• Une cage sans oiseau...

    La cage sans oiseau...

     

    Pour le Nid des Mots chez ABC

     

    Thème de janvier 2021

    « La cage est vide, l'oiseau s'est envolé »

     

     

     

    Une cage sans oiseau...

     

     

    Une cage rouillée, remisée,

    L'oiseau s'est envolé un jour...

    Quelle main ouvrit la porte

    Nul n'avoua ce « crime »... !

     

    Ah le pouvoir d'une chanson

    Ouvrez ouvrez la cage aux oiseaux...

     

    Il chantait bien, il chantait fort

    Mon canari des îles

    Il était mon réconfort

    Dans ma solitude immobile...

     

    L'oiseau est libre, l'été sur la branche

    A t'il survécu à l'hiver...

    Cette saison blanche,

    Chez moi il avait gîte et couvert...

     

    Et puis un jour,

           Les portes du home s'ouvrent,       

    Cette cage bienveillante

    Pour l'hiver de l'âge

     Qui comme sur l'oiseau se referment...

     

    Tic tac, tic tac, tic tac, tic tac,

    Monotone pendule à deux notes...

    Attendre, la main de Dieu

    Pour ouvrir la cage et s'envoler... 

     

     

    jill bill sarcastic

     

     

    La cage sans oiseau...

    data.abuledu.org

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    21
    MemeYoyo
    Mardi 23 Février à 17:56
    MemeYoyo
    Cette chanson a bien du donner des idées aux enfants.
    Moi aussi j'ai une cage vide.
    Envolé l'oiseau.....
    Bonne fin de journée
    Gros bisous
    20
    Dimanche 21 Février à 13:18

    JE NE SAIS SI C'EST UNE CHANSON OU UN POÈME. C'est quif quif mais que c'est beau et triste puisque l'oiseau chanteur et ami dans la solitude s'est envolé! Comment allez-vous Mme Jill Bill? Pas de nouvelle de vous aujourd'hui dimanche 21 février. Tous mes vœux. Oui, je pense à vous, Gisèle yes

    19
    Samedi 20 Février à 21:21

    Coucou Jill

    Pas d'inquiétude ! Le nid douillet parfois ressemble bien davantage à une cage dorée, voire pas dorée du tout.... surtout quand la maladie vient le squatter... Mais qui sait ce que réserve le destin ? Notre vie toute entière est constituée de plusieurs actes.... Le dernier sera t-il le plus beau avant l'envol définitif vers l'au-delà ? 

    Une voiture, après remise en état général, recommence à rouler.... Pourquoi pas l'être humain ? 

    Plein de bisous réconforts et d'ondes positives, chère Jill Bill...

    18
    Jeudi 18 Février à 18:23

    Mon grand père maternel avait des oiseaux en cage, je m'en souviens et je les regardais avec tristesse car je n'aimais pas qu'ils soient enfermés. Ma tante, une de ses filles, en avait aussi. Pas drôle, je ne voudrais pas en avoir personnellement, je préfère les laisser libres.

    17
    lizagrece
    Lundi 15 Février à 15:42

    ouvrez la cage aux oiseaux comme dit la chanson 

    16
    Lundi 15 Février à 10:47

    Oui, la cage s'ouvrira un jour, vers l'au-delà mais le plus tard sera le mieux. Bisous

    15
    Samedi 13 Février à 17:35

    Un canari, déjà l'été mais l'hiver, vivre en liberté ???

    Bon, pour le home on va attendre encore un peu, le plus possible. La porte s'ouvrira un jour dans l'autre sens, mais profitons encore un peu de la vie.

    Toi, tu as intérêt à être "sage" dans ton lit, même si ce ne doit pas être facile.

    Bises8 Jill

    14
    Samedi 13 Février à 17:04
    colettedc

    Bonjour Jill ! Superbe présentation. Pauvre petit canari, oui, survivra-t-il à l'hiver ! Ouf ! Quant à l'ouverture de l'autre cage, soyons patient(e)s ; si courte, est la vie. Mais lorsqu'il sera temps, nous en profiterons au maximum ! Doux repos à toi et courge ! Grosses bises

    13
    Mamazerty
    Samedi 13 Février à 15:50
    Est ce que ce sera la liberté ? Est ce que,l'espace infime du dernier souffle,ne regretterons nous pas notre cage? Nous sommes de bien petites choses au sein du grand tout mais rien n'est plus précieux que notre vie... bisous Jill
    12
    Samedi 13 Février à 15:34
    Josette

    pauvre serin saura t il survivre dans la nature sans gite et sans couvert ! 

    Reviens nous vite jill

    gros gros bisous

    11
    Samedi 13 Février à 15:09
    Renée

    ne soyons pas pressé nous d'aller dans la cage ni de l'ouvrir pour en ressortir mais ne mettons pas les oiseaux en cage....Bisous doux weekend

    10
    Samedi 13 Février à 12:21

    Si j'en crois le nombre d'oiseaux en cage de par le monde et pas seulement ceux d'agrément, Le chanteur n'a pas eu grand pouvoir.  Quant à l'autre cage, c'est une bien belle métaphore que tu fais là. bises et tout doux hein laisse-toi chouchouter dans ton nid douillet. Patience aussi, avec tous ces tuyaux. C'est pour la bonne cause bises Jill

    9
    Samedi 13 Février à 11:59

    Les oiseaux qui ont vécu en cage ont du mal à subsister en liberté, à se nourrir à ne pas avoir froid l'hiver. Tu l'écris très bien. Reposes toi bien. Bisous

    8
    Samedi 13 Février à 11:31

    Une liberté qui n'est pas sans danger pour le serin qui n'a connu qu'un univers bien protégé . Quant à l'autre cage mieux vaut ne pas trop y penser .

    Bon week - end Jill 

    Je pense bien à toi 

    Bises 

    7
    Samedi 13 Février à 10:59
    Bernieshoot

    je pense au poème de Jacques Prévert...

    6
    Samedi 13 Février à 09:57

    L'oiseau s'envole, est-ce pour son bien, souhaitons-le !!!

    merci pour cette belle participation et surtout maintenant prends bien soin de toi, et tout le temps qu'il te faudra pour te rétablir complètement. je pense fort à toi et t'embrasse bien amicalement.

    5
    Samedi 13 Février à 07:59

    un beau texte 

     les oiseaux   chantent en ce moment  même dans le froid ,   ils  viennent chercher des graines 

     bonne journée Jill 

     bonne continuation 

     

    4
    Samedi 13 Février à 07:30

    Tous comme dans la chanson de notre Pierrot national, la liberté n'a pas de prix, mais pour celle à laquelle nous pensons tous et qui arrivera bien un jour, nous avons le temps Jill.

    Bisous, bisous

    3
    Samedi 13 Février à 07:02
    Libre l'oiseau. Nous verrons bien quand sonnera notre fin.
    Bonne journée. Bises
    2
    Samedi 13 Février à 06:30

    Très beau texte Fabienne 

    Merci 

    1
    Samedi 13 Février à 06:22

    Bonjour Jill,

    Oui, une très belle chanson mais, aux conséquences que, je pense,  le chanteur n'avait pas prévues.

    La porte s'ouvrira Jill, en temps et en heure, prévues par le destin... En attendant n'y pensons pas et profitons d'un sourire, d'un rayon de soleil...

    Je t'embrasse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :