• L'homme des crépuscules...

     L'homme des crépuscules...

     

     

    Jamais de lassitude

    Il avait tout d'un jeunot

    Quand il me disait, au crépuscule,

    Mon photographe de bonhomme,

    Femme, je pars par la ribine

    Sors mes vieilles bottines

    Mets au sac une pomme

    Ne regarde pas la pendule

    Je ne rentrerai pas de si tôt,

    Comme d'habitude...

     

    L'homme qui aimait la mer

    La mer à son couchant

    Quand elle se teinte d'or et d'argent

    Miraculeusement, la mer...

     

    La journée comptable, aux profits et pertes,

    Une vie dans un cadre morne

    Que rien n'orne

    Pas même une plante verte...

     

    Puis par la dune, au clair de lune

    Il tenait là son bonheur, sa fortune

    Au bout de son Canon de guerre

    Ses prises de mer

    Dignes d'un peintre de renom,

    A chacun ses façons...

     

    Mon homme, mon bonhomme

    De photographe, mon infidèle,

    Dont on disperse les cendres sur la dune

    Ce soir...

    Vois comme

    Le crépuscule est grandiose, étincelle

    Sur la mer, sous la lune

    Qui pour toi n'était jamais noir...

     

    Que ton fantôme par la ribine

    Habite la dune au crépuscule,

    Si la mort change les apparences

    Tu resteras attaché à ce lieu

    Ma foi...

    Je le ressens comme la brise marine

    Qui ondule

    Caresse les vivants en errance

    Comme moi ce soir, ah bon dieu

    Tu me fait pleurer pour la premier fois...

     

     

    jill bill

     

     

    L'homme des crépuscules...
    Image Pictozoom

     

    Pour l'Atelier d'Ecriture chez Mil et Une

    Illustration en imposé, mot, facultatif

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    33
    Eglantine lilas
    Lundi 18 Janvier à 12:10
    Eglantine lilas

    oh comme c'est beau dirait l'un de mes p'tit bonhommes s'il savait lire ! 

    grosses bises

    par contre ribine je vais demande à internet de m'éclairer :-)

      • Lundi 18 Janvier à 12:41

        J'ai dû chercher aussi... yes merci bonne-maman ! Bises

    32
    Lundi 18 Janvier à 05:15

    Bravo Jill,

    très joli texte

    Bonne journée ^^yes

      • Lundi 18 Janvier à 05:42

        Merci Fabio... de même !

    31
    Dimanche 17 Janvier à 03:44

    Bonjour Jill,

     

    C’est très beau.  Si j'habitais pas très loin de l'océan, je ferai comme ce photographe: j'irai prendre des clichés ou peindre. J'aimerais m'éparpiller comme lui dans les dunes, ou sur l'eau...

    Merci Jill. Très touchée par ton poème

    Bises

      • Dimanche 17 Janvier à 05:51

        Bonjour Martine... photographe et peintre, au crépuscule ou à l'aube, de quoi faire... merci, bises, jill

    30
    Samedi 16 Janvier à 21:50

    Une vraie passion qui , comme toute passion, est addictive.

    Il avait besoin de l'assouvir ... 

    Mieux vaut être passionné dans la vie, d'avoir des envies, des besoins, plutôt que de ne rien aimer, ne jamais avoir envie de rien.. tellement triste ..

    L'autre, le conjoint, est un confident, un être pour l'échange, le partage, mais une passion se vit seule, même si l'on peut en parler de façon forcément passionnée !! mais la vivre, c'est toute autre chose !

    Ah oui ! il a eu raison de faire ce qui lui plaisait et de ne pas faire que subir sa vie.

    Il faut un minimum de plaisir dans ces journées ...

    Superbe écrit ma jilou.

    Gros bisous

    cricket

      • Samedi 16 Janvier à 23:54

        Je n'ai rien à rajouter Christelle... Parfois un couple peut partager la même passion, come les voyages par exemple, oui côté bon plaisir dans la vie, le boulot c'est bien, il nourrit son homme, boulot passion parfois aussi, mais s'abandonner à autre chose vous change de planète.... bonne nuit m'dame, bises

    29
    Samedi 16 Janvier à 16:52

    Remplissait-il l'assiette de sa femme quand même ? Etre un artiste de la photo. La ribine s'y prête bien, mais attention, pas trop près de la mer, sur les falaises, hein.

    Bises4 Jill

      • Samedi 16 Janvier à 17:04

        wink2 juste une passion, il avait son vrai métier, le jour... comptable !!!  Il n'est pas mort de ça... donc il était prudent... la vie fauche de mille façons !! Bises4 la miss

    28
    Samedi 16 Janvier à 16:10
    Renée

    C'est très beau Jill bien que ma foi quelque peu triste quand même. Bisous doux weekend

      • Samedi 16 Janvier à 17:02

        Ah la vie est ainsi faite Renée... hélas, tout a une fin... bises

    27
    Samedi 16 Janvier à 16:04

    Oui très émouvant et troublant bises

    26
    Samedi 16 Janvier à 16:03
    Josette

    Tu sais émouvoir Jill ! 

    magnifique ton poème

    gros bisous

    25
    Samedi 16 Janvier à 14:40

    Tu as inventé un personnage bien sympathique, autour de cette photo. Bisous

      • Samedi 16 Janvier à 17:01

        Merci Brigitte... bises wink2

    24
    Mo
    Samedi 16 Janvier à 14:17
    Mo

    Bonjour chère Jill,

    C'est un magnifique poème!

    Bonne journée à toi et gros bisous,

    Mo

      • Samedi 16 Janvier à 17:01

        Merci Mo... ah que de compliment vous me faites, tous... bises, jill wink2

    23
    Samedi 16 Janvier à 14:16

    Une passion qui adoucit la journée de travail ... 

    Merci pour ce beau texte. 

    Gros bisous et bon après-midi, jill.

      • Samedi 16 Janvier à 17:00

        wink2 yes merci aussi, bises

    22
    Samedi 16 Janvier à 13:28

    Superbe texte Jill , ce photographe au soleil couchant tu en as saisi toute la démarche  tout comme l'émotion que partage sa femme .

    Bonne journée 

    Bises 

      • Samedi 16 Janvier à 16:59

        wink2 merci Jazzy, bises

    21
    Samedi 16 Janvier à 12:01

    Si émouvant!

    Bravo

      • Samedi 16 Janvier à 12:42

        Merci jamadrou...

    20
    Samedi 16 Janvier à 12:00

    Comme c'est beau Jill. Il a du aimé l'emprunter cette ribine !

    Bises

      • Samedi 16 Janvier à 12:42

        Je pense que oui... merci Zaza... bises

    19
    Samedi 16 Janvier à 10:55

    Coucou Jill !

    Magnifique ce que tu fais ce n'est pas évident....Quand j’étais ado je rédigeais des textes poèmes poésies etc...j'avais l'inspiration immédiate et j'écrivais de suite et du jour au lendemain j'ai arrêté et depuis je ne pense plus en être capable....en tout cas bravo à toi....

    Je te souhaite un très bon weekend Bisous doux

      • Samedi 16 Janvier à 11:27

        Bonjour Nadine... Parfois j'ai envie de lâcher prise et puis... ça me colle à la peau ! wink2 Merci, de même pour toi, bises

    18
    Samedi 16 Janvier à 10:26

    Remarquable écrit 

    Si vrai 

    Bravo Fabienne 

      • Samedi 16 Janvier à 10:50

        C'est gentil Rose, merci...

    17
    Samedi 16 Janvier à 10:14

    C'est très émouvant... tu as su faire parler cette photo magnifique, comme toujours.

    Bravo, jill.

    Merci pour tout.

    Passe une douce journée.

      • Samedi 16 Janvier à 10:50

        Mais de rien Quichottine, merci à toi aussi, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :