• Comme une envie de lever le siège...

    Pour le petit jeu de lettres du dimanche chez Marianne
    Voir le règlement chez elle ICI

     

     

    EEOUPQRRT = Perroquet

     

     

    Comme une envie de lever de siège...

     

     

    Connais-tu la dernière...
    Non, ah celle du siège est pliante !

     

    Au plus réputé con de la portée
    (A croire qu'il fut bercé près d'une poutre)
    La mère demande...
    Gaston, va me chercher le perroquet...
    Le fils gaffeur rétorque... ok !
    Et il ramène Coco illico
    Mais non idiot... le porteur !!!
    Torpeur...
    Faut qu'il le troque contre... quoi ?
    Le pauvre n'a fait que mats sup
    Ne connaît le double sens des mots...
    Et l'abus de péquet en sus !
    Il ramène alors l'âne en retour
    Qui lâche un prout
    Et la mère un plus gros soupir !
    Tous les animaux de la ferme y passent,
    Qu'il apporte et reporte !
    Le prête invité à l'infâme potée aux choux du soir
    Poireaute toujours son siège...
    Et d'aller en retour
    Elle refroidit pardi !

     

    A table la troupe bâfre
    A roter et à péter...
    Monseigneur finit par manger sur le pouce !

     

    Moralité :
    Toque, en cuisine, et perroquet
    Bonne compagnie, a son importance aussi,
    Sachez vos amis choisir !

     

     

    jill bill yes


     

    Comme une envie de lever le siège...

    Twitter

    Yahoo!

    4 commentaires
  •  Un trou...

     

    Un trou
    Pour notre mort
    Travail du fossoyeur...
    Un trou
    Tel un sombre corridor
    Un mystère qui fait peur...

     

    Un trou
    Comme une mine
    D'or ou de charbon
    Pour les hommes, l'enfer...
    Un trou
    D'obus, guerre assassine
    Quelle nuance, allons bon
    Ce trou qui prend aux viscères...

     

    Un trou, dernier bercail
    Un trou, même sort
    Nul n'en ressort
    Roi ou sujet, pape ou ouaille...

     

     

    jill bill yes

     

     

    Un trou...
    Photo Michel François

     

    Pour un jeu/défi chez Mil et Une
    Illustration en imposé, mot, facultatif

    Yahoo!

    54 commentaires
  • Autrefois...

     

    Autrefois...

     

    On a marché sur la Lune,
    on y a cru, puis on a crié à la mise en scène...
    On a marché sur Mars, Vénus, Mercure, Jupiter, Saturne,
    Uranus, Neptune, ah non, mais les hommes en rêvaient, conquérants insatiables...
    On a marché sur la Terre, autrefois, autrefois, autrefois, vidée, sucée jusqu'aux entrailles, il en demeure quoi... de la roche, des flaques d'eau, quelques émeraudes, plus âme qui vive, de l'homme, abuseur notable, ne reste que des restes, paix à ses cendres, lui qui brûla cette planète par les deux bouts...

     

    On a marché sur la Terre, hier, verte comme l'Espérance, bleue comme l'Océan.
    On a marché sur la Terre, fantômes s'en souviennent...
    On a, tout finit par s'écrire au passé !

     

     

    jill bill sarcastic

     

    Autrefois...

    Pour l'Herbier de Poésie
    Piloté par Adamante


    Illustration en imposé
     

    Yahoo!

    44 commentaires
  •  Le coucou du vendredi, haïku, senryû, la pluie...

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, la pluie...

     Le coucou du vendredi, haïku, senryû, la pluie...
    Photo Christophe Jacrot

     

    Un dimanche de pluie
    le ciel baptise les grenouilles
    Dragée à l'amande

     

     Tous en scène
    un ballet pour essuies glace
      Regard côté cour

     

    Sortie de pébroque
    se prendre pour Gene Kelly
    Singin'in the rain

       

    Journée pluvieuse
    assise au fauteuil crapaud
     
    Batracien coasse

     

    Envolée de tuiles
    pluie s'invite sur le plancher
    Ca me bassine

     

    Saucée orageuse
    la grillade tombe à l'eau
    Un vin blanc sec

     

     

    jill bill wink2

     

    Le coucou du vendredi, haïku, senryû, la pluie...

    Jacques Faisant 

    Yahoo!

    59 commentaires
  • La mésange et l'écureuil...

     Défi n°135 pour Evy
    Thème « Partager, offrir »

     

     

    La mésange et l'écureuil...

     

     

    Quand la bise fut venue
    Une mésange
    Se trouva fort dépourvue...
    Faut que je mange
    S'égosilla t-elle à l'écureuil
    Plus prévoyant...
    Ah sur votre seuil
    Vous vous adonniez au chant
    Et bien dansez
    A présent, si j'en écoute La Fontaine...!
    Pitié, par pitié
    Soyez humaine
    Donnez-moi, mon amie
    Un morceau
    De votre mie
    Où je finirai au tombeau !
    Vous avez de la chance
    J'ai du coeur
    Pour votre survivance
    Je partagerai, de bon coeur...

     

    Merci, auriez-vous du Boursin
    Par hasard... ?
    Par bleu, nous ne sommes point
    Dans le corbeau et le renard !

     

     

    jill bill wink2

     

     

    La mésange et l'écureuil...
    Pinterest

    Yahoo!

    74 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique