• la veuve...

    la veuve...

    Pour l'Atelier d'Ecriture de Ghislaine n°152

    Soit un texte avec huit mots en imposé

    « Connaître, savoir, tenir, participer, complice, flacon, carton, partir »

    Ou sur le thème « Blanc ou noir »

    On encore son ressenti d'après cette création



    La veuve...



    Une fois veuve, seule, la vie change,

    A qui parler qu'à ses chers portraits...

    Elle a vu Gaston partir, puis tomber au champ d'honneur,

    Quel grand malheur...

    Et puis leur fils Malfait

    Mal né, ne fit pas long feu, cher ange...



    Elle ne pouvait plus les chérir qu'ainsi

    Sur son coeur, après leur perte

    L'été devant la fenêtre ouverte

    Le jardin complice de sa nostalgie...



    Elle participait peu aux festivités locales, solitaire,

    Mais savait donner aux bonnes oeuvres le denier

    Un carton de livres, un flacon de ceci, cela...

    Elle recevait l'abbé, de temps à autre

    Lui le bon apôtre

    Le confident des esseulés qu'il connaissait ça et là

    A travers le hameau, domiciliés,

    L'homme en noir à col blanc, qui sous l'bras tenait son bréviaire....

     



    jill bill

     

    la veuve...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    31
    Mardi 11 Mai à 21:49
    colettedc

    Vraiment superbe, ton texte, Jill ! C'est bien ainsi dans le réel !!! Émouvant et si BEAU !

    Bonne soirée,

    Bises

    30
    Mardi 11 Mai à 18:36

    Emouvant.

    Heureusement que l'abbé sourit ;) 

    et a un regard sur elle

    pour rompre ce vide

    cette tristesse..

    Bisesss

      • Mardi 11 Mai à 18:58

        Oui, j'ai connu cela dans ma petite ville il y a longtemps, le doyen faisait le tour des "vieux", donnait même la pièce à l'occasion, un type très sympa... bises, jill

    29
    Mardi 11 Mai à 17:03
    Renée

    Très beau texte Jill et qui nous change aussi quelque peu mais j'aime beaucoup. Bisous

      • Mardi 11 Mai à 18:56

        Merci Renée, suivant l'illustration, les mots imposés... bises

    28
    Mardi 11 Mai à 13:23

    Un tres beau texte Jill qui met si bien en lumière le manque , la solitude, la façon de se plonger dans les souvenirs pour tenir face à l'absence.

    Bonne journée 

    Bises 

      • Mardi 11 Mai à 14:01

        Tu l'as dit Jazzy, merci, bises

    27
    Mardi 11 Mai à 11:24
    PPRENE

    le deuil pas facile à affronter, la solitude non plus, bien ton texte chere Jill , amities et bises 

      • Mardi 11 Mai à 12:06

        Je me doute bien René, d'une vie à deux, à seul/e... merci, bises

    26
    Mardi 11 Mai à 10:10

    Bonjour Fabienne. Ton texte est émouvant  : les deuils et la solitude sont difficiles à supporter.  Bonne journée et bisous

      • Mardi 11 Mai à 10:43

        Bonjour Brigitte, une étape dans notre vie, qu'il faut surmonter, pas simple la solitude soudaine... bises, jill

    25
    Mardi 11 Mai à 09:58

    Douloureux la perte de son conjoint et d'un enfant. Tu le dis bien avec beaucoup de pudeur. Bises

      • Mardi 11 Mai à 10:42

        Merci... bon mardi à toi, bises

    24
    Mardi 11 Mai à 09:52

    Que c'est bien ecrit ....

    Bonne journée Jill 

    Bises

      • Mardi 11 Mai à 10:42

        Merci Claudine, de même, bises

    23
    Mardi 11 Mai à 09:41

    Comme je ressens chaque mot que tu décris, le deuil, si long, si dur.....

    Je l'ai vécu 2 fois, j'en connais les étapes et tu en parles comme il faut Fabienne.....

    Merci c'est émouvant, il me touche.......

      • Mardi 11 Mai à 09:51

        Alors là oui, si deux fois... c'est une étape qu'on redoute, le veuvage... surtout après de longues années ensemble... mais de rien !

    22
    Mardi 11 Mai à 09:24

    Très émouvant  et superbe texte ...yes

    Merci Jill  et douce journée ..

    Bisoussssss.

    Thé'rèse

      • Mardi 11 Mai à 09:50

        Merci aussi et de même Thé'rèse, bises

    21
    Mardi 11 Mai à 09:23

    Rester avec le poids de la solitude et les souvenirs comme compagnons....

    20
    Mardi 11 Mai à 08:47

    Les êtres chers nous manquent toujours. 

    Bonne journée, bises

      • Mardi 11 Mai à 09:50

        Oui, même si au tabernacle du coeur, un vide reste un vide... bises

    19
    Mardi 11 Mai à 07:52

    Oui c'est certain que perdre un des siens c'est insurmontable 

    Bonne journée Fabienne

    Bises 

      • Mardi 11 Mai à 07:54

        Ca prend du temps Rose pour faire son deuil... bises, jill

    18
    Mardi 11 Mai à 07:21

    J'ai effectué la même manipulation que j'ai utilisé pour des blocages de commentaire sur certains commentaires OB (effacer les données de navigation de Chrome) et cela fonctionne. 

      • Mardi 11 Mai à 07:52

        cool cool... parce que ces empêchements sont fâcheux !!!

    17
    Mardi 11 Mai à 07:17

    Comme ce ressenti de l'absence des proches disparus est émouvante dans ton texte Jill. Bravo.

    Bises et bon mardi

      • Mardi 11 Mai à 07:53

        Merci Zaza... le départ d'un proche, hier comme aujourd'hui est une épreuve qu'il faut surmonter, chacun/e à sa façon... bises

    16
    Mardi 11 Mai à 06:15

    Bravo, superbe, c'est bien tourné ces phrase, j'admire

    bises amicales

      • Mardi 11 Mai à 07:53

        Merci Lyly, douce journée, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :