commencé à aimer en 4éme pas avant, c'était pour moi une véritable galère frown

      • Mardi 14 Novembre à 09:48

        Le hic là-dedans c'est qu'il nous faut tout aimer, en être capable...  sarcastic

    47
    Mardi 14 Novembre à 09:23

    Bonjour Fabienne. Les conditions de vie ont bien changé en quelques dizaines d'années, et l'école aussi. Merci pour ces souvenirs que tu évoques si bien. Bisous

      • Mardi 14 Novembre à 09:33

        Bonjour Brigitte, oui plus de progrès en quelques années qu'en cent ans, que dire... rien de bon cependant, la planète ne suivra pas éternellement, bises

    46
    Mardi 14 Novembre à 09:21

    cela s'appelle de la redistribution individuelle

    ou de la propagande par le fait ....ah ah ah

    besos

    tilk

      • Mardi 14 Novembre à 09:32

        Oui, nan mais oh... vive le socialisme !! yes winktongue Bises Tilk

    45
    Mardi 14 Novembre à 09:04

    Bonjour Jill 

    J'ai l' impression d'y être moi aussi sur le siège velo ....

    Des demarrages dans la vie qui ont laissés des traces , mais au fil du temps on s'aperçoit qu'on était pas si malheureux !

    Bises

      • Mardi 14 Novembre à 09:07

        Bonjour Canelle, oui c'est ce que je dis à mon époux... wink2 on avait peu, côté vitrines, les jouets de fin d'année je les compte encore sur les doigts d'une main... un vélo et c'était le bonheur dès qu'on le recevait... libre l'été dans nos campagnes, bises de jill

    44
    Mardi 14 Novembre à 08:56

    le cartable faisait toute la scolarité trousse et plumiers avec accessoires itou...j'ai encore mon compas !

    je regardais par la fenêtre et les cours étaient le ronron qui m'endormait

    bizzzzzzzzz

      • Mardi 14 Novembre à 09:04

        Oh que oui Josette, la rentrée des classes en boutique c'était pas comme maintenant, même côté habits... yes A la fenêtre, le carré de l'évasion...

    43
    Mardi 14 Novembre à 08:49
    loulou le filou

    Cartable en cuir marron ? pour moi cartable en carton pâte...

      • Mardi 14 Novembre à 08:51

        Oui, il m'a fait les six années !!! Pas question d'en changer, un investissement !!!

    42
    Mardi 14 Novembre à 07:31

    Des années qui ont forgé ton caractère. 

    J'ai un vague souvenir de mes années à l'école primaire, je ne m'y sentais pas à l'aise

    très belle journée, bises

     

      • Mardi 14 Novembre à 08:52

        Un passage obligé, on aime plus ou moins... faut tout de même savoir lire écrire et compter.... bon mardi Danièle, bises

    41
    Mardi 14 Novembre à 07:16
    Chantal

    Bonjour Jill tu vas bien ce matin ? Je me retrouve aussi dans ton texte, mais on ne s'en plaignais pas au contraire !

    Il fait pas chaud chez moi et le soleil n'est pas encore la aujourd'hui pourvu qu'il vienne nous rechauffer un peu ! 

     Bon mardi  Bisous ma douce ♥

      • Mardi 14 Novembre à 08:53

        Coucou Chantal, ah oui, bouche cousue sur ses ressentis, on y allait un point c'est tout... avec ou 4 heures ! Ici ciel en bleu/blanc, ça nous change d'hier... bon mardi, bises

    40
    Fanfan FL
    Mardi 14 Novembre à 07:10

    Coucou Jill, bravo, j'adore ton texte qui nous renvoie direct à nos propres souvenirs... pour ma part ils sont mitigés puisque j'ai changé plusieurs fois d'école (déménagements)... mais je me souviens de ma blouse à carreaux.. Belle journée, bisous

      • Mardi 14 Novembre à 08:55

        Bonjour Fanfan, ok je vois, moi non, j'habite encore ma petite ville... par contre la couleur de mon tablier, m'en souviens plus ! Bon mardi, bises

    39
    Mardi 14 Novembre à 06:52
    Séverine

    Pas facile ces années d'école dans les établissements peu sympathiques pour les enfants. Aujourd'hui, ils le sont presque trop ! Enfin, j'espère laisser un meilleur souvenir à mes petits élèves.

      • Mardi 14 Novembre à 08:55

        Ah comme tu dis Séverine, ça craignait là-dedans ! De nos jours, no comment !

    38
    Mardi 14 Novembre à 06:06
    J'ai aimé tes souvenirs de rentrée très bien écrits. Bravo. Bisous
      • Mardi 14 Novembre à 08:56

        C'est gentil, merci à toi, bises

    37
    Mardi 14 Novembre à 05:45

    Une certaine rigueur ce qui demandait une forte discipline..

    Douce journée Jill bill

    Bisous

    timilo

      • Mardi 14 Novembre à 08:56

        On ne rigolait pas sur les bancs !!! Merci Timilo, de même, bises

    36
    Mardi 14 Novembre à 03:53

    "Mais de mes années d'école
    Je n'ai rien gardé
    Ce n'était que des paroles
    Pour gâcher l'été..."

     

    mais si Jill 

    tu as gardé le don d'écrire comme on respire

    pour rêver et faire de la belle poésie

    Un billet Jill qui me plaît.

     

     

      • Mardi 14 Novembre à 04:48

        Le français, le dessin, la gym, voilà ce qui me plu en tout et pour tout, le reste m'était pénible... mes notes moyennes !! Merci Jama...

    35
    Mardi 14 Novembre à 03:28
    colettedc

    Tout à fait bien tourné, Jill, que tout cela !!! De mes premières années, j'ai gardé que la gêne mais, il y a longtemps qu'elle s'est évanouie !!! Bon mardi ! Bises♥

      • Mardi 14 Novembre à 04:46

        Merci soeur Colette, la gêne pour x raison, peut te suivre longtemps, savoir s'en défaire c'est mieux !! De même, bises

    34
    Mardi 14 Novembre à 03:03

    Voici un point de vue qui respire "la buissonnière " si tu en avais eu le choix 

    Juste ce qu'il faut dans son cartable 

    Tu étais en avance sur les critères de poids yes

    Et oui .......de tous temps 

    Les filles à papa en jetaient 

    ça me renvoie à mes caramels à une franc :)

    Bien aimé ton déroulé 

    yescool

      • Mardi 14 Novembre à 04:45

        Ah y a des jours Rose.... j'aimais la récré et les vacances, surtout !  J'ai connu quelques filles uniques, des sympas et d'autres, moins...imbues ! Pas d'argent de poche, pas de sucrerie à la maison, donc il me fallait regarder Rita déballer ses gourmandises... intello Merci...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :